Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Karpatt
Dans le caillou  (Label du Caillou/Productions Spéciales/Naïve)  juillet 2004

Karpatt, rien à voir avec la musique goth ou le berceau de Dracula.

Karpatt, est un groupe français, Frédérique Rollat dit Fred (guitare gipsy/voix), Gaëtan Lerat dit Gets (guitare) et Hervé Jegousso dit RV (contrebasse), chantre de la chanson acoustique franco roots mixée gipsy, jazz, swing, reggae et latino, qui s’inscrit dans la grande déferlante de la musique festive métissée qui de Manu Chao à Sergent Garcia, en passant par Les Hurlements d’Léo, N&SK, Les Têtes Raides et…beaucoup d’autres qui remplit les salles.

Difficile alors de faire sa niche et pourtant.

Après le Reggae - Ragga - Rigolo de Karibouldinga en 1999, les chansons Franco Roots de Roots therapy en 2000 et les chansons Françaises aux rythmes de la terre de A l’ombre du ficus en 2002, en 2004 Karpatt repartent sur la route avec un caillou tout neuf.

Leur dernier album Dans le caillou, "pour le faire écouter à tous ceux qui nous avaient souri des fois et prêté leurs lits d’autres fois", est un p’tit caillou polissé qui nous racontent des histoires, celles des autres qui sont un peu aussi les nôtres, et fait la part belle aux textes légers, nostalgiques ou graves qui swinguent sur des musiques au son résolument français dans lesquelles les composantes jazz manouche et swing sont judicieusement intégrées sans forcer la note.

Pour la petite histoire, ils ont posé la base acoustique de ce petit caillou dans une grotte troglodyte et y ont gravé "19 chansons qui parlent d’enfance, de filles, de galères, de fraternité et de musique". On peut même rajouter qu’elles parlent aussi d’amour et de p’tits verres.

Et c’est un joli petit caillou.

D’abord, parce qu’il est soigneusement présenté dans une boite carton en tryptique avec de belles illustrations de Sébastien Thomazo au graphisme torturé (mais il est passé où le petit karibou ?).

Ensuite, parce que Karpatt c’est des textes, des vrais, en langue française comme savaient les faire les grands de la chanson française de Brassens à Vian. Et il ne faut pas oublier les copains qui ont chacun apporté leur petit caillou à l'édifice, qui sa voix, qui sa flûte, qui son accordéon ; ils sont tous là, ils sont tous venus.

Et qu’y a-t-il dans le caillou ? Plein de petits cailloux !

Les petits cailloux de l’enfance qui ricochent sur l’étang de nos mémoires avec "Le magicien" ("Y’a pas de magie dans ton chapeau/Arrête ton cinéma sinon je dis tout à mon papa"), les petits jeux érotiques d'enfant de "Soulève ta jupe" avec un final flamenco et les amours adolescentes ("Des gnons pour des pelles" scansion de Brassens renforcée par le duo guitare/voix)

Les petits cailloux polis dans la rivière de la vie avec les histoires celles du timide "Léon" (avec la voix de Mano Solo ) dont la mort de sa femme ne lui a laissé que le zinc pour accoudoir, du secret d’"Achille" le catcheur aux mille conquêtes qui ne voulait pas qu’on lise le nom inscrit dans la guirlande tatouée sur son torse, du déménagement du copain d’enfance "(l’ancienneté dans l’amitié c’est des galons parfois cruels", "les anciens combattants du bac à sable"), de la voisine qui promène son chien ("Elle sème des petits cailloux tout le long du chemin/Facile de la trouver ya qu’à suivre la merde du chien").

Les p’tits cailloux d’amour telle celui du célibataire aux pâtes au gruyère pour la caissière de supérette ("Tapis roulant") ou pour "La chose qui dort dans mon lit" et qui n’est pas une femme de magazine.

Et puis, il y a des p’tits cailloux qui sont autant de pavés dans la marre comme "Jeux Olympiques", le texte d’Henri Tachan, sur duo piano et guitare manouche ("Ça serait chouette les jeux olympiques si nom de Dieu il n’y avait /Leurs ptits drapeaux, leurs ptits fanions, couleur kaki caca d’oie des frontières/Leurs ptits drapeaux, leurs ptits fanions qui claquent au vent d’une musique militaire"), "Tango" le p’tit tango pour les p’tites armes guerrières et les p’tits soldats ("Je lève mon verre bien haut aux amoureux de la vie/Je lève mon doigt bien haut aux amoureux de la guerre/Je lève mon doigt, je lève mon verre, donc je suis en vie") et "Lalala" jazz petit clin d’œil sur la chanson à la mode "(Juste un p’tit refrain qui swingue et puis on en parle plus/Si ça vole pas haut ça sera plus facile d’atterrir à fun radio").

