Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
Edward Sharpe and The Magnetic Zeros - Smith Westerns - Beat Mark - Seasick Steve - Biffy Clyro - Odd Future (OFWGKTA) - The Feeling of Love - Herman Dune - Wolfgang - CSS - Funeral Party - Kid Cudi - Grouplove - The Kills - Big Audio Dynamite - Jamaica -  (Domaine National de Saint-Cloud)  vendredi 26 août 2011

L'avis quant aux groupes à aller voir ou à éviter n'engage que moi. C'est super subjectif mais j'assume !

Edward Sharpe and The Magnetic Zeros ouvre le bal à 15h sur la scène pression live.
Ils viennent de Los Angeles et sont une dizaine de musiciens. Ils jouent un mélange de folk, de pop et de rock un brin psyché ambiance néo hippie. Cela peut prendre une dimension épique à la Arcade Fire. Les groupes qui ouvrent pour Rock en Seine sont souvent assez bons (alors que les gens ne peuvent pas les voir car ils font la queue pour rentrer), donc pourquoi pas...
Verdict : à voir.

Smith Westerns sur la Grande Scène à 15h30.
Groupe de petits jeunes en provenance de Chicago, les Smith Westerns jouent une pop-rock lof-fi saturée avec des mélodies simples et sucrées. Même s'ils ont beaucoup fait parler d'eux l'année dernière, est-ce qu'ils auront la carrure pour tenir la grande scène ? Par sécurité, j'irais plutôt voir Beat Mark au même moment sur une scène plus appropriée.
Verdict : à voir mais y'a mieux en face.

Beat Mark sur la scène de l'industrie à 15h45.
Jeune groupe français jouant un garage indie-rock teinté de shoegaze avec des grosses touches de lo-fi. On pense aux Vaselines ou aux Pains Of Being Pure At Heart. Premier groupe des Avant-Seine à jouer pour cette édition 2011, cela promet pleins de bonnes choses. Parfaite mise en bouche pour Biffy Clyro.
Verdict : à ne pas rater.

Seasick Steve sur la scène pression live à 16h15.
Musicien de blues américain très peu médiatisé, mais qui a tout de même côtoyé des groupes comme Bikini Kill ou Nirvana, et a partagé le scène avec John Lee Hooker. Il joue du blues mais aussi de la folk influencée par le grunge. C'est un musicien à voir, mais plus dans une petite salle, ou alors dans un festival blues.
Verdict : dommage mais il y a mieux en face.

Biffy Clyro sur la scène de la Cascade à 16h15.
Trio Ecossais balançant des gros riffs de guitare sur un rythme endiablé. Du gros rock entre grunge et stoner qui balance la sauce. Mais que fait ce groupe programmé sur cette scène à cette heure là ? Il devrait jouer juste avant Foo Fighters sur la grande scène.
Verdict : à ne pas rater. En cas d'absence, aucune excuse ne sera acceptée !

Odd Future (OFWGKTA) sur la Grande Scène à 16h55.
Collectif de rap américain provocateur, les Odd Future (OFWGKTA, pour Odd Future Wolf Gang Kill Them All) sont infréquentables, choquants, misogynes, obsédés par les serial-killers, mais aussi drôles, et très créatifs. Comme Cypress Hill l'année dernière, il devrait donner des leçons de rock 'n roll attitude à pleins de groupe de la programmation.
Verdict : à voir.

The Feeling of Love sur la scène de l'industrie à 17h00.
Groupe français mélangeant du garage blues et de la no-wave à la sauce krautrock pour balancer un rock primaire, répétitive et minimale. C'est un groupe parfait à écouter par une belle journée de fin d'été bien chaude. J'espère donc que la météo sera avec eux. C'est le deuxième groupe de la sélection Avant-Seine et il est assez excitant. On aurait préféré les voir avant les Kills.
Verdict : à ne pas rater.

Herman Dune sur la scène de la Cascade à 17h35.
Tête de file du mouvement anti-folk, le duo franco-suédois joue une pop lo-fi enjouée avec des balades folk ensoleillé et sans prétention. Ce n'est pas que je n'aime pas, mais on a un peu trop entendu parler d'eux ces dernières années. Je n'irais probablement jamais les voir en concert en salle, mais les voir en festival est peut-être l'occasion à ne pas rater.
Verdict : à voir.

