Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mark Lanegan Band
Nouveau Casino  (Paris)  2 septembre 2004

Le Nouveau Casino affiche complet pour la première prestation du Mark Lanegan Band, formé en 2003, venu avec son premier album Bubblegum mais qui en revanche n'est pas le premier album de Mark Lanegan en solo.

Mark Lanegan, le chanteur mythique de Screaming Trees, groupe de rock psychedelique dans la mouvance de Nirvana et Soundgarden, et de Queens Of The Stone Age, groupe de hard rock né des cendres du heavy metal de Kyuss.

Le Mark Lanegan Band joue sans première partie. La scène est pratiquement plongée dans l’obscurité, éclairée de deux petits spots rouge et jaune. Elle le restera tout au long du concert, animée de quelques éclairages bleu ou violet, rasants, de manière à laisser Mark Lanegan dans une perpétuelle brume post-gothique.

Physique hybride entre Tom Waits, sans sa tignasse à la Eraserhead, et Boris Karloff dans le monstre de Frankestein, éclairage tamisé violet rasant par le bas, voix caverneuse, profonde, Mark Lanegan, dont les rares déplacements sur scène sont similaires à ceux dudit monstre, fout les jetons, sidération et crainte mêlée.

La présentation de ses musiciens et quelques rares mots constitueront ses seuls échanges avec le public. Pour partir, il traversera la salle rapidement presque furtivement, sans un mot, sans un regard alors que les musiciens s’attarderont un peu, échangeant quelques mots avec le public.

Concert démentiel à côté duquel l’album paraît une bluette. En effet, la surprise fut de taille dès le début du concert. 2 guitares surpuissantes (une menée par Michael Barrigan tatoué tendance gothique et l'autre par Brett Netson, barbu halluciné), Eddie Nappi à la basse monstrueuse, un batteur forcené et une choriste également tatouée accompagnent l'empereur Mark dans une interprétation très rock et bruyante de l'album Bubblegum.

Bruyante et fidèle car le côté très blues est toujours là mais les guitares sont beaucoup plus agressives, en lutte permanente avec la voix surpuissante de Lanegan. Accroché à son micro, jambes écartées, un pied en avant comme pour ne pas perdre l'équilibre. Il ne lâchera son micro qu'à de rares occasions notamment pour s'éponger ou allumer une cigarette dans une pose théâtralisée mais qui fit le bonheur des fans dont le Nouveau Casino était bondé, T shirt de Queen of the stone age et Nirvana à l'appui.

1h30 de rock comme on n'en fait plus, qui renvoie au berceau nombre de jeunes rockers aux dents longues apparus ces derniers temps.

Le roi du grunge est mort, vive Mark Lanegan.

Quelques minutes plus tard, dans une boulangerie de la rue Oberkampf, Michael Barrigan et la chanteuse, redevenus anonymes, viendront acheter une crêpe nutella-banane. Timides, ils nous demandent comment se dit banana en français. Nous les remercions pour le concert. Michael Barrigan est heureux. Il se dit content de l’ambiance du Nouveau Casino et que ce bon feeling lui a permis de vraiment bien jouer.

Les sunlights sont éteints. Mark Lanegan est déjà loin sans doute...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Bubblegum de Mark Lanegan Band

En savoir plus :

Le site officiel de Mark Lanegan : www.marklanegan.com


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 septembre 2020 : Orages ...ô des...espoirs !

Ce bel été indien se termine sur des orages, du tonnerre et des inondations terribles. Décidément 2020 ne nous épargne rien. Dans l'espoir de jours meilleurs et se faire plaisir au milieu de tout cela, voici notre sélection culturelle de la semaine.

Du côté de la musique :

"In and out of the light" de The Apartments
"Chrone EP" de Atrisma
"State of emergency" de Babylon Circus
"Nomadic spirit" de La Caravane Passe
"Règle d'or" de Marie Gold
"Berg, Webern, Schreker" de Orchestre National d'Auvergne & Roberto Forès Veses
et toujours :
"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre

Au théâtre :

les nouveautés :
"Aux éclats..." au Théâtre de la Bastille
"Onéguine" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Surprise parti" au Théâtre de la Reine Blanche
"Mademoiselle Else" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Killing Robots" au Théâtre Paris-Villette
les reprises :
"Marie des Poules" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Hector Obalk - Toute l'Histoire de la peinture en moins de deux heures" au Théâtre de l'Atelier
"Trinidad - Pour que tu t'aimes encore" au Studio Hébertot
"Carla Bianchi - Migrando" à la Nouvelle Seine
"Jos Jouben - L'Art du rire" à La Scala
"Mudith Monroevitz" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec "Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris
la dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - La collection de Madame" au Musée du Quai Branly
et toujours :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Ailleurs" de Gints Zilbalodis
at home :
"Caramel" de Nadine Labaki
"Tomboy" de Céline Sciamma
"Peur" de Danielle Arbid
"La Cour de Babel" de Julie Bertucelli
"La Bataille de Solférino" de Justine Triet

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"De soleil et de sang" de Jérôme Loubry
"Fin de combat" de Karl Ove Knausgaard"
"KGB" de Bernard Lecomte et "Napoléon, dictionnaire historique" de Thierry Lentz
"La danse du vilain" de Fiston Mwanza Mujila
"Louis XIV, roi du monde" de Philip Mansel
et toujours :
"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=