Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Wu Lyf
Go tell fire to the mountain  (Autoproduit)  juin 2011

Attention cas d'école ! Cela faisait bien longtemps qu'un groupe n'avait pas fait autant parler de lui. Pourtant, tout cela avait commencé comme une blague, comme si Daft Punk s'était associé avec JJ Abrams. Le groupe s'amusant à brouiller les pistes, et faisant planer le mystère sur ses membres, son nom.

L'on finira par en savoir plus grâce à des informations données au compte-goutte. L'histoire prend alors forme de par certaines cohérences. Wu Lyf s'avére être un groupe engagé, étant une sorte d'association portant le nom complet de "World Unite Lucifer Youth Foundation" et qui, armé de fans de la première heure, commence sa révolution contre l'économie et les grandes puissances (l'album, au titre pour le moins évocateur, est d'ailleurs autoproduit, bien que publié par Universal Music), tout en pronant l'autonomie de la jeunesse.

Tout cela est bien beau mais qu'en est-il musicalement ? Car si les idées de marketing sont bonnes et efficaces, on parle finalement peu de leurs chansons. Pourtant, le disque est étonnant et sort finalement des sentiers battus par la vague hipster, l'on pourrait même qualifier tout cela de hardcore ambient. Le synthé qui ouvre le disque n'y est pas pour rien. Tout comme les excellentes montées que l'on trouve tout au long de l'album et qui se terminent sur les beuglements de Ellery Roberts, chanteur à la voix singulière.

L'innovation première provient néanmoins de l'influence world et en particulier africaine. La section rythmique ayant un groove profondément éthiopien. D'ailleurs, il semblerait que celle-ci soit mise largement en avant sur scène, donnant une ampleur supplémentaire aux compositions et un côté tribal plus que jouissif.

En terme de production, l'album s'inscrit au paroxysme de la musique indie, car non content de noyer tout cela avec des pédales de reverberation Holy Grail, Wu Lyf a enregistré l'album dans une église. Les rapprochant donc du Saint Graal sans métaphore aucune, et donnant un côté forcément religieux à l'orgue, renforçant l'aspect sectaire de la mythologie du groupe, tout en donnant une image de leader/sauveur de l'humanité quant à l'engagement pris sur l'écriture des paroles.

Alors même si la pop indé à l'anglaise me semble être une chose pliée depuis que George Harrison a composé "I need you" en 1965, il faut reconnaitre que Wu Lyf s'en sort plutot très bien en jouant sur la corde sensible en proposant un disque qui vient des tripes, et non d'une usine à fric.

A vous de voir ce que vous en ferez. Car Wu Lyf, après tant de buzz, semble déja être un objet de mode nécessaire à la hype attitude, alors qu'il mériterait d'être le nouveau prince de l'underground. Et c'est bien dommage, il voulait seulement changer le monde...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Wu Lyf en concert au Festival Rock en Seine 2011 (samedi 27 août 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Wu Lyf


Sam Nolin         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=