Wolfgang sur la scène pression live à 17h40.
Musicien Ecossais spécialiste des compositions pop. Assez proche musicalement d'un MGMT ou d'un Mika. Une pop énergique et très dansante. Pour celles et ceux qui ont envie de remuer un peu du cul en début de festival et pour les allergiques à Herman Dune.
Verdict : pourquoi pas.

CSS sur la Grande Scène à 18h25.
Formation brésilienne qui livre un électro-rock plutôt efficace entre dance et electro avec une bonne dose de groove. Malheureusement, les aléas de la programmation font que je préfère aller voir Funeral Party à la même heure.
Verdict : C'est très sympa mais y'a mieux en face.

Funeral Party sur la scène de l'industrie à 18h30.
Funeral Party est un trio de Los Angeles et ils composent un rock viscéral et dansant, entre de la dance-punk et du hardcore mélodique. Un autre groupe qui aurait dû jouer juste avant Foo Fighters pour nous mettre dans l'ambiance.
Verdict : à ne pas rater.

Kid Cudi sur la scène de la Cascade à 19h20.
Petit protégé de Kayne West, Kid Cudi a su s'éloigner du rap West-Cost en incorporant des influences rock et electro. Mais on aurait parfois aimé qu'il se rapproche de rap West-Cost et ne fasse pas de collaboration avec David Guetta. Puis en tant qu'artiste Hip-Hop, c'est dur de passer après Cypress Hill qui était invité l'année dernière.
Verdict : bof.

Grouplove sur la scène pression live à 19h20.
IIl ne faut pas se fier au nom, ni aux cheveux longs, ce n'est pas un groupe baba-cool, mais des Américains qui livrent un indie-rock énergique. Ils jouent un mélange de grunge, de rock et de folk assez communicatif. Ils pourraient être une des bonnes surprises de ce festival.
Verdict : à voir.

The Kills sur la Grande Scène à 20h00.
Même si leur dernier album est décevant et que leurs dernières prestations scéniques relevaient du minimum syndical, je ne les ai jamais vu en live et j'ai donc forcément envie d'aller les voir. Le duo sulfureux tout en guitares balance un rock brut et rugueux.
Verdict : Gros risque d'être déçu mais à ne pas rater.

Big Audio Dynamite sur la scène de l'Industrie à 20h15.
Groupe culte formé par Mick Jones après son départ des Clash qui joue un rock influencé par la musique africaine et l'electro. Le groupe jouera dans son line-up originel. Je vais me faire lyncher en disant que ce groupe ne m'excite pas vraiment, je suis désolé mais c'est le cas. Mick Jones a beau être culte, je préfère aller voir les Kills.
Verdict : à voir, mais y'a mieux en face.

Jamaica sur la scène pression live à 21h00.
Anciennement nommé Poney Poney, Jamaica est un groupe français qui fait de l'electro rock. Ils ont un son très carré avec des riffs ultra efficaces et un groove très prononcé. Moi je les aurais placé après Wolfgang, histoire d'avoir un slut assez dancefloor. Dommage qu'il soit sur cette scène éloignée et placé entre les sets de The Kills et Foo Fighters.
Verdict : dommage mais il y a plus gros en face.

General Elektricks sur la scène de la Cascade à 21h00
General Elektriks est un groupe français qui balance un rock teinté d’électro avec pleins de couches de claviers funky. Ils sont doté d'un groove dévastateur, qu'ils utilisent sur des rythmes électroniques très dansant. C'est dommage qu'il soit placé devant Jamaica alors qu'ils sont assez complémentaires et cela aurait cool d'avoir une scène dédié au dancefloor avec des groupes electro rock de cette qualité.
Verdict : à voir.

Foo Fighters sur Grande Scène à 22h00
Après le documentaire "Back and forth" qui leur est consacré, j'ai plus que jamais envie de les revoir. Après les avoir vus lors de mon premier Rock En Seine et au Zénith, j'avoue que j'aurais aimé les voir dans une salle plus petite, mais je ne vais pas faire le difficile ! Ils sont pour moi (avec Deftones) le premier argument pour venir à Rock en Seine.
Verdict : à ne rater sous aucun pretexte.

Yuksek (Live) sur la scène de l'industrie à 22:15
Dj Français qui devait être content d'être programmé à Rock en Seine mais qui se retrouve face à Foo Fighters. Dommage ! Enfin pas vraiment, par ce que je ne serais pas aller le voir de toute manière.
Verdict : Merci mais non merci.

