Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Meltones
Nearly Colored  (My Major Company)  juin 2011

Je suis assez content, quand grâce à Froggy's Delight, je découvre des groupes sympa que je n'aurais pas forcément écoutés si je n'avais pas chroniqué le disque. Début janvier, quand on a lancé la rubrique EP et single, j'ai eu un coup de cœur pour la pochette du EP des Meltones. Puis quand j'ai écouté les 4 titres du disque, j'ai été conquis. Du coup, je suis assez content de parler de l'album qui sortira bientôt.

Les Meltones ont une histoire assez classique, mais qui les crédibilise encore plus. Comme les plus grands, les quatre potes se sont rencontrés au collège. Ils ont décidé de monter un groupe et de jouer du rock dans le garage de leurs parents. Après s'être rodés sur des reprises, ils ont commencé à jouer leur propres compos et à tourner un peu partout dans les petits clubs parisiens. Ils ont ensuite signé chez My Major Company et en moins de huit mois, l'argent nécessaire a l'enregistrement a été réuni. Attention, ce n'est pas parce qu'ils sont chez My Major Company que les Meltones font la même variété horrible et pompeuse que Grégoire. On a droit ic, à du bon rock’n roll, vintage et frais à la fois.

"Audrey" ouvre le disque avec une intro très Beatles avant que les guitares explosent. La voix sur "Don't stop breathing" est balancée de manière nonchalante et monte en puissance avec les harmonies vocales. "It'll be just fine" démarre au quart de tour avec un rythme endiablé, alors que "Secret Rules" commence de manière plus calme mais non moins efficace, avec des effets qui viennent réchauffer les voix. "Out and Inside" est une déflagration rock. "Only time can fix my heart" tout en mélancolie est sublimée par son côté pop rock coloré et rétro. "Dear Leader" a tout pour plaire  avec ses guitares punchy et ses chœurs bien placés. On se calme un peu avec "I don't live today". Mais les chœurs entraînant et sa basse profonde reprennent le pouvoir sur "Kill me that way". "Early colors" et ses breaks fonctionnent à merveille alors que "Outer Space" clôture le disque avec des synthés qui apportent un couche de douceur à la finesse des mélodies.

Des guitares bien rock, des harmonies vocales, une énergie brute doublée d'une putain d'efficacité pop, une couleur rétro tout en restant moderne. Les Meltones sont à surveiller de très près. Pour moi, ils sont comme Gush, le nouvel espoir d'un rock français de qualité pouvant se mesurer sans honte aux musiciens d'outre-Manche...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Meltones parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
Meltones en concert au Cri'art (mardi 27 mars 2012)

En savoir plus :
Le Myspace de Meltones


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=