Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Kills
Blood Pressures  (Domino / Pias)  avril 2011

Le nouvel album de The Kills tant attendu sort enfin. Depuis le dernier opus, on avait pris l'habitude de voir Alison Mosshart traîné avec Jack White, avec qui elle a fait les deux excellents albums des Dead Weather. On n'entendait pas trop parler de Jamie Hince, à part pour la rumeur d'un éventuel disque avec sa chérie Kate Moss. Il aura donc fallu quatre ans à ce sympathique duo pour relancer la machine. Blood Pressures est un peu différent de ce qu'ils faisaient avant. Alison et Jamie ont exploré de nouveaux horizons. C'est moins poisseux et radical, mais ils restent définitivement blues et sauvage. Le côté brut est moins présent au profit d'ambiances subtiles mises en avant.

L'album démarre en trombe avec "Future Starts Slow" qui est presque trop efficace... On arrive presque à avoir peur que le groupe ai tout donné dans ce morceau, car tout y est ! "Satellite" prend la suite sur une rythmique reggae cradingue avec un double chant parfait et des "Oooh woo Ooohh" qui seront probablement repris par le public dans tout les futurs concerts. "Heart is a beating drum" est tout en rythme et mené par la voix sensuel d'Alison. Le petit riff aux sonorités de moustique énervé de "Nail In My Coffin" nous entre dans la tête pour ne plus en repartir. On trouve une petite interlude très Lennoniène avec le doux "Wild Charms" avant de repartir avec l'efficace "DNA" et sa guitare rétro. "Baby Says" nous ramène dans quelque chose de plus calme mais de quand même pas mal avant que "The Last Goodbye" nous plombe un peu l'album avec son piano et son coté mou du genou. Le groupe se rattrape avec "Damned If She Do" et sa rythmique minimaliste avant d'enchaîner avec "You Don’t Own The Road" ou on retrouve une Alison sûre d'elle et vénéneuse. L'album se termine sur le bluesy et tribal "Pots And Pans".

Le disque est vraiment excellent dans sa première moitié mais a tendance à se ramollir par la suite... Peut être aurait il fallut placer les titres dans un autre ordre.  Alison est toujours aussi animale et sensuelle... On sent qu'elle a augmenté de niveau en se frottant à Jack White. Si le groupe est allé vers des mélodies et des atmosphères plus profondes (avec des chœurs et des belles harmonies), c'est surtout pour mettre en avant l'évolution d'Alison Mosshart.  Après la dissolution officielle des White Stripes, c'est quand même cool de retrouver The Kills et leur bon vieux rock des familles.

Alors effectivement, cela sonne moins sauvage qu'avant, mais on retrouve ce son garage,  avec des guitares bien bruyantes,  le duo de voix est toujours prenant.  Ils sont toujours capable de sortir d'excellentes pépites rock incandescente, indomptable et chic malgré tout.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)
La chronique de l'album Horehound de The Dead Weather
Dead Weather en concert au Bataclan (30 juin 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Kills
Le Soundcloud de The Kills
Le Facebook de The Kills


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=