Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nature aime à se cacher
Théâtre de la Bastille  (Paris)  septembre 2011

Spectacle de Jacques Bonnaffé et Jonas Chéreau autour des textes de Jean-Christophe Bailly.

Jacques Bonnaffé et Jonas Chéreau débarquent dans la lumière crue sur un plateau nu, seuls quelques câbles électriques traînent au sol.

Ils esquissent des pas de danse rapides, maladroits, puis très vite se rapprochent des murs pour s'esquiver au regard des spectateurs.

Dans son texte, "Nature aime à se cacher", dit par Jacques Bonnaffé, Jean-Christophe Bailly s'interroge plus sur ce qui différencie l'homme des grands singes que sur ce qui les rapproche.

La danse de Jonas Chéreau illustre ce propos on accentuant les postures voûtées, en forçant les les jointures de ses chevilles et de ses poignets. Sans musique, cette danse, heurtée, rappelle par flash des chorégraphies d'Anne Teresa de Keersmaeker. Jacques Bonnaffé aussi y va de son pas de danse. Immense acteur, il ose aborder des arts différents. Malgré la présence magnétique de son partenaire, Jonas Chéreau parvient imposer sa danse et à déplier son corps jusqu'à incarner le mâle dominant.

Cependant, lorsque le texte se répète dans des boucles, ou lorsque les acteurs, dans un jeu qui se rapproche de l'attitude animale, étirent la pièce, la chorégraphie, parfois peut-être improvisée de Jonas Chéreau et Jacques Bonnaffé, tend à déliter inutilement le propos de Jean-Christophe Bailly. 

De cette pièce étonnante à bien des égards par son utilisation de la vidéo, par ses plages de silence, par enchevêtrements de textes (Bailly, Rousseau, Héraclite, Norge), par l'occupation de l'espace jusque dans les coulisses par les corps des comédiens, on retirera essentiellement des questions. L'homme, dont le sens le plus exercé est la vue, peut-il à cet égard se prétendre supérieur à l'animal qui lui exerce l'ensemble de ses sens? Dans la société des hommes, qui est caché et qui refuse-t-on de voir? Voire, y a-t-il une similitude entre le zoo et le théâtre?

L'utilisation de la chanson "True love will find you in the end" de Daniel Johnston, artiste américain atteint de graves troubles mentaux, est peut-être un début de réponse à plusieurs des questions soulevées durant la pièce. C'est en tout cas un vrai moment de grâce dans ce spectacle qui aborde des thèmes philosophiques divers sous un angle inhabituel et sort des sentiers battus, au risque de frôler parfois l'ornière.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=