Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Debout sur le zinc
La fuite en avant  (DSLZ / Musicast)  octobre 2011

Leur nom présume l’alcool et la fête, voire la beuverie et l’orgie : Debout Sur le Zinc. Mais pas du tout, ça serait trop facile de rentrer dans la caricature, ils sont debout parce que le monde est fou. Contrairement aux autres dénonciateurs, ils ne rentrent pas dans la nostalgie un peu désuète du c’était-mieux-avant, ils proposent bien mieux : La fuite en avant, pourquoi pas ?

Loin de moi l’idée de chercher une faille dans l’enfance des créateurs du groupe, mais ce sixième album cache mal une douleur sourde, comme une tristesse inconsolable. Oh et puis zut, moi aussi je me lance dans  la psychanalyse à deux sous : un membre du groupe a souffert de l’abandon d’une femme ? Sa mère ? Son premier amour ?

"Avance sans moi", évoque la douleur de l’absence, quand on entend son cœur battre tout seul contre l’oreiller avant de s’endormir. "Comme un frisson" parle des choix assassins, des regrets, des remords, du mal que nous faisons aux autres et à nous même, abîmant les belles choses à petit feu, idem pour "Le cran" qui nous manque pour faire le fameux petit pas qui sépare.

Mon cœur va à "J’ai déjà donné", qui met les mots justes sur les failles qu’on regarde sans les voir, sur les présages de douleur qu’on repousse de toutes ses forces jusqu’à ce qu’ils nous tombent dessus, les douleurs subies, les effondrements qu’on ne compte plus… Les auteurs réussissent en même temps à insuffler un puissant souffle d’espoir dans ce titre absolument déprimant, parce que rien ne dure, le temps passe et cicatrise les blessures. Après la pluie vient le beau temps, n’est-ce pas ?

DSLZ, quel horrible raccourci pour ce groupe estampillé "Nouvelle Scène", qui va chercher dans les regrets passés et les remords oubliés la force d’aller de l’avant et de poursuivre sa route en souriant, au son de joyeux banjos, de drilles de tambourins, de larmes de violons, de contrebasses mélancoliques, de sifflements de clarinette et d’accords de mandoline.

Au bout du compte, ils ne chantent pas seulement que le monde est fou, simplement que si la vie était une gentille promenade, elle ne serait certainement pas aussi bien. La solution est d’opter pour "La fuite en avant", quoiqu’il arrive, avancer, même s’il faut trainer ses échecs, ils forgent, même s’il faut pleurer, le soleil sèche les larmes, il y a toujours un plus pour contrer le moins. Une belle leçon de philosophie bouddhiste.

A jeter dans le même panier que Les Ogres de Barbak, Les Garçons Bouchers, Les Hurlements d’Léo et La Rue Kétanou… pour l'emmener sur une île déserte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les promesses de Debout sur le zinc
Debout sur le zinc en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Debout sur le zinc en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi


En savoir plus :
Le site officiel de Debout sur le zinc
Le Myspace de Debout sur le zinc


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=