Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag - Marie-Philippe Bergeron - Mathieu Lippé - Mélanie Boulay - Cédric Vieno - Lisa LeBlanc - Jimmy Hunt - Mordicus - MadMoiZèle Giraf - Louis Michot  (Granby)  du 7 au 17 septembre 2011

Voici venu le grand soir, celui de la finale. La belle salle du Palace de Granby, qui peut recevoir environ 800 personnes, est remplie comme un oeuf pour l'évènement, présenté par les animateurs de "Belle et Bum", Claudine Prevost et Normand Brathwaite.

J'avais auparavant rencontré Normand et lui avait demandé ce qu'il pensait de la scène francophone actuelle : "Il y a tout un renouveau, me dit-il. Vincent Vallières ou Mara Tremblay sont des artistes qui amènent quelque chose à la langue française. Au niveau du langage, au Québec, on s'américanise de plus en plus. Mais ces artistes ont un amour de la langue française. C'est un français qui est différent de celui qu'on parle en France, parce que nous avons un accent. Mais un chanteur comme Daniel Bélanger utilise le français comme une langue internationale. La beauté des mots et de la poésie est simplifiée." Face au théoricien du langage qu'est Normand, je me dis que je vais écouter les candidats pour me faire ma propre opinion.

La première candidate est Klô Pelgag. Klô, c'est pour Chloé. Elle s'accompagne soit l'harmonium soit au piano, derrière elle un contrebassiste, deux violonistes, un violoncelliste et un percussionniste. Son univers est surréaliste et richement décoré. On pense bien entendu à une petite soeur de Pierre Lapointe ou à une Kate Bush rurale en raison de la puissance de sa voix. Les chansons sont tout en fluidité et en humour décalé. C'est, de l'avis unanime des français qui sont là, la vraie révélation de ce festival.

C'est ensuite au tour de Marie-Philippe Bergeron d'entrer en scène. Les chansons sont solides, la voix puissante, les textes poétiques. Cependant, entre le jazz manouche, l'entertainment à l'américaine et la chanson douce, on a un peu l'impression de la voir faire le grand écart. Malgré son professionnalisme indéniable, son projet artistique ne semble pas bien défini et sa personnalité n'émerge pas assez.

Mathieu Lippé, le troisième candidat, a déjà bien roulé sa bosse. Il a par exemple participé aux échanges culturels des jeux de la francophonie au Liban en 2009. En discutant avec lui avant cette finale, il m'a dit vouloir proposer un beau spectacle mais néanmoins venir avec l'envie de gagner et avoir l'esprit de compétition. Il a confiance en ses trois chansons entre slam et pop.

Du slam accompagné au violon, c'est assez original, malheureusement son style rappelle vraiment le deuxième album de Grand Corps Malade, raideur du chanteur incluse. De plus, ses textes n'évitent pas certaines facilités, quant à ses prises de position elles sont pour le moins consensuelles. Quoiqu'il en soit la salle lui réserve une standing ovation.

Difficile dans ces conditions pour Mélanie Boulay d'imposer son pop-rock à voix. Ses trois chansons sont agréables, bien faites, son format attendu mais agréable. Elle se montre à l'aise au piano comme à la guitare, mais son groupe derrière manque de maturité. Cependant, elle semble savoir dans quelle direction aller et ses chansons ont le potentiel de toucher un large public.

Voici l'heure de voter. Le jury est composé d'une centaine de professionnels du spectacle, de la musique, de l'industrie du disque ou de la presse. Ça y est, j'ai un point commun avec Philippe Manoeuvre puisque moi aussi je suis invité à aller déposer mon bulletin.

Pendant ce temps, Cédric Vieno, qui a été éliminé en demi-finale mais dont la chanson "Héloïse" a été choisie comme meilleure chanson de l'édition 2011 du festival de Granby, investit les lieux avec sa seule guitare sèche. Et c'est vrai qu'elle est belle, cette "toune" (anglicisme québécois qui signifie chanson).

Sans grande surprise, c'est Mathieu Lippé qui remporte le concours. Il sera prochainement en concert aux "Trois Baudets", à Paris.

Le prix de ce concours est avant tout une aide à la réalisation d'un disque et dans la gestion de carrière. On souhaite donc beaucoup de succès aux quatre finalistes. Vu la grosse impression faite par Klô Pelgag auprès des français (dont certains organisateurs de festivals), il ne serait pas étonnant de la voir, elle aussi, bientôt sur notre territoire.

Pour terminer la soirée, la gagnante de l'année dernière, Lisa LeBlanc, vient interpréter deux chansons. Drôle, généreuse, elle balance un folk-trash en s'accompagnant à la guitare ou au banjo. Dotée d'une forte personnalité, on peut dire qu'elle a foutu le feu. Elle passe d'ailleurs dans les jours à venir au Centre Culturel Canadien de Paris pour un concert gratuit. Ne la manquez pas !

C'est ensuite Jimmy Hunt qui vient sur la grande scène. Il semble aussi à l'aise devant 800 personnes que la veille au soir dans un bar de Granby devant une vingtaine de spectateurs.

Là encore, c'est un artiste qui a un potentiel énorme à l'international. Lui doit bientôt venir à Paris à la Maroquinerie.

Alors que le rideau tombe sur cette 43ème édition du Festival International de la Chanson de Granby, on en profite pour aller faire un tour au Pub du Village, où des concurrents de l'année précédente, Mordicus, tapent le boeuf avec d'autres artistes présents cette année, comme les dreadlockeux raggamuffins de MadMoiZèle Giraf.

On a le droit à des reprises des Stones bien carrées. Le chanteur de Mordicus fait penser à Ian Brown ou à Bobby Gillespie. Une bonne manière de finir ce festival sur une note bien rock se dit-on.

Puisque demain il faut rentrer en France, il est temps de retourner préparer ses bagages. Pourtant, en arrivant, on découvre au bar de l'hôtel Louis Michot, chanteur des Lost Bayou Ramblers, un excellent groupe de rock cajun vu trois jours plus tôt, en train d'interpréter des standards de la musique de Louisiane. La nuit s'annonce très courte.

En conclusion, cette 43ème édition du FICG aura révélé de bien belles surprises et son lot de découvertes. Les chanteurs couronnés précédemment à Granby ont pour certains (Jean Leloup, Luc de La Rochelière, Linda Lemay ou encore Pierre Lapointe) fait de belles carrières, on restera donc attentif aux candidats de ce cru 2011. Enfin, pour l'organisation sans faille de ce bel évènement et pour le niveau élevé du concours, on félicite le directeur du festival, Pierre Fortier ainsi que toute son équipe et en particulier Jessica, Cindy et Emilie. Et on les remercie aussi très chaleureusement pour l'accueil.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
La chronique de l'album L'étoile thoracique de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
Klô Pelgag en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)
Mathieu Lippé en concert au Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - mercredi 10 septembr
Lisa LeBlanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa LeBlanc en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Vendredi
Lisa LeBlanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - vendredi 13 septembr
Lisa LeBlanc en concert au Bataclan (mardi 15 avril 2014)
L'interview de Lisa Leblanc (mardi 26 février 2013)
Jimmy Hunt en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre
Jimmy Hunt en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - vendredi 16 septembr

En savoir plus :
Le site officiel du Festival international de la chanson de Granby
Le Myspace du Festival international de la chanson de Granby

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=