Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce A l'encre de Chine - Livre 2
Christian Lejalé  (Imagine & Co Editions)  janvier 2012

Le voilà, il est là le livre 2 de Christian Lejalé, le boulimique de voyages-qui-nourrissent-ses-romans. Le premier livre, sobrement intitulé Livre 1, racontait la chute de l’empire céleste de Chine, à travers les yeux de Yuna, une fille élevée comme un garçon sous le pseudo Yuno (pas de préface de Françoise Dolto, ni du docteur Freud, elle est tout à fait équilibrée, la petite).

Ce deuxième livre, tout aussi sobrement intitulé Livre 2 commence en 1912, pile-poil à la fin de la chute de cet Empire Céleste. Et franchement, ce n’est pas la joie, les chinois sans filet (plus d’empereur, plus de cadre) nagent en plein chaos, entre le "chacun pour soi" et le "c’est moi le plus fort". La Chine gronde. Zhao, le grand amour de Yuna, lutte contre les seigneurs de la guerre. Ils sont les parfaits alter ego de nos tribus gauloises, qui se tapent dessus pour un lopin de terre.

Les temps sont durs, Yuna fuit aux Etats-Unis, où elle devient une super star de la danse avec un pianiste bourru au cœur tendre. Puis elle retourne à ses premières amours : la Chine, son peuple, ses frères. Elle rencontre un certain Mao, un petit bonhomme colérique qui pense sincèrement que la répression est le seul et unique moyen de gouverner correctement un pays.

L’Armée Rouge chinoise et une partie du parti communiste chinois entreprennent la célèbre "Longue Marche", pour fuir les massacres de l’Armée nationale révolutionnaire du Kuomitang. Oui, je sais, ça fait un peu prof d’histoire géopolitique tout ça. Pour la faire courte (et claire), la Chine est divisée entre plusieurs partis qui veulent être la cerise sur le gâteau du pays. Et donc celui qui gagne est celui qui reste, il faut donc réduire l’adversaire, le repousser, l’acculer, lui montrer qui est le plus fort. En 1934 (nous étions plus préoccupés par un certain Adolf H en Europe), les communistes chinois (Mao et ses copains) fuient à travers la Chine pendant près d’une année.

Cette fuite est racontée étape par étape par Yuna, des montagnes gelées aux tourbes marécageuses, des maladies aux abandons de nouveau-nés, des espoirs et des déceptions de cette Longue Marche, des attaques et des pièges, des épisodes célèbres comme la traversée du Dadu (une aventure toute prête pour Indiana Jones)… pour finalement arriver dans une province au nom imprononçable, où Mao s’élèvera en grand Manitou de la Chine, soutenu par Staline (un méchant coco lui aussi).

La suite ? L’histoire l’a déjà écrit dans les livres, mais Yuna l’humanise. Elle a la sympathie de trouver des excuses à Mao, de défendre ses femmes, de soutenir les conseillers, d’assister secrètement aux réunions au grand sommet. Elle s’érige comme une Mère Teresa des chinois, et c’est là que le charme opère. Elle a beau n’être qu’un personnage de fiction, entièrement créé par Christian Lejalé, elle aime la Chine, elle pousse ce pays au rang des grandes nations alors que nous, tristes européens, trainons encore de vieux préjugés envers ce peuple qui a rattrapé 5 siècles de retard en un seul.

Le premier livre m’avait laissé assez circonspecte. Cette suite est à la hauteur de mes attentes, un écrivain passionné personnifie l’amour de la Chine dans la voix d’une Yuna maltraitée par la vie, qui a souffert autant que son pays, et qui en est ressortie bien plus forte. Je n’avais jamais éprouvé l’envie de mieux connaître ce pays avant ce livre. Voilà un grand roman de la Chine, touchant de sincérité, de passion et de sagesse : "La guerre, c’est des hommes qui ne se connaissent pas et qui se tuent pour des hommes qui se connaissent et ne peuvent pas se tuer".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "A l'encre de Chine - Livre 1"


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=