Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Alex Beaupain
Pourquoi Battait Mon Coeur  (Naïve)  avril 2011

L’album a un titre de film français : un truc à rallonge qui promet un long film à moitié philosophique pour ne pas dire grand-chose de plus que ce qu’en a déjà dit le titre. Genre : De battre mon cœur s’est arrêté raconte un chagrin d’amour, trop facile. Dernièrement Et tout d’un coup, tout le monde me manque : l’arrivée dans l’âge adulte. Mouais.

Alex Beaupain est bien placé, puisqu’il a écrit un album Garçon d’honneur qui a carrément inspiré un film Les Chansons d’amour. Je n’ai pas vu le film, mais j’ai tendu l’oreille à la bande originale, signée Alex Beaupain. C’était des chansons d’amour. Et il remet ça pour Pourquoi battait mon cœur, en assumant "j’ai compris qui j’étais comme auteur compositeur grâce aux Chansons d’amour", je suis bien d’accord. Sauf que ses mots se passent d’image, il est dommage de mettre des visages d’acteurs connus sur ses chansons, alors que nos histoires s’y prêtent tellement bien.

Ce troisième album s’est affranchi du cinéma, enfin presque, puisque le titre "Avant la haine" a été interprété par Romain Duris et Joana Preiss à la fin de Dans Paris. Dans cet album, c’est Camélia Jordana qui vient poser son timbre puissant au titre.

Pour le reste, ce ne sont que des chansons d’amour, des déclarations sans niaiserie, de ce fol attachement qu’on peut ressentir pour un être aimé, à se foutre "De tout sauf de toi", cette personne plus attachante que les autres, plus étonnante, qui donne envie de faire des folies et de se perdre. L’amour, c’est aussi la déception, la fuite, l’étiolement des sentiments, la tromperie, et Alex Beaupain en connait un rayon, il chante tout ça avec une simplicité déconcertante, et avec beaucoup de justesse, sans en faire des tonnes.

Mais l’amour, ce n’est pas que des histoires de couple, c’est aussi des convictions, et même s’il prétend refuser de faire de la "chanson engagée", "Au départ" en est une à mes yeux. Même si elle est construite comme une idylle, elle concerne le socialisme au pouvoir, depuis l’espoir de la gauche Miterrand, jusqu’à la mauvaise cohabitation avec la droite…

Un soupçon d’airs électroniques donne une touche électrique aux mélodies de l’album, et c’est le moment que je choisis pour dire que je n’aime pas, malgré le talent, malgré la douceur, malgré le joli timbre, malgré la poésie ambiante… Question de personnalité, je ne conçois pas l’amour sans passion, et ici, ça manque de folie. Non ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Garçon d'honneur de Alex Beaupain
La chronique de l'album 33 tours de Alex Beaupain
La chronique de l'album Après moi le déluge de Alex Beaupain
Alex Beaupain en concert au Café de la Danse (9 février 2009)
L'interview de Alex Beaupain (11 octobre 2005)
L'interview de Alex Beaupain (16 octobre 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Alex Beaupain
Le Myspace de Alex Beaupain


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Alex Beaupain (16 octobre 2008)


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=