Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'année de la pensée magique
Théâtre de l'Atelier  (Paris)  novembre 2011

Récit dramatique écrit par Joan Didion dit par Fanny Ardant dans une mise en scène de Thierry Klifa.

"Cela vous arrivera à vous aussi. C’est ce que je suis venu vous dire". C’est ainsi que s'ouvre "L’année de la pensée magique", version théâtrale signée Joan Didion de son propre roman, traduite et adaptée en français par Christopher Thomson et Thierry Klifa.

Dans ce best-seller autobiographique écrit en 2006, l’auteur lève le tabou de la mort et appréhende les différentes façons de traverser cette épreuve et d’y survivre.

Joan marche sur la terrasse en bois (reproduction fidèle, on le verra à la fin, de celle de cette famille), unique décor du spectacle, et raconte. Tout commence par la mort de son mari, survenue à table à la fin d’un diner. Et soudain, tout passe du bleu au noir. Sa vie bascule à tout jamais. L’hôpital, les services sociaux, l’autopsie… De façon répétitive avec des détails presque cliniques, elle retrace ce bouleversement.

Rien ne nous est épargné et l’on suit cette femme dans sa souffrance, essayant de ne pas sombrer. D’abord dans le déni, par la pensée magique : celle qui rassemble ses forces dans une dimension certes imaginaire mais aux répercussions bien réelles, elle parviendra avec l’aide de l’écriture à renaître à la vie.

Et tandis que sa fille, longtemps hospitalisée dans le coma, la quittera à son tour, elle se retrouvera seule, démunie mais infiniment reconnaissante. Par ce regard plein d’acuité, elle réussit avec émotion mais aussi une force étonnante, à ne garder que le sel de la vie, sa fragilité et son inestimable prix.

Fanny Ardant met au service du théâtre, aux gens à qui il s’adresse, sa présence inoubliable, sa sublime langueur et la chaleur de sa voix, comme une caresse qui passe et s’enfuit. Avec une sobriété admirable et des trésors d’émotion, elle laisse dans ce monologue implacable, la trace indélébile d’une grande actrice au sommet de son art.

 

Nicolas Arnstam         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=