Paul Kalkbrenner (Live) sur la scène de la Cascade à 23h20
DJ Allemand. Je ne sais pas pourquoi Rock en Seine s'obstine à programmer des DJ Set. Donc si après les Foo Fighters, vous avez encore un peu d'énergie et que vous avez envie de danser, allez plutôt voir Death in Vegas, sinon rentrez chez vous et profitez-en pour vous reposer pour les concerts du lendemain.
Verdict : Plutôt me couper une jambe.

Death in Vegas sur la scène pression live à 23h30
Groupe britannique jouant une pop rock teintée de techno et d'indus. Dès 1994, ils ont posé les bases de l'éléctro rock aidés par des collaborations avec le culte Iggy Pop ou l'infâme Liam Gallagher.
Verdict : Ce n'est pas ma came mais je passerais peut-être voir la fin du concert après les Foo Fighters.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Edward Sharpe and The Magnetic Zeros en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
La chronique de l'album Dye it blonde de Smith Westerns
La chronique de l'album You Can't Teach An Old Dog New Tricks de Seasick Steve
La chronique de l'album Keepin’ The Horse Between Me And The Ground de Seasick Steve
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks Motorola 2007
Seasick Steve en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
Seasick Steve en concert au Grand Mix (21 novembre 2009)
Seasick Steve en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Seasick Steve en concert à L’Alhambra (vendredi 18 octobre 2013)
Seasick Steve en concert au Festival de Beauregard #6 (édition 2014) - dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
Seasick Steve en concert au Festival Lollapalooza Paris #1 (édition 2017) - Dimanche
Seasick Steve en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche
La chronique de l'album The Vertigo of Bliss de Biffy Clyro
La chronique de l'album Infinity land de Biffy Clyro
La chronique de l'album Only Revolutions de Biffy Clyro
La chronique de l'album Revolutions - Live at Wembley de Biffy Clyro
La chronique de l'album Opposites de Biffy Clyro
Biffy Clyro en concert au Nouveau Casino (17 septembre 2004)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005)
Biffy Clyro en concert à La Boule Noire (28 février 2005) - 2ème
Biffy Clyro en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2005 (jeudi)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Biffy Clyro en concert au Bataclan (mercredi 6 mars 2013)
Biffy Clyro en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #26 (édition 2014) - dimanche
Biffy Clyro en concert à Download Festival
Biffy Clyro en concert à Download Festival #1 (édition 2016)
L'interview de Biffy Clyro (février 2005)
L'interview de Biffy Clyro (mars 2008)
La chronique de l'album Mash Concrete metal mushroom. de Herman Düne
La chronique de l'album Giant de Herman Düne
La chronique de l'album Mariage à Mendoza de Herman Dune
Herman Dune en concert au Festival Antifolk 2003
Herman Dune en concert au Festival Antifolk 2003 - 2ème
Herman Dune en concert au Festival Mo'Fo 2003
Herman Dune en concert à Pizzeria du Soleil (2 février 2004)
Herman Dune en concert au Trabendo (26 novembre 2005)
Herman Dune en concert à La Cigale (4 novembre 2006)
Herman Dune en concert à Angers (22 novembre 2006)
Herman Dune en concert au Festival Les Nuits Parisiennes 2006
Herman Dune en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (samedi)
Herman Dune en concert au Festival Primavera Sound 2007 (jeudi)
Herman Dune en concert au Festival des Vieilles Charrues 2007 (samedi)
Herman Dune en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Herman Dune en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Herman Dune en concert au Fil (9 avril 2009)
Herman Dune en concert à La Vapeur (15 avril 2009)
Herman Dune en concert au Festival Furia Sound 2009
Herman Dune en concert au Festival Les Nuits de l'Alligator 2010 (samedi 27)
Herman Dune en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Samedi
Herman Dune en concert au Festival International de Benicàssim #17 (vendredi 15 juillet 2011)
Herman Dune en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
Herman Dune en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012) - Dimanche 16 septembre
L'interview de Herman Düne (2 novembre 2006)
La conférence de presse de Herman Düne (15 août 2007)
La chronique de l'album Wolfgang Amadeus Phoenix de Phoenix
La chronique de l'album Cansei de ser sexy de CSS
La chronique de l'album Donkey de CSS
La chronique de l'album Planta de CSS
CSS en concert au Festival Les Trans 2006 (samedi)
CSS en concert au Festival La Route du Rock 2007 (vendredi)
CSS en concert au Festival Summercase 2008 (Samedi)
CSS en concert au Festival des Inrocks iDTGV 2008
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)
Jamaica en concert au Festival Les Inrocks Black XS 2010 (Jour 6
La chronique de l'album Away From The Sea de Yuksek
Yuksek en concert au Festival International Benicàssim #15 (2009)
Yuksek en concert au Festival International de Benicàssim #18 (jeudi 12 juillet 2012)
La chronique de l'album Trans-Love Energies de Death In Vegas
Death in Vegas en concert à l'Olympia (26 avril 2003)
Death in Vegas en concert au Splendid et Le Zénith (lundi 31 octobre 2011)
Death in Vegas en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Dimanche

