Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Solidays #13 (édition 2011) - dimanche
Fool's Gold - Puggy - Aloe Blacc - IAM - Gaëtan Roussel - Moby  (Hippodrome de Longchamp, Paris)  dimanche 26 juin 2011

Après une journée en demi-teinte samedi, nous entamons ce dernier jour de festival par le set enjoué de Fool's Gold. Le collectif distille son afro-pop aux courageux venus braver la canicule. "Surprise Hotel", joué d'entrée, donne le ton. Le concert est à l'image du disque : un concentré de bon humeur, une invitation à la fête et à la danse. Une réussite, donc, même si une programmation en soirée aurait davantage servi leurs intentions.

Changement de style avec Puggy, qui joue sous un Dôme archi-comble. Les petits belges (en vrai un trio anglo-franco-suédois basé en Belgique) ont fait du chemin depuis la sortie de leur second album il y a un an (Something You Might Like). Portés par un très bon bouche-à-oreille, une poignée de singles imparables et des passages radios qui aident bien à mettre du beurre dans les épinards, Puggy semble être à deux doigts du succès. S'ils n'ont pas encore signé d'album intemporel, on doit reconnaître à Something You Might Like de nombreuses qualités.

Loin d'être déstabilisés par l'engouement qu'ils suscitent, les Puggy s'imposent comme des patrons sur la scène de Solidays. Affichant une réelle maîtrise de la scène, le trio offre un show très pro et efficace (même si une deuxième guitare leur serait sûrement bénéfique en live). Si on regrette quelques titres trop lisses et des refrains faciles sans doute adorés par les auditeurs de RTL2, il est évident que Puggy dispose de chansons destinées à emballer les foules : "When You Know", "We Have It Made", "I Do", "You Call Me Up", "Something You Might Like", "Teaser".

Place ensuite à Aloe Blacc, la révélation soul de l'an dernier avec l'irrésistible single "I Need A Dollar" et surtout un album bluffant (Good Things). Mr Blacc sera-t-il un performer à la hauteur de son talent de songwriter ? Si la voix ainsi que le backing band sont parfaits, l'ensemble manque de châleur et Aloe ne parvient pas à emballer l'assistance. Du coup le chanteur en fait même un peu trop et exagère les vocalises avec sa voix. Résultat : Aloe Blacc ne soutient pas la comparaison avec, au hasard, Raphael Saadiq.

Après cette petite déception, IAM se présente sur la scène Paris. Nous sommes en terrain connu, et les marseillais semblent surtout là pour faire plaisir à leur public. Avec leur brio habituel et des titres aussi bons que "L'École Du Micro d'Argent", "Chez Le Mac", "L'Empire Du Côté Obscur" ou "Je Danse Le Mia", IAM atteint aisément son objectif. Bien, et après ? Leur dernier bon album date de 1997...

Sur la scène Bagatelle, Gaëtan Roussel vient présenter son album solo sorti l'an dernier (Ginger) et écoulé à plus de 100 000 exemplaires (le single "Help Myself" est passé par là). La formation est imposante, le son très rock, les riffs efficaces et les chansons plutôt bonnes (comme prévu, "Help Myself" rend le public hystérique). Il manque encore un soupçon de je ne sais quoi pour faire décoller le navire, mais le spectacle est solide et plaisant.

Après Manu Chao en 2009 et -M- l'an dernier, c'est à Moby que revient la charge de clore cette 13ème édition de Solidays. Malgré notre scepticisme, nous lui accordons le bénéfice du doute et espérons qu'il sera à la hauteur de ses prédécesseurs, maîtres ès-électrification des foules. L'intro suivie du tube "In My Heart" laissent optimiste, mais tout s'écroule progressivement. Malgré une setlist estampillée disques d'or ("In My Heart", "Go", "Why Does My Heart Feel So Bad", "We Are All Made Of Stars", "Bodyrock", "Porcelain", "Natural Blues", "Honey"), le DJ américain peine à convaincre. Appuyé par un groupe robuste (batteur, guitariste, violoniste, clavier et chanteuse/braillarde), le show de Moby dégage pourtant beaucoup d'énergie.

Mais manquent la finesse des arrangements et l'originalité des compositions, c'est-à-dire l'essentiel. Ajouté à cela des prises de parole d'une inanité sans nom entre les morceaux, vous aurez compris que Solidays se boucle en eau de boudin cette année. Nous restons malgré tout jusqu'au bout, sans participer à l'enthousiasme des plus irréductibles (il est d'ailleurs peu surprenant de constater que beaucoup moins de monde est resté pour le dernier concert comparé aux masses impressionnantes des concerts de Manu Chao et -M-). 1h20 de show et puis s'en va. Luc Barruet (président de Solidarité Sida) prend le micro, le public fait semblant de demander un rappel par quelques applaudissements peu appuyés (quiconque a assisté aux concerts de clôture des deux dernières années saisira la différence), puis la sono lance "I Will Survive" de Gloria Gaynor, signal de clôture du festival chaque année.

C'est par cette triste fin que se termine cette 13ème édition de Solidays, qui nous laisse sur notre faim musicalement. Quelques bons concerts mais rien d'ébouriffant, c'est trop peu. A côté de ça, Solidays progresse petit à petit sur l'organisation, notamment au niveau du camping et des WC, où de vrais efforts ont été faits pour le confort des festivaliers. Après Manu Chao, -M- et Moby, quel sera le prochain "M" à clore Solidays 2012 ? Les jeux sont faits, réponse dans 10 mois.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album How I Needed You - EP de Puggy
La chronique de l'album Something you might like de Puggy
Puggy en concert à I Love My Neighbours - Puggy - Amber and the Dude - Adanowsky - Gush (13 juin 2010)
Puggy en concert au Festival International de Benicàssim #16 (jeudi 15 juillet 2010)
IAM en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
IAM en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2004 (dimanche)
IAM en concert au Festival des terre-Neuvas Bobital 2008 - Samedi
IAM en concert au Festival Rocktambule 2010 (16ème édition)
IAM en concert au Festival Jardin du Michel #9 (édition 2013) - vendredi et samedi
IAM en concert au Festival Beauregard #6 (édition 2014)
IAM en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - vendredi
Gaëtan Roussel en concert à L'Aéronef (vendredi 7 mai 2010)
Gaëtan Roussel en concert au Fil (jeudi 25 novembre 2010)
Gaëtan Roussel en concert à L'Aéronef (mercredi 30 mars 2011)
Gaëtan Roussel en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Gaëtan Roussel en concert au Festival Art Rock 2014 - 6, 7 et 8 juin
Gaëtan Roussel en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - Samedi
Gaëtan Roussel en concert au Festival Fnac Live #4 (édition 2014)
La chronique de l'album Hotel de Moby
La chronique de l'album Wait for Me de Moby
Moby en concert à La Cigale (16 mars 2005)
Moby en concert à Paléo Festival #34 (2009)

En savoir plus :
Le site officiel du festival Solidays
Le Myspace du festival Solidays
Le blog de Pierre Baubeau


Pierre Baubeau         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Puggy (26 avril 2010)
Benjamin Diamond (10 octobre 2008)


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=