Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Colin Stetson
New History Warfare, vol 2 : Judges  (Constellation)  février 2011

Dans mon panthéon personnel des grands saxophonistes, ces très subjectifs chouchous à l'ombre desquels s'écrivent les autres histoires de cuivres venteux, il y avait John Coltrane et Akosh Szelevényi – il y a également depuis quelques mois Colin Stetson. Précisément parce que chacun de ces trois-là a su être plus qu'un simple saxophoniste.

Avec son nom de bâtonnet de poisson enchapeauté, l'américain souffleur de saxophone basse, que l'on avait précédemment entendu avec un entrain plus ou moins relatif sur un grand nombre de disques (et notamment, en toute popularité, ceux des souvent surestimés Arcade Fire ; de façon plus recommandable avec Bell Orchestre), offre le deuxième volume de son projet solo : New History Warfare. Et donne instantanément à ce projet une dimension nettement supérieure.

Moins jazzy que son prédécesseur, Judges (le volume two en question, donc) est une œuvre riche, dense, complexe, expérimentale, originale, personnelle – et malgré tout éminemment accessible, et bien souvent entraînante.

Stetson y livre en toute virtuosité des pièces dont on peinera à croire qu'elles sont le fruit d'un saxophone, qui plus est solitaire et "recorded live in singles takes with no overdubs or loops". L'homme maîtrise en effet parfaitement des techniques proches de celles qu'utilisent les joueurs de didgeridoo : respiration "continue" ou "circulaire" (permettant de prolonger l'expiration pendant plusieurs minutes sans interruption), vocalises de gorge ouvrant l'instrument à une étonnante diphonie, percussions réalisées avec la anche ou les touches de l'instrument...

En résulte un univers inouï, au sens propre du terme, impressionniste, tout d'évocations et de mystères, parfois proches de compositions électroniques, qu'il aura fallu toute la méticulosité d'Efrim Menuck, armé de vingt-quatre micros, pour capturer vivant en studio.

Pour finir d'enrichir cette musique supra-saxophonique, Laurie Anderson et Shara Worden (My Brightest Diamond) viennent laisser planer quelques lignes de leurs chants fragiles, dont l'éther s'accorde de façon saisissante avec la rage souterraine du saxophone de Stetson.

Accueil critique unanime parfaitement mérité, l'un de ces rares albums irréprochables : aussi inspiré que  virtuose, tout simplement beau et jamais ennuyeux. De ces albums qui vous hantent une vie entière.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Sorrow de Colin Stetson
Colin Stetson en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Dimanche
Colin Stetson en concert au Festival La Route du Rock #22 (dimanche 12 août 2012)
Colin Stetson en concert à Matana Roberts - Thee Silver Mount Zion Memorial Orchestra - Colin Stetson - Jason Van Gulic (lundi 19 & dimanche 25 novembre 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Colin Stetson
Le Myspace de Colin Stetson


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=