Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hushpuppies
The Bipolar Drift  (Differ-Ant)  mars 2011

Les fils spirituels, des Who et des Kinks sont de retour. Laissant un peu de coté les influences garage, devenue peut être trop évidente. Les Hushpuppies font un petit détour par les années 80 et reviennent avec une teinte new wave, krautrock et même disco.

Pour ce disque, le groupe a eu beaucoup plus de temps que sur les précédents opus... Quand on n'a plus de label, on a forcément moins de pression... Du coup ils ont monté leur propre structure et ont bossé tranquillement dans leur coin, en peaufinant et retravaillant énormément chaque maquette.

Leur musique est peut être moins accessible qu'avant, à l'image de la longue intro du morceau "Open Season", qui donne le ton en mixant riffs de guitares et rythmes électro tout en gardant une ambiance illuminée grâce aux mélodies et aux arrangements très travaillés. Le second morceau, "Okinawa Living Wage" swinge tout en réverb et devrait être dans la BO du prochain Tarentino. Le titre "Stop" avec ses bruits de sirènes en fond et sa basse sautillante, est redoutable d'efficacité. "Low Compromise Democracy" et "Zero one" ont des claviers et des rythmes que Depeche Mode ne renierait pas.  "Rodeo", "Poison Apple" et "Frozen Battle" ont une teinte new wave très assumé. "Every night I Fight Some Giant" est une sorte de berceuse post moderne toute en mélodie fiévreuse.

C'est peut être un poils moins pop que ce à quoi ils nous avaient habitué. Ils ont exploré des territoires plus sombre. Allant flirter avec l'électro et le post-rock.  Les textes en anglais, sont inspirés des travaux d'un philosophe, sur la dualité inévitable de l’homme et les questions existentielles qui en découlent. Outre le nom, c'est l'album en entier qui est bipolaire, on y trouve des titres légers et faciles d'accès qui s'opposent à des morceaux plus travaillés, plus difficiles à appréhender, ou il faut faire l'effort de rentrer dedans pour l'apprécier.

Les Hushpuppies sont un des fleurons de la scène indie française de qualité depuis très longtemps. Ils reviennent et prennent des risques. Les guitares déferlent accompagné par des nappes de claviers vintage, pour aller chercher des références dans les années 80, mais ça marche. Que demander de mieux ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Silence is golden de Hushpuppies
Hushpuppies en concert au Festival Les Transmusicales de Rennes 2004 (jeudi)
Hushpuppies en concert au Festival des Vieilles Charrues 2006 (samedi)
Hushpuppies en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Hushpuppies en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Hushpuppies en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
L'interview de HushPuppies (21 février 2011)

En savoir plus :
Le site officiel des Hushpuppies
Le Myspace des Hushpuppies


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Hushpuppies (21 février 2011)


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=