Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Debout sur le zinc
La fuite en avant  (DSLZ / Musicast)  octobre 2011

Leur nom présume l’alcool et la fête, voire la beuverie et l’orgie : Debout Sur le Zinc. Mais pas du tout, ça serait trop facile de rentrer dans la caricature, ils sont debout parce que le monde est fou. Contrairement aux autres dénonciateurs, ils ne rentrent pas dans la nostalgie un peu désuète du c’était-mieux-avant, ils proposent bien mieux : La fuite en avant, pourquoi pas ?

Loin de moi l’idée de chercher une faille dans l’enfance des créateurs du groupe, mais ce sixième album cache mal une douleur sourde, comme une tristesse inconsolable. Oh et puis zut, moi aussi je me lance dans  la psychanalyse à deux sous : un membre du groupe a souffert de l’abandon d’une femme ? Sa mère ? Son premier amour ?

"Avance sans moi", évoque la douleur de l’absence, quand on entend son cœur battre tout seul contre l’oreiller avant de s’endormir. "Comme un frisson" parle des choix assassins, des regrets, des remords, du mal que nous faisons aux autres et à nous même, abîmant les belles choses à petit feu, idem pour "Le cran" qui nous manque pour faire le fameux petit pas qui sépare.

Mon cœur va à "J’ai déjà donné", qui met les mots justes sur les failles qu’on regarde sans les voir, sur les présages de douleur qu’on repousse de toutes ses forces jusqu’à ce qu’ils nous tombent dessus, les douleurs subies, les effondrements qu’on ne compte plus… Les auteurs réussissent en même temps à insuffler un puissant souffle d’espoir dans ce titre absolument déprimant, parce que rien ne dure, le temps passe et cicatrise les blessures. Après la pluie vient le beau temps, n’est-ce pas ?

DSLZ, quel horrible raccourci pour ce groupe estampillé "Nouvelle Scène", qui va chercher dans les regrets passés et les remords oubliés la force d’aller de l’avant et de poursuivre sa route en souriant, au son de joyeux banjos, de drilles de tambourins, de larmes de violons, de contrebasses mélancoliques, de sifflements de clarinette et d’accords de mandoline.

Au bout du compte, ils ne chantent pas seulement que le monde est fou, simplement que si la vie était une gentille promenade, elle ne serait certainement pas aussi bien. La solution est d’opter pour "La fuite en avant", quoiqu’il arrive, avancer, même s’il faut trainer ses échecs, ils forgent, même s’il faut pleurer, le soleil sèche les larmes, il y a toujours un plus pour contrer le moins. Une belle leçon de philosophie bouddhiste.

A jeter dans le même panier que Les Ogres de Barbak, Les Garçons Bouchers, Les Hurlements d’Léo et La Rue Kétanou… pour l'emmener sur une île déserte.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Les promesses de Debout sur le zinc
Debout sur le zinc en concert au Festival Garorock 2005 (vendredi)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)
Debout sur le zinc en concert à Paléo Festival #34 (2009)
Debout sur le zinc en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - samedi


En savoir plus :
Le site officiel de Debout sur le zinc
Le Myspace de Debout sur le zinc


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 mai 2018 : Un temps à sortir les palmes

Le Festival de Cannes se termine déjà, sans grandes envolées mais avec une belle palme d'or tout de même et surtout le soleil qui devrait vous donner envie de sortir les vôtres, palmes, histoire d'aller piquer une tête pour vous rafraichir les idées au milieu de tout ce marasme ambiant. Quoi qu'il en soit, pour vous changer les idées, voici comme chaque semaine notre sélection culturelle.

Du côté de la musique :

Glenn Branca, une vie dissonnante
"Quieter" de Carla Bozulich
Rencontre avec Romain Guerret autour de son projet solo Donald Pierre dont voici 3 titres live enregistrés au bar Le Planète Mars
"Free the prisoners" de Andrew Sweeny
"The sound like a tank even if they are a duo" de Archi Deep
"Liszt : Athanor" de Beatrice Berrut
"Lost and found" de En attendant Ana
"Les larmes d'or" de Frédéric Bobin
"Le courage des innoncents" de Olivier Savaresse
et toujours :
"Lion in bed" de Lion In Bed
"Take me away" de Andréane Le May
"JS Bach Inventions & Sinfonias" de Julien Lheuillier
"Lost memory theatre" de Jun Miyake
"Advertisement EP" de MNNQNS
"All inclusive" de Shaggy Dogs
"Bernstein : Mass" de Yannick Nézet Séguin & le Philadelphia Orchestra
"Ain't that mayhem ?" de Zëro

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Limbes" au Théâtre du Rond-Point
"4.48 Psychosis" au Théâtre-Studio d'Alfortville
"Strange Love" au Cirque Electrique
"17 fois Maximilien" au Studio Hébertot
"ABC D'airs" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Soulmates" au Théâtre du Marais
"Le Cirque Alfonse - Tabarnak" à Bobino
"Scud" au Théâtre Clavel
"Cabaret chinois et autres farces" au Théâtre Clavel
les reprises avec :
"Les Patissières" au Théâtre Trévise
"King KongThéorie" à La Pépinière Théâtre
"Les Petites Reines" au Théâtre La Bruyère
"Eric Boschman - Ni Dieu, ni Maître mais du Rouge !" à la Scène Thélème
"Légendes d'une vie" au Théâtre Le Lucernaire
"Warren Zavatta - Ce soir dans votre ville" au Théâtre Michel
et les chroniques des autres spectacles de mai

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Le Ciel étoilé au-dessus de ma tête" de Ilan Klipper
"Bienvenue en Sicile" de PIF
et les chroniques des autres sorties de mai

Lecture avec :

"La symphonie du hasard, livre 3" de Douglas Kennedy
"Les diables de cardona" de Matthew Carr
"Les invisibles" de Antoine Albertini
"Transit" de Rachel Cusk
et toujours :
"L'écrivain public" de Dan Fesperman
"Le chien de Shrodinger" de Martin Dumont
"Les saltimbanques ordinaires" de Eimear McBride
"Passage des ombres" de Arnaldur Indrioason
"Prison house" de John King

Froggeek's Delight :

"A way out" sur PS4, Xbox One et Windows
"Rétro lazer" Tome 1, magazine trimestriel
Le Google Home, enceinte intelligente

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=