Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Dears
Degeneration Street  (Dangerbird Records / V2)  avril 2011

The Dears est un de ces groupes fondateurs qui pourraient prétendre au statut de groupe culte. Pilier séminal de la scène montrealaise, The Dears n'a pour autant connu le succès que dans un cercle restreint de public indie pop, doublé largement par le gros buzz Arcade Fire.

Pas découragé et après s'être retrouvé à seulement deux membres dans le groupe, The Dears a saisi le daim par les cornes et avec un nouveau groupe (composé notamment d'anciens membres), les canadiens sortent donc ce Degeneration Street un peu dans l'indifférence générale, comme toujours pourrait-on dire.

Pourtant, le groupe a fait ce qu'il fallait pour s'attirer l'attention d'un plus large public... mais c'est justement là où le bât blesse. S'autoriser les services d'un producteur connu n'est pas toujours la meilleure idée, d'autres l'ont prouvé par le passé et The Dears récidive avec Tony Hoffer. Producteurs de quelques autres albums un peu mous de quelques autres pointures (Belle & Sebastian...), il a imprimé à Degeneration Street un sens de l'épique un peu trop poussé. Ainsi les envolées vocales paraissent parfois en faire trop comme sur "Blood" qui semble ne jamais vouloir se terminer. Même chose pour les guitares dont ressort un certain maniérisme faisant passer The Dears pour un vulgaire groupe à la Strokes en train de jouer de l'Interpol.

Mais pour autant et c'est d'autant plus chagrinant, les morceaux sont bons, The Dears n'ont rien perdu de leur talent d'écriture et certains titres sont même carrément excellents et justifient à eux seuls d'écouter ce nouvel album. C'est notamment le cas pour "Thrones", vif, sombre, toujours épique sans être caricatural. C'est aussi valable pour "Stick With Me Kid" long à la détente et assez surprenant.

"Galactic Tides" tire aussi son épingle du jeu si on excepte son côté très Radiohead des débuts mais en encore plus lyrique. "Omega Dog" et "Yesteryear" font quant à eux un peu figure d'ovni avec leur son vintage et leur mélodie dépouillée au chant plus retenu. Curieux mélange de pop 60 un peu bal de fin d'année et de brit pop 90, "Tiny man" et son entêtant refrain fait partie des titres à retenir.

En réalité, cet album est un excellent disque de pop noire, mais simplement en demie teinte à la hauteur de ce que l'on attendait de The Dears. Un disque assurément à découvrir en tout cas et d'après les dernières nouvelles, à voir sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album No cities left de The Dears
La chronique de l'album Gang of losers de The Dears
The Dears en concert au Nouveau Casino (10 mai 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de The Dears
Le Myspace de The Dears


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=