Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Les Rencontres de l'Auguste -Trois grands auteurs du XXème siècle : Jules Romains, Jean Anouilh et Jean Giraudoux
L'Auguste Théâtre  (Paris)  24 novembre 2011

A l'Auguste Théâtre, nouveau théâtre implanté sur le lieu de l'ancien La Comédia, que dirige Pierre Delavène, par ailleurs, comédien, metteur en scène, directeur des Cours Jean-Laurent Cochet et et de la Compagnie Jean-Laurent Cochet, se déroulent des spectacles atypiques, Les rencontres de l'Auguste, au cours desquelles, renouant avec la tradition de la rencontre, Jean-Laurent Cochet met en scène les élèves-comédiens de son cours dans un montage de textes des grands auteurs classiques et contemporains.

Pour la première de ces rencontres, placée sous le signe de l'unanimisme, la présence ensemble à un moment du monde, il a choisi trois auteurs.

"Amédée ou les messieurs en rang" de Jules Romains, avec Delphine André, Fabrice Archirel, Matthieu Beneteau, Pierre Boucard, Franck Cicurel, Guillaume Loublier, Gabriel Mirete, Geoffrey Mohrmann, Julien Morin, Hugues Popot, François Pouron, Denis Souppe et Jean-Luc Torrent.

En premier lieu, Jean-Laurent Cochet a placé Jules Romains, fondateur de cette doctrine littéraire relative à la peinture de l'homme in situ dans ses rapports sociaux, auteur notamment connu pour sa pièce "Knock" et l'abondante fresque romanesque "Les hommes de bonne volonté", dont il a choisi de présenter l'intégralité d'une pièce courte en un acte, "Amédée ou les messieurs en rang".

Cette pièce "mystère" tonnante, grave, burlesque et même inquiétante, se déroule dans la boutique d'un cireur (Denis Souppe truculent en petit commerçant exploiteur et grippe sous) où transpirent deux "décroteurs" : l'un se contente sans état d'âme de faire le minium syndical (Pierre Boucard) l'autre, prénommé Amédée, rage de ne pouvoir pratiquer un métier qu'il a érigé en art (François Pouron ténébreux).

Dans cette échoppe pittoresque où se noue de faciles romances sous l'égide de la pluie (Fabrice Archirel et Delphine André), va subitement s'établir une atmosphère d'inquiétante étrangeté propre à effrayer certains clients (Hugues Popot excellent dans la montée de l'angoisse panique et Geoffrey Mohrmann).

Amédée refuse de cirer les chaussures d'un client, les clients qui ne ne se connaissent pas, fédérés par la béatitude contemplative induite par le lieu, vont s'ériger en confrérie (Matthieu Béneteau et Jean-Luc Torrent épatants dans l'insolite)

Tous les élèves-comédiens sont tous remarquables dans ce registre délicat.

Extrait de "Eurydice" de Jean Anouilh, avec Sam Richez, Norah Lehembre, Vincent Simon, Jean-Claude Eskenazi, Julien Dupuy, Luc Davin, Olivier Bellot, Maryse Meslier, Anthony Henrot, Noémie Caillaut, Valentin Baleix et Sélim Lakdari.

Est présenté le troisième acte de cette version modernisée du mythe grec, immergée dans le milieu du théâtre, dans lequel Jean Anouilh montre que la mort d'Eurydice ne constitue qu'une des étapes de la nécessaire descente aux enfers, métaphore du processus d'individuation, d'Orphée.

Sam Richez, qui joue déjà régulièrement sur scène et qui incarnait à merveille l'amant persuasif dans "Aimer" de Paul Géraldy mis en scène par Pierre Delavène, est tout aussi excellent dans le rôle de l'amoureux passionné, jaloux et intransigeant face à Norah Lehembre qui s'affirme de belle manière avec la partition d'Eurydice

Oeuvres de Jean Giraudoux avec Julien Dupuy dans le monologue du jardinier extrait de "Electre", Philippe Le Gars et Mélanie Le Bras dans un extrait de "La Folle de Chaillot" et Guillaume Beyeler et Gabriel Mirété dans le monologue du jardinier extrait de "Sodome et Gomorrhe".

Avec Jean Giraudoux, la présence au monde est abordée de manière plus élégiaque même quand elle s'exprime par la voix des gens simples tels Martial le garçon de café et Irma la plongeuse dans "La Folle de Chaillot". Le premier est imparablement campé par Philippe Le Gars, comédien aguerri et assistant de Jean-laurent Cochet, face à la jeune Mélanie Le Bras qui donne au personnage une absolue fraîcheur et une sensualité terriennes.

Chez Giraudoux, le jardinier est le medium privilégié,médium de l'auteur-poète et de l'impérissable beauté de la vie et de l'amour. Au lamento du jardinier extrait de "Electre", Julien Dupuy apporte une candeur et une foi au personnage qui lui permet de transcender sa profonde solitude et son drame personnel.

Dans la suite de lamentos qu'est "Sodome et Gomorrhe", l'espoir est représenté par le monologue du jardinier, qui obtient de l'ange exterminateur (Guillaume Beyeler hiératique), la possibilité de sauver une fleur de son jardin voué à la destruction et s'interroge sur le sens de sa mission et Gabriel Mirété se distingue par une impressionnante prestation toute en émotion sensible.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=