Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Klô Pelgag - Marie-Philippe Bergeron - Mathieu Lippé - Mélanie Boulay - Cédric Vieno - Lisa LeBlanc - Jimmy Hunt - Mordicus - MadMoiZèle Giraf - Louis Michot  (Granby)  du 7 au 17 septembre 2011

Voici venu le grand soir, celui de la finale. La belle salle du Palace de Granby, qui peut recevoir environ 800 personnes, est remplie comme un oeuf pour l'évènement, présenté par les animateurs de "Belle et Bum", Claudine Prevost et Normand Brathwaite.

J'avais auparavant rencontré Normand et lui avait demandé ce qu'il pensait de la scène francophone actuelle : "Il y a tout un renouveau, me dit-il. Vincent Vallières ou Mara Tremblay sont des artistes qui amènent quelque chose à la langue française. Au niveau du langage, au Québec, on s'américanise de plus en plus. Mais ces artistes ont un amour de la langue française. C'est un français qui est différent de celui qu'on parle en France, parce que nous avons un accent. Mais un chanteur comme Daniel Bélanger utilise le français comme une langue internationale. La beauté des mots et de la poésie est simplifiée." Face au théoricien du langage qu'est Normand, je me dis que je vais écouter les candidats pour me faire ma propre opinion.

La première candidate est Klô Pelgag. Klô, c'est pour Chloé. Elle s'accompagne soit l'harmonium soit au piano, derrière elle un contrebassiste, deux violonistes, un violoncelliste et un percussionniste. Son univers est surréaliste et richement décoré. On pense bien entendu à une petite soeur de Pierre Lapointe ou à une Kate Bush rurale en raison de la puissance de sa voix. Les chansons sont tout en fluidité et en humour décalé. C'est, de l'avis unanime des français qui sont là, la vraie révélation de ce festival.

C'est ensuite au tour de Marie-Philippe Bergeron d'entrer en scène. Les chansons sont solides, la voix puissante, les textes poétiques. Cependant, entre le jazz manouche, l'entertainment à l'américaine et la chanson douce, on a un peu l'impression de la voir faire le grand écart. Malgré son professionnalisme indéniable, son projet artistique ne semble pas bien défini et sa personnalité n'émerge pas assez.

Mathieu Lippé, le troisième candidat, a déjà bien roulé sa bosse. Il a par exemple participé aux échanges culturels des jeux de la francophonie au Liban en 2009. En discutant avec lui avant cette finale, il m'a dit vouloir proposer un beau spectacle mais néanmoins venir avec l'envie de gagner et avoir l'esprit de compétition. Il a confiance en ses trois chansons entre slam et pop.

Du slam accompagné au violon, c'est assez original, malheureusement son style rappelle vraiment le deuxième album de Grand Corps Malade, raideur du chanteur incluse. De plus, ses textes n'évitent pas certaines facilités, quant à ses prises de position elles sont pour le moins consensuelles. Quoiqu'il en soit la salle lui réserve une standing ovation.

Difficile dans ces conditions pour Mélanie Boulay d'imposer son pop-rock à voix. Ses trois chansons sont agréables, bien faites, son format attendu mais agréable. Elle se montre à l'aise au piano comme à la guitare, mais son groupe derrière manque de maturité. Cependant, elle semble savoir dans quelle direction aller et ses chansons ont le potentiel de toucher un large public.

Voici l'heure de voter. Le jury est composé d'une centaine de professionnels du spectacle, de la musique, de l'industrie du disque ou de la presse. Ça y est, j'ai un point commun avec Philippe Manoeuvre puisque moi aussi je suis invité à aller déposer mon bulletin.

Pendant ce temps, Cédric Vieno, qui a été éliminé en demi-finale mais dont la chanson "Héloïse" a été choisie comme meilleure chanson de l'édition 2011 du festival de Granby, investit les lieux avec sa seule guitare sèche. Et c'est vrai qu'elle est belle, cette "toune" (anglicisme québécois qui signifie chanson).

