Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Moloko Velocet - Connan Mockasin
L'Aéronef  (Lille)  mardi 11 octobre 2011

J'ai déjà écrit ici tout le bien que je pensais de l'album de Connan Mockasin, chose inclassable et fascinante dont on n'a pas encore fini de cerner toutes les trouvailles. La question se pose cependant sur la mise en place scénique : est-il possible de recréer toutes les subtilités et pseudo-accidents qui donnent à l'album ce caractère vaporeux et insaisisable ?

La réponse se fera attendre tout le long du set de Moloko Velocet, groupe indie - shoegaze ayant visiblement découvert la musique avec The Brian Jonestown Massacre pour ne plus jamais s'en remettre. L'ensemble et chiant, facile et ne montre aucune perspective d'évolution. Comme souvent lorsque je m'ennuie lors d'une première partie (ce qui arrive bien plus fréquemment que je ne le voudrais), je sors pour fumer des clopes et tenter de battre mon meilleur score sur Super Copter (la suite de la soirée s'annonçait sous les meilleures auspices puisque j'y suis parvenu à 3 reprises).

Entre donc Connan Mockasin avec une sorte de chemise pyjama et des cheveux pleins les yeux. Le reste du groupe semble être un assemblage très hétéroclite de gens au style vestimentaire et capilaire douteux ("original" diront les plus polis). Il semble en effet que pour intégrer le groupe, chaque membre doit rivaliser à qui portera le pull ou la veste la plus horriblement dégradante. Ces considérations mises à part, le concert commence et toutes les suppositions faites sur le groupe (peut-être s'agit-il de vieux potes un peu dans la merde que Connan cherche à aider, peut-être étaient-ils à court de fringues et que leurs mamies les ont dépannés...) explosent pour en constater l'excellent niveau technique.

La section rythmique se dégage principalement par une cohésion incroyable sans jamais tomber dans le démonstratif et toujours au service des chansons. Chansons qui sont ici rendues parfaitement, avec des accents légérement plus violents que sur l'album mais toujours avec cette impression de flou qui les caractérisent. Les contours ne semblent pas très nets (voire opaques) et pourtant tout est en place, en équilibre certes précaire mais fascinant.

Peu avant le concert, j'ai entendu des gens définir la musique de Connan Mockasin comme "un mélange entre Gainsbourg et Syd Barrett". Si le côté Gainsbourg de la chose s'exprime en effet au travers des lignes de basse semblant droit sorties de Melody Nelson, l'aspect Syd Barrett semble légèrement plus abscons. Cette remarque me fait surtout penser que dès qu'un mec chante un peu bizzarement, il est immédiatement labelisé comme influencé par Syd Barrett ou Daniel Johnston (Syd Barrett si le mec joue de la guitare électrique, Daniel Johnston s'il joue sur guitare folk).

La musique de Connan Mockasin est enfumée certes mais reste trop cérébrale pour les gens qui se droguent (dans un souci de professionalisme, j'ai tenté de vérifier cette théorie et j'ai commencé à me sentir terriblement mal et opressé au bout d'une vingtaine de minutes). Ce qui en fait la force et l'élégance, c'est son aspect flottant, mouvant presque sous-marin dans le sens où les contours ne semblent pas nets mais entourés d'un halo de couleurs surréelles. Les poissons rouges doivent adorer ça.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Moloko Velocet en concert au Grand Mix (mercredi 10 novembre 2010)
La chronique de l'album Forever Dolphin Love de Connan Mockasin
Connan Mockasin parmi une sélection de singles (octobre 2011)
Connan Mockasin en concert au Festival We Love Green #1 (édition 2011)
Connan Mockasin en concert au Festival We Love Green #2 (édition 2012)
Connan Mockasin en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Moloko Velocet
Le Myspace de Moloko Velocet
Le Myspace de Connan Mockasin


Bealdo         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=