Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Deer Tick
The Black Dirt Sessions  (Fargo)  octobre 2010

Formé en 2004 à Providence, le groupe au nom de parasite forestier (tique de chevreuil)  sort The Black Dirt Sessions. Emmené par John McCauley, le chanteur-guitariste-compositeur,  le combo s’aventure dans les contrées très peuplées du folk-rock.

L’album est sorti depuis un long petit moment déjà, mais est passé au travers du filet tissé par nos oreilles attentives. Et bien, finalement, on peut dire qu’il n’y a pas de hasard.

Issu de sessions de leur précédent album Born on flag day, le présent opus se pose donc là, dans la continuité de l’œuvre entamée antérieurement et distille du folk-rock assez conventionnel. Mais à tout compte, pas de faux procès : est-il réellement possible de faire original dans ce style autant fréquenté que l’autoroute du midi un premier week-end d’aout ? Et puis si l’originalité n’est pas forcément au rendez-vous, reste à miser sur l’efficacité.

Troisième album du quintet, The Black Dirt Sessions sent bon l’américana, le sud moite. La voix rocailleuse du chanteur attire tout d’abord le chaland puis lasse un peu à la longue. Avec onze titres qui se suivent et se ressemblent, de manière positive on parlerait d’un grand sens de l’homogénéité.

L’album s’ouvre sur "Choir of angels", classique ballade mi-tempo où la voix pleine d’aspérités de John McCauley, se double tout au long du morceau. Quelques pistes plus loin, "Goodbye, dear friend" complainte au piano, peine à faire hérisser le moindre poil de bras tandis que "Piece by piece and frame by frame" essentiellement à la guitare acoustique séduit légèrement par son dépouillement. Dans "Mange", on croit discerner  pas bien loin la queue fourchue d’un "Sympathy for the devil". Ne manque plus que les OuhOuh et une accélération de tempo pour boucler l’affaire. Et alors que "When she comes home" se fait très Jayhawks dans l’âme, "Hand in my hand" s’approche du "Don’t let me down" d’un autre quintet, anglais celui-là. Puis l’honorable "Blood moon" s’enfonce dans le bayou, atmosphère marécage, dans lequel on s’attend à voir un alligator pointer le bout du museau. Enfin l’album se conclut par "Christ Jesus", morceau piano et violoncelle légèrement pompeux qui donne l’occasion au chanteur d’essayer une dernière fois de toucher notre fibre sensible avec un chant tentativement déchirant.

Bon, honnêtement, ça se laisse entendre. Le groupe, lui, s’écoute un peu trop, ce qui fait au moins cinq auditeurs très contents. Concernant les autres, ils pourront toujours attendre la prochaine brocante dans l’espoir ( ?!) de trouver l’album. Ni original, ni très efficace, le constat n’est pas très favorable. Et quitte à écouter une voix rocailleuse, on se tournera plutôt vers le regretté Calvin Russel disparu il y a peu.

Aparté :
"Dirty…" : Les Stones avaient sorti en leur temps Dirty work, album qui portait bien son nom. Y aurait-il une malédiction concernant les disques ayant ce mot dans le titre ? Envoyez moi vos contributions pour alimenter le débat.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Deer Tick en concert au Festival Radar 2010 (6ème édition)


En savoir plus :
Le site officiel de Deer Tick
Le Myspace de Deer Tick


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 1er décembre 2019 : On prépare les cadeaux

On n'a jamais été aussi proche de Noël !! une raison comme une autre pour se faire plaisir et faire plaisir aux autres en (s')offrant quelques belles choses à découvrir dans notre sélection culturelle de la semaine. Des disques, des livres, des jeux, des expos, des films, des spectacles... à découvrir ci-dessous.

Du côté de la musique :

"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer
et toujours:
"Ravel : Miroirs, la valse" et "Stravinsky : Petrushka, The firebird" de Beatrice Rana
"Les mauvais tempéraments" de Christophe Panzani
Rencontre avec Lau Ngama, autour d'une session acoustique de 3 titres
Listen In Bed consacre sa 5ème émission au fabuleux groupe Broadcast
Rencontre avec Ultra Vomit
"Pulsions" de Duo Ypsilon
"The deepest space of now" de Enik
"Malsamaj" de Geysir
"Poussière" de Grèn Sémé
"Love and chaos" de Igor and the Hippie Land
"Dark shade" de Match

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Des territoires (...et tout sera pardonné ?)" au Théâtre de la Bastille
"Trois femmes (L'Echappée)" au Théâtre Le Lucernaire
"Le paradoxe amoureux" au Théâtre Le Lucernaire
"Evita - Le destin fou d'Eva Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Analphabète" à l'Artistic Théâtre
"War Horse" à la Seine Musicale
dans le cadre du Focus au Théâtre Ouvert :
"La plus précieuse des marchandises"
"Une Pierre"
des reprises :
"L"Atlas de l'Anthropocène" à la Maison des Métallos
"Vestiges - Fureur" au Lavoir Moderne Parisien
"Britney's Dream" au Théâtre La Flèche
"Roméo et Julierre" à la Scène parisienne
"Ma grammaire fait du vélo" au Théâtre Essaion
"Gauthier Fourcade - Le bonheur est à l'intérieur de l'extérieur" à la Manufacture des Abbesses
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais

Cinéma avec :

Oldies but Goodies avec "Institut Benjamenta" de Timothy et Stephen Quay
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro
et toujours :
"Cauchemar" de Paul Cleave
"La grande aventure de l'égyptologie" de Robert Solé
"La ligne de sang" de DOA & Stéphane Douay
"Matière noire" de Ivan Zinberg
"Que les ombres passent aux aveux" de Cédric Lalaury

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=