Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Holden
L'essentiel  (Watusa)  mars 2011

Cela fait peu de temps que je connais Holden. En fait, soyons franc, je dois cette découverte à Arlt (le meilleur groupe du monde en France, soit dit en passant),lors d'une de leurs escapade à Lille, et Sing Sing (de Arlt), me disait que Mocke (de Holden) était leur producteur mais aussi leur guitariste solo.

Cette situation finalement simple me sembla assez confuse, car j'avoue avoir confondu Holden avec Heldon (groupe fort recommandable d’expérimental progressif français, datant des 70's et mené par Richard Pinhas). Intrigué, je m'étais donc renseigné auprès de certains disquaires et de quelques amis afin d'en savoir plus sur ce groupe et surtout pour essayer d'en récupérer quelques chansons. Je fut donc ravi, jeune ingénu que je suis, lorsque j'ai découvert qu'un Best Of était en préparation.

Car finalement l'on peut penser ce que l'on veut des Best Of, mais c'est un outil bien utile pour découvrir un groupe ou dans certains cas leur donner une raison d'être (dans cette derniére optique Cream est un cas d'école, car n'ayant aucun album dit parfait, le best of est par défaut leur meilleur opus).

L'essentiel de Holden fait donc partie de la première catégorie de compilation, et est une aubaine pour se plonger dans ce groupe absorbant. On retrouve ici 2 CD fort bien agencés et complémentaires : Le premier est une selection des titres les plus emblématiques du groupe, par le groupe, des quatre albums studios. Le second, lui, se penche sur les inédits, démos, et musiques de films. Sur lequel l'on retrouve notamment des morceaux en anglais à l'époque ou le groupe s'appelait The Pale Seashell.

N'y allons pas par quatre chemin, ces disques sont merveilleux, donnant l'envie immédiate de commander l'integrale sur amazon et ce, dès la première ecoute.

Holden fait parti de ces groupes que l'on pourrait vulgairement catégoriser pop alors que leur musique est bien au dela de tout ça, hors genre, d'une singularité innovante et inclassable. Le seul groupe qui me vient à l'esprit en comparaison est peut être dEUS, mais Holden semble avoir des influences bien plus distinctes, aussi bien lo-fi, que bossa nova, en passant par la surf music.

Et c'est en cela que le jeu de Mocke, guitariste très inventif, est passionnant, avec un son toujours adéquat mais surprenant, voire franchement couillu, où l'on apprivoise les fausses notes en les rendant justes, ou encore avec des arpèges d'une beauté à pleurer, accompagnés avec brio par la voix irréele d'Armelle Pioline. Les textes sont très beaux et mélancoliques et peuvent toucher sans trop de souci quiconque les écoute.

A propos de la chanson "C'est plus pareil", un type dit, sur youtube, que cette chanson vient du paradis. Si l'on en croit cette théorie, il me tarde de me plonger dans la religion et d'en mourir aussitôt.

Plus sérieusement je me demande comment j'ai pu passer à côté de ce groupe pendant 10 ans, et pourquoi l'on n'en entend pas plus parler tant il me semble parfait, et surtout bien plus interessant qu'un nombre incalculable de déchets radiophoniques que l'on nous diffusent malheureusement en boucle.

Je me suis donc pris avec ce disque et en découvrant rééllement ce groupe une sacré gifle et vous encourage à en faire autant.

Pour en finir, qui est réellement le meilleur groupe du monde en France ? la question ne se pose plus, et à vrai dire peu importe, Mocke faisant partie des deux.

Un mot donc pour conclure, juste un : Respect !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Chevrotine de Holden
La chronique de l'album Fantomatisme de Holden
Holden dans la rubrique Ni Vus Ni Connus
La chronique de l'album Sidération de Holden
Holden en concert à OPA (2 mars 2006)
Holden en concert à La Maroquinerie (5 avril 2006)
Holden en concert à La Maroquinerie (20 mars 2009)
Holden en concert au Festival des Attitudes Indé 2009 (mardi 29 septembre 2009)
Holden en concert à Casino de Paris (jeudi 26 novembre 2009)
Holden en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
L'interview de Holden (8 février 2006)
L'interview de Holden (mercredi 11 mai 2011)
La chronique de l'album L'Anguille de Mocke
La chronique de l'album Le corps défendant de Delphine Dora et Mocke


En savoir plus :
Le Myspace de Holden
Le site de Watusa


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Holden (11 mai 2011)
Holden (28 mars 2009)


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=