Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
Still Corners - Low - Cults - Blonde Redhead - The Kills - Battles  (Fort de Saint-Père, Saint-Malo)  samedi 13 août 2011

Les grincheux diront qu’une bonne Route du Rock est forcément humide… ils auront été servis hier soir. Je dois admettre qu’en 15 éditions, je n’ai pas souvenir d’un tel déluge : 6 heures ininterrompues d’une pluie battante, mettant les nerfs des festivaliers les plus aguerris à dure épreuve.

La grande tente acquise en 2009 grâce à l’appel aux dons a été providentielle, offrant un espace de réconfort entre deux concerts (et parfois aussi pendant, on vieillit…) à quelques chanceux.

Pour le reste, la pluie s’accompagne de tous les excès : des plus drôles avec la sortie des bateaux pneumatiques et des canards en plastique surfant dans l’eau boueuse, aux plus basiques avec sauts dans les flaques et jets de boue dans les gobelets EcoCup…

Musicalement, cela commence en douceur avec les Anglais de Still Corners et leur magnifique chanteuse qui met un peu de soleil dans nos cœurs : musicalement, cela oscille entre The Organ (en mode ralenti) et la voix de Paula Frazer de Tarnation. C’est beau mais tout ça manque un peu de rythme et la timidité de la demoiselle vire un peu à la mièvrerie sur la longueur. C’est une agréable entrée en matière, on attend donc l’album avec curiosité (à paraître en octobre).

Les trop sous-estimés Low (patronyme propice à tous les jeux de mots ce soir) enchaînent sous une pluie qui devient vraiment gênante et douloureuse. Je fais l’effort de quitter mon abri pour me rapprocher. Il faut dire que depuis leur prestation incroyable dans l’auditorium du Primavera en 2010 (l’album The Great Destroyer joué dans son intégralité), je respecte profondément ce groupe. Le concert sera du même acabit : une maîtrise parfaite, des voix sublimes, les percussions martelées par Mimi Parker claquent, l’apogée étant atteinte sur un "Monkey" toujours émouvant. Certes, le slowcore des Américains atteint les cimes sans jamais trop s’écarter du chemin, mais c’est magnifique.

Les Cults, eux, sont précédés d’une hype controversée sur le Net. Le duo de Brooklyn, formé de Jenny Lewis et Johnny Rice, s’est agrandi pour l’occasion ; c’est donc en formation complète qu’ils viennent présenter leurs mélodies sixties acidulées. Le premier titre (le pourtant très bon "Abducted") beuglé en force par la chanteuse donne quelques signes inquiétants de faiblesse. La suite sera pourtant sympathique, leur pop sautillante redonnant quelques couleurs à un public frigorifié. Le passage sera bref mais prometteur pour la suite.

C’est au tour de Blonde Redhead, les chats noirs du festival, de braver la météo : leur dernier passage en 2004 avait dû être amputé de moitié suite à un des plus gros orages jamais vu à Saint-Malo… Ce soir, le concert est maintenu mais les conditions sont extrêmes. C’est dans la douleur que je me résous à reposer mon organisme un peu fatigué et à suivre de loin leur prestation, à l’abri. Je m’en mors vite les doigts tant le concert semble parfait. Certains titres tapent très fort et la voix singulière de Kazu (ainsi que sa tenue toujours très courte, jupe et bottines blanches) marque les esprits.

Revigoré, je patauge avec prudence dans la gadoue en évitant les festivaliers désinhibés par l’alcool et autres drogues plus ou moins douces qui se livrent à des glissades sympathiques (tant qu’elles n’impliquent pas les malheureux passant à proximité). L’heure est propice à la connerie et mieux vaut surveiller ses arrières.

The Kills débarquent, rageurs. La mayonnaise a un peu tourné et l’effet de surprise ne fonctionne plus trop. On ne croit plus à la tension et au jeu de séduction entre eux, d’ailleurs ils ont un peu renoncé à y jouer eux-mêmes (malgré la défection de Kate Moss, désormais Mme Hince, qui a préféré rester au sec pour le soulagement des organisateurs qui redoutaient ses exigences) et se concentrent sur l’âpreté de leurs compositions.

