Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Michel Cloup
Le Lieu Commun  (Toulouse)  mercredi 22 juin 2011

Un moment rare dans l’intimité de cet artiste, en ses terres Toulousaines. Une belle performance qui témoigne une fois de plus de la sincérité de la démarche d’un musicien pas comme les autres.

Michel Cloup fait partie du patrimoine musical Toulousain. Il faut dire qu’il a profondément marqué de son empreinte les années 1990, par l’intermédiaire notamment du fameux #3 de sa formation Diabologum. A l’époque, ce mélange de hip-hop au phrasé très singulier (qu’il partageait avec Arnaud Michniak, désormais à la tête (pensante et radicale) de Programme) sur fond de guitare noisy avait affolé les chroniques.

Depuis, le bonhomme a fait son chemin, traçant une route sinueuse, sans compromission que ce soit avec EXPerience, son groupe en demi-sommeil ou plus récemment avec Binary Audio Misfits pour un essai transatlantique plutôt réussi.

L’an passé, quasiment jour pour jour, Michel Cloup avait remplacé au pied levé Laetitia Sadier (échappée de Stereolab, mais malheureusement aussi de cette soirée…). Le Lieu Commun, petite galerie d’Art Moderne, avait alors servi de décor à une programmation pointue et alléchante (Angil & the Hiddentracks et Raymonde Howard complétant le plateau). Ce soir là, en quasi improvisation, il s’était présenté en solo (voix / guitare) avec quelques invités dont le batteur d’EXPerience, Patrice Cartier. La prestation avait été brillante, avec en point d’orgue "De la Neige en Eté" (pour les plus jeunes, un des titres cultes de #3) dans une version épurée dont mes poils frissonnent encore.

A croire que ce mini concert leur a donné des idées, puisque sort ces jours ci l’album Michel Cloup (Duo) – Notre Silence. Et pour boucler le Cercle (Parfait), les deux compères se présentaient à nouveau ce mercredi soir, pour fêter ce nouvel opus, en toute simplicité. Car s’il est bien un mot que l’on retiendra de cette prestation, c’est bien celui-là.

Dans une ambiance très familiale (la vague impression de se retrouver entre amis, autour d’un bon barbecue, les enfants galopant et transformant la salle en vaste terrain de jeux) et devant un public clairsemé mais captivé, le duo a livré un concert brut et intense. Guitare, batterie, voix. Pas de fioriture mais une atmosphère lourde qui accentue (et rend hommage) aux textes, comme il se doit.

Le nouvel album est joué dans l’ordre, puisqu’il raconte une histoire, "Mon Histoire". Et les mots touchent, font mouche et l’on est vite happé dans ce tourbillon de rythmiques et de boucles, patiemment construites.

Pas de doute, "Cette Colère" est un grand titre qui retourne les tripes ; le "Cercle Parfait", premier extrait de l’album donne le ton : on est dans la continuité des essais précédents,  batterie appuyée, guitare discrète et cette voix unique. Peu d’échange avec un public certes distant mais dont l’admiration transpire devant la générosité affichée par le duo qui ne compte pas ses efforts.

Les titres défilent et après "Un Film Américain" plus léger, c’est déjà l’heure des rappels. Michel Cloup nous fait l’honneur d’un "Aujourd’hui, Maintenant" en solo, dans une pré-version méconnaissable avant de finir en apothéose avec la reprise débraillée du titre "Seule la musique" de Jean-Louis Costes, le duo se faisant trio pour l’occasion grâce à l’arrivée de K.R.O (Richard Roman, ancien bassiste de Diabologum).

On reste un peu hébété par ce qu’on vient de vivre mais passée la stupeur, on conversera longtemps autour de la tireuse, pendant que Michel se plie de bonne grâce à la traditionnelle séance de dédicaces. Comme disait un footballeur amateur de yaourt en se frappant la poitrine, on remet ça (l’année prochaine) ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Ville Nouvelle / Nouvelle ville de Pascal Bouaziz / Michel Cloup / Patrice Cartier
La chronique de l'album Minuit dans tes bras de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Nous vieillirons ensemble (Live à la Gaîté Lyrique) de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Ici et là-bas de Michel Cloup Duo
La chronique de l'album Etats des lieux intérieurs de Michel Cloup & Béatrice Utrilla
Michel Cloup en concert à La Cave aux Poètes (vendredi 17 février 2012)
Michel Cloup en concert à La Péniche (mercredi 27 février 2013)
Michel Cloup en concert au Festival Les Mots de Travers(e) - Edition 2014
L'interview de Experience (mars 2004)
L'interview de Expérience (février 2006)
L'interview de Michel Cloup (juillet 2015 )

En savoir plus :
Le site officiel de Michel Cloup
Le Myspace de Michel Cloup


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=