Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Peter Bjorn and John
Gimme Some  (Cooking Vinyl / Pias)  mars 2011

Les rois de l'indie rock scandinave sont de retour. Ils s'étaient fait connaître avec les sifflements de leur tube "Young Folks" (vous vous rappelez, c'était la musique qui accompagnait l'arrivée de la Miss Météo de Canal+ quand c'était encore drôle, à l'époque de Louise Bourgoin...).  Les Suédois de Peter Bjorn and John sortent donc un 6ème album intitulé Gimme Some. Un disque plein d’énergie qui brasse de la pop, du blues, de la folk, et un esprit rock...

Les 3 de Stockholm ont un peu mis de côté le minimalisme dans lequel ils excellaient pour incorporer à leur musique,  une énergie rock ultra-efficace. Cela rentre par une oreille et cela ne ressort plus avant des jours... Le disque est efficace, envoûtant, très dansant, sans fioritures et tout en énergie. Pour se renouveler, Peter Bjorn and John ont voulu bosser avec un producteur extérieur, et c'est le vétéran Per Sunding (The Cardigans...) qui s'y est collé pour une réussite totale. Il leur a permis se revenir à la fougue punk de leurs débuts. C'est donc dans la simplicité d'une guitare/basse/batterie qu'on se mange un rock nerveux et psychédélique.

Les ultras fan du précédent album risquent d'être surpris... Le groupe nous avait habitué à des expérimentations pop, et là on se retrouve avec une pop-rock très rentre dedans. Les riffs riche en vitamines couplé aux mélodies sont redoutables. C'est pas moins bien, c'est juste différent, mais cela reste d'une très bonne qualité. Puis tant pis pour celles et ceux qui n'aiment pas l'évolution du groupe car ils risquent d'en bouffer encore pas mal, puisque plusieurs série Tv et futurs films ont déjà prévu d'utiliser des titres de cet album.

Avant d'écouter le disque, j'étais pratiquement certain d'en dire du bien (Quand on aime bien... On aime bien !). Après avoir filmé une session acoustique avec eux (enfin sans Bjorn qui avait raté son train), je ne pouvais que les encenser... Ces mecs sont ultra cool, ultra talentueux et en plus ils sont vraiment sympas. Ils débordent d'énergie, ils sont complètement fous, tout en restant ultra carrés musicalement. Quand je serais grand, j'aimerais bien être Suèdois ! En plus cela rendrais bien comme nom de groupe Peter Bjorn John and Didier...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Seaside Rock de Peter Bjorn and John
Peter Bjorn and John en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mardi)
L'interview de Peter Bjorn and John (1er mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Peter Bjorn and John
Le Myspace de Peter Bjorn and John


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Peter Bjorn & John (01 mars 2011)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=