Et des chansons de troquets populaires qu’ils s’agissent des bistrots urbains "La mouche" : "Dans quel plat la prochaine (mouche) va tomber/Moi si j’étais une mouche j’irais droit dans le décolleté de la serveuse/Car je suis une mouche/J’aime le jazz manouche") ou des bars à marins ("En pleine mer" : "Ce soir on sort en pleine mer/Ce soir on chante sous la lune/Ce soir je vais gueuler mes vers/Avec mes copains de fortune") et "Vas y la mère" de l’accordéon de bastringue à l’accordéon de marin avec un joli parallèle entre la bouteille de la mère patronne et la bouteille à la mer avec un papier dedans qui commence comme une ritournelle de comptoir pour finir dans une ballade de marin.

Et puis, laissez donc tourner la platine…. Il y a peut être autre chose dans le caillou…

Les patients découvriront un bref morceau ("Je regarde par la fenêtre au cas ou tu aurais la même idée/Mais ça n’arrive jamais /Dans la rue du jardin des Hespérides/Dans la rue désespérément vide") et puis un superbe et ultime morceau instrumental.

A découvrir absolument

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Dans d'beaux draps de Karpatt
Une 2ème chronique de l'album Dans d'beaux draps de Karpatt
Karpatt en concert à La Maroquinerie (14 octobre 2004)
Karpatt en concert au Café du Commerce (4 mai 2005)
Karpatt en concert au Festival La Clef des Chants 2005 (dimanche)
Karpatt en concert à Cabaret Sauvage (24 octobre 2006)
L'interview de Karpatt (août 2004)

En savoir plus : www.karpatt.com


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 janvier 2019 : Du vieux, du neuf, du beau

Cette semaine on a rencontré Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio, on est allé au théâtre, au cinéma, on a écouté des disques et vu des expositions... Bref, on s'est fait plaisir pour vous offrir un sommaire riche et éclectique, cette semaine encore. C'est parti.

Du côté de la musique :

"Remind me tomorrow" de Sharon Van Etten
"Todhe todhe, volume 3" de Pierre de Bethmann Medium Ensemble
Rencontre avec Jean Pierre Kalfon qui sera en concert avec Jad Wio le 24/01
"Bottle it in" de Kurt Vile
"Abandonnée / Maleja" de La Tène
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"Assume form" de James Blake
"Desert eyes" de (Thisis) Redeye
"L'étrangère" de Andéel
"They are here" de Falaises
"Emigrar" de Irina Gonzalez
"Unwind EP" de Liquid Bear
et toujours :
"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Retour à Reims" à l'Espace Cardin
"The Scarlet letter" au Théâtre de la Colline
"Arctique" aux Ateliers Berthier
"Insoutenables longues étreintes" au Théâtre de la Colline
"Le Faiseur de théâtre" au Théâtre Dejazet
"Certaines n'avaient jamais vu la mer" à la Manufcature des Oeillets
"Microfictions" au Lavoir Moderne Parisien
"Le Presque rien et le Quelque chose" au Lavoir Moderne Parisien
"Convulsions" au Théâtre Ouvert
"Les Yeux d'Anna" au Théâtre 13/Seine
"La Dama Boba" au Théâtre 13/Jardin
"Ils n'avaient pas prévu qu'on allait gagner" à la MC93 à Bobigny
"Proust en clair" au Théâtre de la Huchette
"Dans la peau de Cyrano" au Théâtre Le Lucernaire
"Prévert" au Théâtre du Rond-Point
"Braise et Cendres" au Théâtre Le Lucernaire
et les reprises:
"Sang négrier" à la Folie Théâtre
"Le Portrait de Dorian Gray" au Théâtre Le RAnelagh
"Le Paradoxe des jumeaux" au Théâtre de la Reine Blanche
"Les Femmes de Barbe-Bleue" au Lavoir Moderne PArisien
"1830 - Sand, Hugo, Balzac : tout commence…" au Théâtre Essaion
"Michael Kohlhaas, l'homme révolté " au Théâtre Essaioon
"Je buterai bien ma mèr eun dimanche" au Point Virgule
"Cabaret Louise" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Mon Coeur" au Théâtre Paris-Villette
"Europa" au Lavoir Moderne Européen
"Odyssée" au Théâtre Montmartre-Galabru
"F(r)ictions" à la Grande Halle de La Villette
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Caravage à Rome " au Musée Jacquemart-André
"Alphonse Mucha" au Musée du Luxembourg
"Trésors de Kyoto - Trois siècles de création Rinpa" au Musée Cernushi
"L'Asie rêvée d'Yves Saint-Laurent" au Musée Yves Saint-Laurent
"La Fabrique du Luxe" au Musée Cognacq-Jay
"Il était une fois Sergio Leone" à la Cinémathèque française

les films de la semaine :
"Ma vie avec James Dean" de Dominique Choisy
et la chronique des autres sorties de janvier

Lecture avec :

Présentation du Festival de la Bande Dessinée d'Angoulême #46
"Anatomie d'un scandale" de Sarah Vaughan
"Ce que je peux enfin vous dire / Devenir" de Ségolène Royal / Michelle Obama
"Essence" de Fred Bernard & Benjamin Flao
"Foulques" de Véronique Boulais
"Le pays des oubliés" de Michael Farris Smith
"Les amochés" de Nan Aurousseau
"Phagocytose" de Marcos Prior & Danide
et toujours :
"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=