Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sébastien Llado
Avec deux ailes (live at the sunside)  (Les Disques de Lily)  octobre 2010

Sébastien Llado est un tromboniste de jazz, dont le premier album Avec deux ailes − première réalisation du label de Jérôme Gransac, Les Disques de Lily − correspond à l’enregistrement d’un concert de son quartet au Sunside, club de jazz de Paris. La possibilité nous est donc donnée de découvrir le caractère spontané de ce travail, présenté dans une ambiance chaleureuse et un plaisir de jouer évident. La modernité de ce jazz relève d’un dépouillement mettant en valeur un jeu clair, où s’expriment à égalité les différents instruments. Le concert suit ainsi une progression, dévoilant lentement sa propre richesse sans compromettre cette légèreté qui fait la force du groupe.

L’équilibre entre les instruments repose sur la sensibilité musicale de Sébastien Llado, qui favorise les relations entre le jeu de piano très contrasté de Leïla Olivesi, la subtilité de Julie Saury à la batterie, et l’expressivité de Bruno Schorp à la contrebasse. Chacun apporte à l’ensemble une singularité : dans l’étonnant morceau "L’Aube des girafes", le piano engage un dialogue nuancé avec le trombone et le complète par des réminiscences plutôt ravéliennes (c’est-à-dire établissant des correspondances imperceptibles, même involontaires avec Ravel) ; dans "In a Mean Time", le trombone fait preuve d’inventivité, en se tenant à chaque instant au bord de la rupture ; dans le saccadé "Tranz Tanz", reprise du pianiste allemand Wolfgang Dauner et "dédié à la mémoire d’Albert Mangelsdorff", la contrebasse tournoie fièrement, produisant des effets de vertige.

Autre point remarquable de ce disque : son humour, d’abord celui des titres, comme "Cette valse m’usait", ou "L’Aube des girafes" (le versant surréaliste du disque ?), jusqu’à cet "Elan vers la lune", composé de deux parties nommées "première aile" et "deuxième aile" – habile référence au titre et manière d’exprimer une certaine ivresse musicale. Ensuite et surtout l’humour des compositions qui surprennent par certaines audaces formelles, comme des ruptures de ton, ou des transitions faites sur le mode ludique : l’étrangeté du morceau "Coquillages et crustacés" à ce propos a de quoi surprendre – l’utilisation des conques, autre spécialité de Llado, justifiant d’ailleurs pleinement ce titre − juste avant la reprise désinvolte de "La Madrague" de Brigitte Bardot, intitulée ici par une inversion syntaxique amusante "La Magrade".

On peut également relever une autre dimension de cet album, qui est celle de l’intériorité, proche de la mélancolie, qu’exprime un des derniers morceaux, "Haut, bas : fragile", très beau justement par cette fragilité, vecteur principal du jazz. "Dernières danses" par la suite confirme cette délicatesse : la longue introduction du piano sur la première moitié du titre atteint un sommet d’inspiration, qui sera prolongé ensuite collectivement par le jeu de l’improvisation.

L’élégance de ce disque est donc ce qui mérite d’être mis en avant : il donne envie d’aller voir le groupe sur scène, et de célébrer comme il se doit ce jazz libre et inventif. Mais aussi la belle production de cet enregistrement "live" nous fait souhaiter la possibilité d’un autre album de Sébastien Llado, toujours à contre-pied des habituels enregistrements studio, avec autant d’ailes nécessaires pour produire de nouvelles spontanéités.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Sébastien Llado
Le Myspace de Sébastien Llado
Le site officiel du label Les Disques de Lily


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=