Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Nadéah
Venus Gets Even  (Cinq 7)  septembre 2011

Les 21 juillet, sur la scène du festival FNAC Live sur le Parvis de l’Hôtel de Ville de Paris, Nadéah m’avait tapé dans l’œil, par son charisme et son énergie communicative, et dans les oreilles, par l’atmosphère singulière de sa musique.

Deux mois plus tard je me retrouve devant le premier album de l’artiste australienne, qui s’était déjà impliquée auparavant dans d’autres projets. Tout d’abord en fondant le groupe The Lovegods avec un guitariste français, puis en participant au troisième album de Nouvelle Vague.

Tout au long des onze morceaux de Venus Gets Even, Nadéah nous fait traverser différentes émotions provenant d’expériences vécues. La première chanson "Odile" fait démarrer l’album sur les chapeaux de roue dans une ambiance cabaret. Esprit qu’on retrouve plus tard sur l’autre très bon morceau "Hurricane Katrina" où l’intensité du piano, des cuivres et des cordes oscille et, accompagné des chœurs, monte crescendo. Ces deux chansons entraînantes sont tout de suite irrésistibles.

Entre les deux, "Whatever Lovers Say" finit de me conquérir avec son rythme pop rock. Sa musique réussit à exprimer efficacement des situations particulières, comme l’impression de tourmente dans "An Asylum on New Year’s Eve", alors que l’artiste raconte qu’une veille du jour de l’an, une amie s’est retrouvée dans un asile, ou bien l’atmosphère frénétique qui rôde autour de Noël dans "Scary Carol".

Au milieu de ces morceaux agités, le climat se détend agréablement avec l’air chaloupé et le tempo jazzy de "At The Moment", ainsi qu’avec des ballades qui ponctuent l’album. Le langoureux "Suddenly Afternoons", le très délicat "Tell me" et le morceau final "Even Quadriplegics Get the Blues" nous plongent dans une atmosphère quelque peu mélancolique alors que le ton de "Song I just Wrote" donne envie de croire, malgré tout, à des jours meilleurs.

Venus Gets Even me fait l’effet d’un souffle de fraîcheur déblayant les chemins en faisant tourbillonner les feuilles mortes dans les airs. Il me transporte et me remue, puis me fait atterrir tout en douceur.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Nadéah parmi une sélection de singles (mai 2011)
Nadéah parmi une sélection de singles (mai 2013)
La chronique de l'album Sélection singles & EP de Bantam Lyons - Clara Néville - Jay-Jay Johanson - Nadéah - Matt Low - OMOH - Zebra - Perez
Nadéah en concert au Festival Art Rock 2012 - vendredi
L'interview de Nadéah (14 septembre 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Nadéah
Le Myspace de Nadéah


Ed         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Nadéah (14 septembre 2011)


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=