Ils sont plutôt en forme, Alison Mosshart se démène comme une diablesse, s’aidant parfois d’une guitare un peu factice pour libérer son énergie ; Jamie Hince foule la grande scène en haranguant la foule. Vu leur état, ils ont dû s’accorder une petite ballade sous la pluie ou alors les loges ne sont plus étanches ? En tous cas, ils compatissent et nous gratifient de réguliers "Fucking rain" qui finissent par être efficaces puisque la pluie s’arrête pour la première fois de la soirée. Le mal est déjà fait, le site est méconnaissable, transformé en marécage où les bottes sont obligatoires.

Côté musique, ils piochent allègrement dans leur désormais riche discographie et le dernier album fonctionne bien (le terrible Future Starts Slow met notamment le feu aux poudres et réchauffe nos pauvres corps meurtris). 1h05 et puis s’en vont, une prestation un peu sage mais efficace.

La pluie s’étant arrêtée, plus d’excuse pour esquiver le concert de Battles. Dans la lignée des Liars l’an passé, le trio (un peu bancal depuis le départ de leur chanteur) nous propose un show foutraque, qui tient plus de la prouesse technique que de la ligne mélodique. Le public en redemande, le batteur n’est pas de ce monde et se démène comme un forcené, un couloir de double claviers inclinés à 45° permet à l’un des membres de faire sa gymnastique tout en jouant quelques notes par ci par là. La chanteuse des Blonde Redhead intervient sur un titre, à mille lieux de son répertoire habituel. Le tout est déroutant et comme ils prennent plus de plaisir que moi, je préfère me retirer délicatement pour rejoindre lit douillet et couette chaude. Les groupes présents ce soir étaient à la hauteur mais les conditions vraiment pénibles. Demain est un autre soir… enfin j’espère.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album A lifetime of temporary relief de Low
La chronique de l'album The great destroyer de Low
La chronique de l'album Drums and guns de Low
La chronique de l'album Oh my god, Charlie Darwin de The Low Anthem
La chronique de l'album C'mon de Low
La chronique de l'album The Invisible Way de Low
La chronique de l'album Ones and Sixes de Low
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
La chronique de l'album eponyme de Vox Low
La chronique de l'album Double Negative de Low
Articles : Festival Rock en Seine 2010 - Programmation du vendredi - Minus The Bear - All Time Low - Roken is Dodelijk - Band of
Low en concert au Festival Primavera sound 2007 (vendredi)
Low en concert au Festival Rock en Seine 2010 (vendredi 27 août 2010)
Low en concert au Festival Beauregard #5 (2013) - Vendredi
Low en concert à la Salle Moebius du Beffroi (samedi 10 octobre 2015)
Low en concert au Grand Mix (vendredi 30 octobre 2015)
L'interview de Low (22 avril 2005)
L'interview de Low (février 2007)
L'interview de Low - Alan Sparhawk (juin 2015 )
L'interview de Matt Low (mardi 27 octobre 2015)
Cults en concert au Festival Les Femmes S'en Mêlent #17
La chronique de l'album Misery is a butterfly de Blonde Redhead
La chronique de l'album 23 de Blonde Redhead
La chronique de l'album Penny Sparkle de Blonde Redhead
La chronique de l'album Barragàn de Blonde Redhead
La chronique de l'album Masculin Féminin de Blonde Redhead
Articles : Photos Blonde Redhead et Girls in Hawaii - La Route Du Rock
Blonde Redhead en concert au Festival La Route du Rock 2004 (dimanche)
Blonde Redhead en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Vendredi)
Blonde Redhead en concert au Bataclan (17 avril 2008)
Blonde Redhead en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi
La conférence de presse de Blonde Redhead (août 2004)
La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album No wow de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)
La chronique de l'album E.P. C B de Battles
La chronique de l'album Mountain battles de The Breeders
La chronique de l'album All the Battles de JOY
Battles en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
Battles en concert au Festival de Dour 2006 (vendredi)
Battles en concert à La Maroquinerie (10ème édition des Inrocks Indie Club) (21 septembre 2006)
Battles en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort 2008
Battles en concert à L'Aéronef (mardi 12 avril 2011)
Battles en concert au Cabaret Sauvage (jeudi 30 juin 2011)
Battles en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Battles en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Battles en concert au Grand Mix (jeudi 29 octobre 2015)
Battles en concert au Festival La Route du Rock #26 (samedi 13 août 2016)

En savoir plus :
Le site officiel du Festival La Route du Rock
Le Myspace du Festival La Route du Rock


LaBat’         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Matt Low (27 octobre 2015)


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=