Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le jeu de l'amour et du hasard
Théâtre Mouffetard  (Paris)  novembre 2011

Comédie de Marivaux, mise en scène de Xavier Lemaire, avec Isabelle Andréani, Gaëlle Billaut-Danno, Bernard Carpentier, Franck Jouglas, Lionel Pascal, Christian Dubouis et Michaël Gaudeul (en alternance Xavier Lemaire).  

Monsieur Orgon souhaite marier sa fille, Sylvia à Dorante, le fils d'un de ses meilleurs amis. Le futur époux est d'ailleurs attendu au château dans la journée. La jeune fille, spirituelle et éduquée, n'est pas contre le mariage mais aimerait pouvoir tester son promis grâce à un stratagème de son invention et l'observer à sa guise en prenant les habits de sa suivante, Lisette, qui elle-même jouerait le rôle de sa maitresse.

Monsieur Orgon consent à la supercherie, dont lui et son fils Mario s'amusent par avance, sachant par le biais d'une lettre envoyée par le père de Dorante, que le jeune homme a imaginé la même ruse, échangeant sa place avec celle de son valet Arlequin. Commence alors un jeu de dupes qui, en laissant le hasard brouiller les codes et les identités, permettra à l'amour de triompher.

"Le jeu de l'amour et du hasard" qui se réclame autant du divertissement que de la satire sociale reprend des sujets chers à Marivaux et qui se retrouvent dans la plupart de son œuvre, tels que l'institution du mariage, les relations homme-femme, maître-domestique et les inégalités inhérentes aux statuts sociaux et aux différences de richesse et d'éducation.

Xavier Lemaire propose ici une version enjouée et bon enfant de la pièce de Marivaux en misant sur le rythme de la langue, un phrasé moderne bien loin de la déclamation à laquelle le public est habitué pour les classiques, la bonhommie des personnages et la drôlerie des situations, aidé en cela par le professionnalisme de son équipe, rodée par des centaines de représentations, et unie par une complicité palpable.

Si l'ensemble des comédiens transmet vitalité, énergie et plaisir d'être sur scène, Isabelle Andréani, en particulier, campe une Lisette vivante et effrontée, non dénuée de finesse.

Au son de la musique de Mozart, et dans des costumes très classiques, subterfuges, quiproquos et promesses d'amour éternel s'enchaînent quasiment sans interruption grâce à des changements à vue facilités par l'emploi de décors simples et charmants, réalisés par Caroline Mexme et faits de panneaux habillés par un éclairage intelligent de François Eric Valentin et de quelques accessoires bien pensés.

Tout est réglé au millimètre, de la gestuelle aux intonations, dans un ballet très plaisant, véritable remède anti-morosité.

Ce spectacle alliant modernité pour le rythme et classicisme pour la forme est une excellente manière de découvrir la pièce de Marivaux et permettra à ceux qui la connaisse déjà de passer un très agréable moment.
 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=