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Rock en Seine
Le Myspace du Festival Rock en Seine


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Biffy Clyro (15 mars 2008)


# 17 février 2019 : Presque le printemps

De Kafka à Kukafka, Miossec à Berlioz, il y a de quoi lire, voir, écouter cette semaine dans la petite sélection culturelle de nos chroniqueurs. En route pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Gallipoli" de Beirut
"Ulysse et Mona" de Minizza
Rencontre avec Miossec autour de son album "Les Rescapés"
Une discographie d'Hector Berlioz par Jérôme Gillet
"Been meaning to tell you" de Ina Forsman
"4eme jour, Kan Ya Ma Kan" de Interzone
"A thousand days" de June Bug
EP de Bertille
"Morning room EP" de Catfish
"Souviens toi" de Laurent Montagne
"Blood siren" de Sarah McCoy
"Complètement flippé" de 16 Kat
et toujours :
"Persona" de Betrand Belin
"Les rivages barbelés" de Intratextures
"The mirror" de Nicolas Gardel et Rémi Panossian
"La révolte des couverts" de Wildmimi
"The sublime" de Yeruselem
"Aksham" de Aksham
"Last train" de Big Dez
"Tightrope EP" de Bigger
Caroline Loeb au Grand Point Virgule pour jouer "Comme Sagan" en live
Présentation du 11ème festival de Beauregard et de sa programmation
"Kalune EP" de Kalune

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Kafka sur le rivage" au Théâtre de la Colline
"Matin et Soir" au Théâtre de l'Aquarium
"J'ai pris mon père sur mes épaules" au Théâtre du Rond-Point
"Pourquoi dis, m'as-tu volé mes yeux" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Les membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Le bois dont je suis fait" au Théâtre de Belleville
"Peur(s)au Théâtre L'Etoile du Nord
"A vue" au Théâtre de la Tempête
"Merci" à La Folie Théâtre
"Barber Shop Quartet - Chapitre IV" au Théâtre Essaion
"Maria Dolorès y Habibi Starlight" au Café de la Danse
les reprises:
"Grande" au Centquatre
"Politiquement correct" au Théâtre de l'Oeuvre
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Roux ! De Jean-Jacques Henner à Sonia Rykiel" au Musée Jean-Jacques Henner
et dernière ligne droite pour "Rodin - Dessiner Découper" au Musée Rodin

Cinéma avec :

le film de la semaine : "Le jeune Picasso" de Phil Bradsky

Lecture avec :

"Dans la neige" de Danya Kukafka
Interview de Nylso dans le cadre du festival de la Bande Dessinée d'Angoulême
"L'île longue" de Victoire de Changy
"La main noire" de Robert Vincent illustré des musiques de Anthony Reynolds
"Le manufacturier / responsabilité absolue" de Mattias Köpling / Jocko Willink & Leif Babin
"Sans compter la neige" de Brice Homs
"So sad today" de Melissa Broder
et toujours :
"Angola janga" de Marcelo D'Salete
Interview de Stella Lory dans le cadre du festival de la BD d'Angoulême
"Gangs of L.A." de Joe Ide
"Hunger : une histoire de mon corps" de Roxane Gay
"L'Amérique derrière moi" de Erwan Desplanques
"L'ombre d'un père" de Christoph Hein
"Le président des ultra riches" de Michel Pinçon et Monique Pinçon Charlot
"Que faire des cons ?" de Maxime Rovere
"Une éducation" de Tara Westover

Froggeek's Delight :

"I Will Survive" petit tour d'horizon des jeux dits "Survival"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=