Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival La Clef des Chants 2004 (samedi)
Scums - Mon côté punk - The Married Monk - La Rue Kétanou  (Gévezé)  11 septembre 2004

A chaque fois on se dit que c'est le dernier de l'été, qu'il n'y aura plus d'occasion avant l'année prochaine de passer une journée de concerts en buvant de la bière et en mangeant des frites.

Et à chaque fois, un petit village breton soutenu par une poignée de jeunes organisateurs et de nombreux bénévoles nous fait mentir et propose un nouveau festival rock.

Après Saint Erblon et son Festa Dies il y a quelques semaines, Gévezé en Ille et Vilaine propose avec la Clef des Chants deux jours de découvertes.

Le groupe qui a la lourde tâche d'entamer les hostilités s'appelle Scums.

Finaliste du dernier tremplin Mozaic (remporté d'ailleurs par l'étonnant Monsieur Roux), les Scums proposent du teenage rock puissant et efficace à la Offspring ou autres Green Day.

Rien de très révolutionnaire mais une belle énergie et quelques reprises bien trouvées comme "Barbie Girl" d'Aqua ou le générique des "Entrechats".

Changement de style avec Mon Côté Punk, collectif de musiciens, amis de La Rue Kétanou (dont ils partagent au moins un membre).

Comment qualifier le spectacle ? Un melting pot d'inspiration festive avec trois, quatre, cinq chanteurs qui bougent, sautent et communiquent avec un public rallié à leur cause.

Si on ajoute à cela une flûte traversière, une contrebasse et un tuba, on obtient un joli spectacle un peu brouillon sur la petite scène de la Clef des Chants.

 

Malheureusement pour The Married Monk, le hasard de la programmation les place dans une position un peu difficile entre la bande de joyeux lurons de Mon côté Punk et les très attendus trublions de La Rue Kétanou.

C'est pourtant un fantastique concert que donnent ces quatre musiciens dans le style indéfinissable qui fait leur charme depuis des années.

Les arrangements des derniers albums étaient si complexes que l'on ne pouvait pas s'attendre à retrouver cela en live. Que nenni ! Tout est là...

Un sample par ci, un effet par là, et on retrouve sans difficulté toutes les magnifiques mélodies de The Belgian Kick dont une bonne partie des chansons du concert sont issues.

Même la superbe mélodie de "Night Prince" (piquée sur leur duo avec Superflu d'il y a quelques années) est là. Sans les nombreux problèmes techniques, ils auraient sûrement joué un peu plus longtemps.

Quel dommage... Le public a simplement eu droit à se réchauffer avec une puissante reprise du fameux "Teenage Kicks" en guise d'au revoir. Les éléments s'étaient ligués contre The Married Monk.

Espérons les retrouver bientôt dans de meilleures conditions...

Une grande partie du public ne venait que pour eux. La Rue Kétanou fait son entrée sur la scène de Gévezé et les esprits s'emballent.

Percussions, guitare, accordéon et voix pour un très sympathique mélange...

On pense parfois à Louise Attaque, aux Têtes Raides et on assiste à un spectacle de tous les instants.

Un jongleur se promène sur la scène, un cracheur de feu vient se produire devant le public et le groupe prête même la scène à un autre groupe.

Seul point négatif, au premier rang, les barrières peu adaptées menacent de s'effondrer devant la foule et la sécurité se contente de renvoyer les slammeurs dans le public au lieu de les faire sortir sur le côté.

La petite équipe du Petit Paysan a toutefois tenu ses promesses.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Picaflor de Mon Côté Punk
La chronique de l'album The Belgian Kick de The Married Monk
La chronique de l'album Headgearalienpoo de The Married Monk
Married Monk en concert au Grand Logis (21 octobre 2004)
Married Monk en concert au Normandy (3 novembre 2004)
L'interview de The Married Monk (5 novembre 2004)
La chronique de l'album Allons voir de La Rue Kétanou
La Rue Kétanou en concert au Festival des Terre Neuvas 2005 (vendredi)
La Rue Kétanou en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
La Rue Kétanou en concert au Fil (25 mars 2009)
La Rue Kétanou en concert à Paléo Festival #34 (2009)
La Rue Kétanou en concert au Festival FNAC Indétendances 2009 (vendredi 14 août 2009)
La Rue Kétanou en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)

Le dimanche ...

Crédit photos : Fred


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=