Sans grande surprise, c'est Mathieu Lippé qui remporte le concours. Il sera prochainement en concert aux "Trois Baudets", à Paris.

Le prix de ce concours est avant tout une aide à la réalisation d'un disque et dans la gestion de carrière. On souhaite donc beaucoup de succès aux quatre finalistes. Vu la grosse impression faite par Klô Pelgag auprès des français (dont certains organisateurs de festivals), il ne serait pas étonnant de la voir, elle aussi, bientôt sur notre territoire.

Pour terminer la soirée, la gagnante de l'année dernière, Lisa LeBlanc, vient interpréter deux chansons. Drôle, généreuse, elle balance un folk-trash en s'accompagnant à la guitare ou au banjo. Dotée d'une forte personnalité, on peut dire qu'elle a foutu le feu. Elle passe d'ailleurs dans les jours à venir au Centre Culturel Canadien de Paris pour un concert gratuit. Ne la manquez pas !

C'est ensuite Jimmy Hunt qui vient sur la grande scène. Il semble aussi à l'aise devant 800 personnes que la veille au soir dans un bar de Granby devant une vingtaine de spectateurs.

Là encore, c'est un artiste qui a un potentiel énorme à l'international. Lui doit bientôt venir à Paris à la Maroquinerie.

Alors que le rideau tombe sur cette 43ème édition du Festival International de la Chanson de Granby, on en profite pour aller faire un tour au Pub du Village, où des concurrents de l'année précédente, Mordicus, tapent le boeuf avec d'autres artistes présents cette année, comme les dreadlockeux raggamuffins de MadMoiZèle Giraf.

On a le droit à des reprises des Stones bien carrées. Le chanteur de Mordicus fait penser à Ian Brown ou à Bobby Gillespie. Une bonne manière de finir ce festival sur une note bien rock se dit-on.

Puisque demain il faut rentrer en France, il est temps de retourner préparer ses bagages. Pourtant, en arrivant, on découvre au bar de l'hôtel Louis Michot, chanteur des Lost Bayou Ramblers, un excellent groupe de rock cajun vu trois jours plus tôt, en train d'interpréter des standards de la musique de Louisiane. La nuit s'annonce très courte.

En conclusion, cette 43ème édition du FICG aura révélé de bien belles surprises et son lot de découvertes. Les chanteurs couronnés précédemment à Granby ont pour certains (Jean Leloup, Luc de La Rochelière, Linda Lemay ou encore Pierre Lapointe) fait de belles carrières, on restera donc attentif aux candidats de ce cru 2011. Enfin, pour l'organisation sans faille de ce bel évènement et pour le niveau élevé du concours, on félicite le directeur du festival, Pierre Fortier ainsi que toute son équipe et en particulier Jessica, Cindy et Emilie. Et on les remercie aussi très chaleureusement pour l'accueil.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album L’alchimie des monstres de Klô Pelgag
La chronique de l'album L'étoile thoracique de Klô Pelgag
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - vendredi 14 septembr
Klô Pelgag en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - mercredi 11 septembr
Klô Pelgag en concert à Cité Internationale Universitaire, Maison du Japon (dimanche 9 octobre 2013)
Klô Pelgag en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )
L'interview de Klô Pelgag (mardi 13 décembre 2016)
Mathieu Lippé en concert au Festival international de la chanson de Granby 2014 (46ème édition) - mercredi 10 septembr
Lisa LeBlanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa LeBlanc en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Vendredi
Lisa LeBlanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - vendredi 13 septembr
Lisa LeBlanc en concert au Bataclan (mardi 15 avril 2014)
L'interview de Lisa Leblanc (mardi 26 février 2013)
Jimmy Hunt en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - jeudi 15 septembre
Jimmy Hunt en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - vendredi 16 septembr

En savoir plus :
Le site officiel du Festival international de la chanson de Granby
Le Myspace du Festival international de la chanson de Granby

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=