Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Flotation toy warning
Conférence de presse  (La Route du Rock)  août 2004

Nouveau venu sur la scène rock indé, Flotation Toy Warning, quintet londonien formé (de gauche à droite) de Nainesh Shah (guitare), Colin Coxall (batterie), Ben Clay ( guitare et basse), Vicky Wes (claviers, chant) et Paul Carter (chant) fait déjà beaucoup parler de lui avec son premier album "Bluffer's Guide to the Flight Deck" sorti chez le label Talitres.

La demie heure a passé bien trop vite pour essayer d'en savoir plus sur ce groupe qui ne nous dit pas tout.

La Route du Rock est votre première prestation française ?

Paul Carter : Oui. Quelques concerts sont prévus en France en octobre et novembre.

Pour les férus de sémantique en France, quel mystère recouvre le nom de Flotation toy warning?

Paul Carter : Colin, le batteur a failli se noyer et il s'est accroché aux balises qui sont au large sur lesquelles est indiqué qu'elles ne constituent pas des bouées de sauvetage. C'est donc en souvenir de cet incident dramatique. Et puis nous voulions faire un peu de prévention.

Avez-vous peur de l'eau ?

Batteur : Non, j'adore nager. Pour la forme. J'aime beaucoup nager dans les piscines des hôtels.

Apparteniez-vous à d'autres groupes avant de constituer Flotation toy warning ? Si oui, dans quel registre musical et si non quelles sont vos influences?

Paul Carter : Moi, non. Danish Jouait du washboard, Colin jouait des cuillères et le guitariste jouait du banjo sur sa tête. Notre principale influence c'est Ennio Morricone.

Vous ne jouez pas de le pop music conventionnelle au format de chansons de 3 minutes.

Paul Carter : Nous aimons faire des expériences. Curieux, nous passons beaucoup de temps à chercher des effets, à bricoler. Parfois, on arrive à rien. Les meilleures idées arrivent par hasard.

Les revues vous comparent à Grandaddy ou Mercury Rev, Sophia. Que pensez-vous de ces rapprochements?

Paul Carter : Ce sont des références élogieuses. Nous avons beaucoup aimé le premier album de Mercury Rev. Grandaddy est un groupe talentueux. Mais nous aimerions être perçu comme ayant un son spécifique. J'aime beaucoup Dave Baker qui joue sur des morceaux du premier l'album de Mercury Rev, "Yerself is Steam" et sur le second "Boces".

Quels sont la place et le travail apportés aux textes?

Paul Carter : Pour moi, les textes constituent la partie ardue. Se mettre devant une feuille de papier blanc pour écrire n'implique pas obligatoirement l'inspiration. En général, le plus intéressant et le plus réussi arrive de manière inconsciente quand on est devant le micro. Ensuite en général on change quelques mots par ci par là, c'est tout.

Comment avez-vous choisi le titre de l'album "Bluffer's Guide to the Flight Deck" ?

Paul Carter : Nous avons choisi un titre très musical avec une idée de bluff parce qu'aucun de nous à part Vicky qui joue des claviers sait lire la musique. Le plus important ce sont les idées. Il y a d'excellents musiciens au niveau technique qui interprétent une musique très ennuyeuse. N'importe qui peut faire de la musique. Il faut laisser libre cours à l'instinct, à la créativité. Par ailleurs, le nom de l'album est aussi le titre d'un livre (ndlr : de Ken Beere).

Compte tenu de l'intensité de votre univers musical et de la longueur des morceaux et du fait que vous vous estimez être des bidouilleurs, comment cela va-t-il se traduire sur scène et avez-vous déjà une expérience de la scène ?

Paul Carter : En fait au début on était très rigides et on essayait de faire au mieux, maintenant on commence à avoir plus d'expérience et on se laisse un peu plus aller. On joue ensemble depuis presque 2 ans maintenant.

Vicky West : Sur l'album la musique est assez complexe et assez difficile à jouer live mais nous essayons néanmoins d'en être le plus proche possible.

Paul Carter : Notre expérience scénique est particulière car nous préférons jouer dans des lieux peu conventionnels comme les églises, les barges, ...

Vous souhaitez avoir un son singulier. Quel est-il?

Paul Carter : Notre univers musical est inspiré par les rêves, la beauté des paysages, des voyages imaginaires.

Votre premier album va sortir dans les prochains jours en France. Comment vous sentez-vous notamment pour le concert de ce soir ?

Paul Carter : Nous sommes confiants car sur Google la recherche aboutit principalement sur des chroniques françaises. Nous sommes donc très flattés. Et nous trouvons même cela un peu sophistiqué que la presse française s'intéresse à notre travail.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bluffer's Guide to the Flight Deck de Flotation Toy Warning
La chronique de l'album The Machine Made Us de Flotation Toy Warning
Flotation toy warning en concert au Festival La Route du Rock 2004 (samedi)
Flotation toy warning en concert à La Guinguette Pirate (3 novembre 2004)
Flotation toy warning en concert au Café de la Danse (25 avril 2005)
L'interview de Flotation Toy Warning (décembre 2004)

En savoir plus :

Le site officiel de Flotation Toy Warning
Le Facebook de Flotation Toy Warning

Crédit photos : Froggy


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=