Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Art Brut
Brilliant ! Tragic !  (Cooking Vinyl / PIAS)  mai 2011

Voilà donc déjà la quatrième réalisation du groupe britannique mené par le trublion Eddie Argos. Je dis "déjà" parce qu’après avoir bien rigolé à la sortie de Bang Bang Rock&Roll en 2005, pas grand monde n’aurait misé un sou sur la suite des aventures du groupe. Non pas qu’il soit dénué de talent, mais de l’aveu même des protagonistes, cela ressemblait davantage à une blague potache qu’à une vocation sérieuse.

Depuis, pourtant, tous les deux ans, la bande sort un nouvel opus, de qualité variable. A la vérité, j’ai décroché progressivement, jusqu’à ne plus laisser traîner qu’une oreille paresseuse sur celui de 2009 (Art Brut Vs. Satan, dispensable, malgré la promesse augurée par l’improbable passage aux manettes de l’ami Frank Black !).

C’est donc avec un mélange de curiosité et de craintes que j’attaquais l’écoute de ce Brilliant ! Tragic !, dont le titre seul confirmait déjà que Mr Argos n’avait pas perdu son autodérision.

Première remarque, et elle est notable : la pochette est sublime, dans un style Comics très soigné. On la doit à l’artiste Jamie McKelvie, qui illustre de belle manière le contraste du titre de l’album par des funérailles Rock’n’Roll. Voilà qui mériterait presque une édition vinyle.

Une fois le disque lancé, ça attaque fort ! Des guitares quasi-Pixiennes, du gros son, des hurlements… Impossible ce coup-ci de ne pas reconnaître la (grosse) patte du Black, toujours présent à la production. Il semble que les deux compères aient enfin pris le temps de se connaître et cela transpire sur quasiment tous les titres : on retrouve du Frank Black période (pas très) Catholics sur "Lost Weekend" et surtout sur le musclé "Martin Kemp Welch Five-A-Side Football Rules !", voire période Grand Duchy sur "Axl Rose".

Jusqu’à présent, Eddie Argos abritait souvent ses limitations vocales derrière son humour et ses textes (il faut être honnête, sa contribution tenait davantage de la scansion que du chant). Désormais, et c’est bien une des nouveautés de l’album, il semble enfin avoir trouvé sa voix ! Comme il le reconnaît, Frank Black a eu le temps de lui apprendre à chanter (…comme lui, aurait-il du rajouter, tellement les cris de "Is Dog Eared" sont pompés sur l’ex-leader des Pixies) ; et c’est donc un chant complètement assumé et décomplexé qui accompagne la majorité des compositions du groupe.

Malgré un jeu nettement plus musclé qu’à l’ordinaire, Art Brut parvient aussi à freiner les guitares et c’est dans ces rares instants de calme que l’on retrouve l’esprit bancal de leur début et cet accent cockney inimitable ; "Sealand" et son refrain aux faux airs de Richard Sanderson, le très chouette "Ice Hockey" et ses variations rythmiques en sont de parfaits exemples.

Rien de mieux finalement pour résumer l’album, que d’en reprendre un des titres phares (et très réussi) : sexy, sometimes !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album It's a bit complicated de Art Brut
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2006 (vendredi)
Art Brut en concert au Festival Le Rock dans tous ses états 2006 (samedi)
Art Brut en concert au Festival International de Benicassim 2006 (dimanche)
Art Brut en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Art Brut en concert à Cité des Sciences et des Techniques (18 novembre 2006)
Art Brut en concert au Festival Art Rock 2007 (Vendredi)
Art Brut en concert au Trabendo (20 juin 2007)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Art Brut en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Art Brut en concert au Nouveau Casino (25 mai 2009)
Art Brut en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
La conférence de presse de Art Brut (12 août 2005)
L'interview de Art Brut (juin 2007)
La conférence de presse de Art Brut (15 août 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Art Brut
Le Myspace de Art Brut


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 janvier 2020 : de De Gaulle à Rocard

Cette semaine encore beaucoup de choses à découvrir. D'un portrait de de Gaulle côté livre à l'affrontement Mitterand - Rocard au théâtre en passant par de la musique pop, classique et bien plus encore. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Late night music" de Abel Orion
"Jaimalé" de Andriamad
"Everything else has gone wrong" de Bombay Bicycle Club
"Fire" de Burkingyouth
"Délie (Object de plus haute vertu d'après l'oeuvre de Maurice Scève)" de Emmanuel Tugny
"Dolci Affeti" de Ensemble Consonance & François Bazola
"Music is our mistress" de Grand Impérial Orchestra
"Vinyle, suite no 2" de Listen in Bed, émission numéro 8 à écouter
"Who are the girls ?" de Nova Twins
"When Oki meets Doki" de Okidoki
et toujours :
"Nougaro" de Babx, Thomas de Pourquery et André Minvielle
"True colors" de David Bressat
"Splid" de Kvelertak
"Bach, Handel : An imaginary meeting" de Lina Tur Bonet & Dani Espasa
"My favourite things", le podcast de Listen In Bed #8
"Turn bizarre" de Livingstone
"Le musc" de Petosaure
"En voyages" de Pierre Vassiliu
"Shadow in the dark" de Tiger & the Homertons
"Caipirinha" de Tiste Cool

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Una costilla sobre la mesa" au Théâtre de la Colline avec "Padre" et "Madre"
"L'Opposition - Mitterrand vs Rocard" au Théâtre de l'Atelier
"La Sextape de Darwin" au Théâtre La Bruyère
"hélas" au Théâtre de la Tempête
"Une histoire d'amour" à La Scala
"Le K" au Théâtre Rive-Gauche
"An Iliad" au Théâtre du Rond-Point
"Elephant Man" au Théâtre Le Lucernaire
les reprises :
"Architecture" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"En couple (situation provisoire)" à La Folie Théâtre
"Les vagues, les amours, c’est pareil" au Centrequatre
"La Vie est belle" au Théâtre Le Lucernaire
"Philippe Meyer - Ma radio heureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Opérapiécé" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereu - aaAhh BiBi" au Théâtre Tristan Bernard
"Marion Mezadorian - Pépites" au Pont Virgule
et la chronique des autres spectacles à l'affiche

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mondrian figuratif au Musée Marmottan-Monet
"Vincenzo Gemito - Le sculpteur de l'âme vénitienne" au Petit Palais
"Toulouse-Lautrec résolument moderne"au Grand Palais

Cinéma avec :

"Le Réseau Shelburn" de Nicolas Guillou
Oldies but Goodies avec "Les Bostoniennes" de James Ivory dans le cadre de la rétrospective que la Cinémathtèque française consacre au réalisateur
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"De Gaulle, portrait d'un soldat en politique" de Jean Paul Cointet
"Et toujours les forêts" de Sandrine Collette
"Lake Success" de Gary Shteyngart
"Nul si découvert" de Valérian Guillaume
"Sauf que c'étaient des enfants" de Gabrielle Tuloup
"Sugar run" de Mesha Maren
"Victime 55" de James Delargy
et toujours :
"Celle qui pleurait sous l'eau" de Niko Tackian
"Je suis le fleuve" de T.E. Grau
"La prière des oiseaux" de Chigozie Obioma
"Sang chaud" de Kim Un Su
"Un millionaire à Lisbonne" de J.R. Dos Santos

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=