Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sol Hess and the Sympatik's - Thomas Mery - Nicolas Jules
Espace B  (Paris)  lundi 24 octobre 2011

Ce soir, les Boutiques Sonores en partenariat avec Froggy's Delight organisent un concert à l'Espace B dans le 19ème arrondissement de Paris.

La soirée s'annonce bien, c'est en effet le groupe bordelais Sol Hess and the Sympatik's qui est à l'honneur ce soir.

Dans la salle au public clairsemé Nicolas Jules, accompagné de Béatrice Gréa à la contrebasse et de Roland Bourbon à la batterie, se mettent place.

On peut dire que Nicolas Jules a le chic pour détendre l'atmosphère et se mettre le public dans la poche, sa présence scénique est incroyable. Ses textes ciselés d'un humour fin et à propos, se mêlent à une poésie touchante et originale.

Les chansons sont de qualité et l'auditeur est régulièrement pris à parti, comme lorsque le chanteur se promène, au milieu du public pour une distribution de bisous.

Une très belle découverte qu'il est assez facile de reproduire, vu le nombre de concerts que le chanteur/powète fait dans l'année.

Voici maintenant l'entrée en scène de Thomas Mery. L'homme n'est pas complètement un inconnu. Vers la fin des années 90, il officiait au sein de Purr, quatuor rock pop français. C'est une surprise et un réel plaisir de retrouver le chanteur ce soir.

Dès les premières mesures de ses chansons, on retrouve la voix éthérée, le son et le jeu de guitare si caractéristiques.

Seul sur un tabouret, guitare folk à la main, il égrène ses chansons aux textes contemplatifs, sculptés de mots choisis pour leur sonorité.

Les textes sont essentiellement en français, avec quelques touches d'anglais et une chanson en portugais. Le jeu de guitare est lui très personnel et envoûtant.

Sol Hess and the Sympatik's partagent le même batteur que Nicolas Jules. En revanche, le quatuor est lui sur un registre plus rock, tourné vers la recherche sonore.

Leur musique est tour à tour atmosphérique ou plus immédiate. Leur concert sera un long crescendo conduisant à un déluge sonore maitrisé, jalonné des point culminants vertigineux.

Sol Hess est un chanteur exubérant, qui vit pleinement ses chansons. Voix de crooner, envolées lyriques, moments intimes et plus posés, il n'hésite pas à se lancer dans la fosse et appuyer son chant d'un gestuelle théâtrale.

Sébastien Capazza et sa guitare aérienne apportent une sérénité aux compositions, comme pour contre-balancer ce chanteur omniprésent.

Chercheur de sons, il utilise une foultitude de possibilités, pédales d'effets, archer, boite à musique posée sur les micros ou sirène d'alerte.

Roland Bourbon, batteur physique, ne se contente jamais de ses fûts, et va chercher des sonorités ailleurs pour apporter une autre couleur aux chansons.

Le tout est enveloppé par les claviers de Fred Cazaux, qui vient parfaire l'écrin avec son fermoir électronique.

La soirée verra l'exécution des titres déjà remarqués du groupe, "Two Stars (Silent Movie)" quasi parfaite, "Meat For The Captain", ou encore ce titre chanté dans un japonais approximatif, dont le titre m'échappe, mais qui fut un véritable régal.

Le final fut une explosion, un anapurna musical.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Hanadasan de Sol Hess and the Sympatik's
La chronique de l'album The things we know de Sol Hess and The Sympatik's
Nicolas Jules en concert au Café de la Danse (7 mars 2005)
Nicolas Jules en concert au Trianon (mercredi 15 avril 2015 )

En savoir plus :
Le blog de Nicolas Jules
Le Facebook de Nicolas Jules
Le site officiel de Thomas Mery
Le site officiel de Sol Hess and the Sympatik's
Le Bandcamp de Sol Hess and the Sympatik's
Le Myspace de Sol Hess and the Sympatik's
Le Facebook de Sol Hess and the Sympatik's

Crédits photos : Olivier Olivar (Toute la série sur Taste of Indie)


Monsieur Var         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Sol Hess And The Sympatik's (23 janvier 2014)


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=