Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ibrahim Maalouf - Festival Les Jazzeries d'Hiver
Le Fil  (Saint-Etienne)  dimanche 22 janvier 2012

Du jazz fusion semble être une allégation pour un artiste qui ne se range dans aucune de nos playlists habituelles. L’univers d’Ibrahim Maalouf et de ses musiciens est d’une organisation non conventionnelle. Un jogging noir pour tenue de scène, une bague au pouce gauche pour battre le tempo. L’artiste entre en piste.

Le son de son titre "Obsession" joue avec nous dans une cour orientale, un voyage quelque peu étrange qui mène aux abords d’un rock où trompette et flûte traversière sont mises à l’honneur.

On apprécie d’autant plus le spectacle que chaque instrumentiste s’allie parfaitement à la biographie sonore du jeune Maalouf (y compris le multi instrumentiste d’origine bretonne jouant de la cornemuse, et oui !). D’ailleurs, chacun des titres de son dernier opus, s’adresse – par paire – à un de ses proches.

Grâce à une pointe d’humour, l’artiste nous met – et se met – à l’aise en pianotant. Car rien ne vaut un bon vieux ragtime pour impliquer le public qui reprend en chœur.

Des premiers aux derniers rangs ça  fredonne : "Ta’dam DaDa Da’daamm Tada’Daaammmh !". Une mélodie, un de ces beaux airs, qui nous reste dans la tête. "Will soon be a woman", que je sifflotte encore, est une chanson inspirée des instants où il apprit qu’il allait être papa.
"- Une autre !" crie le public.
"- Celle-ci est une composition de ma sœur Leïla", confie Ibrahim.

Les Supporters d’Artistes Good Vibes sont ébahis devant l’apparition sur scène d’un trio de claquement de mains. Dès lors, on voit l’ensemble des spectateurs se balancer timidement. La voix de sa trompette, mise en sourdine, nous donne la douce envie de comprendre tout ce qu’il exprime. Les différents univers musicaux sont utilisés à bon escient, ils s’accordent parfaitement. Chaque instrument est à sa juste place. Une pensée particulière pour le triangle candide.

Partons en voyage ! Le concert se poursuit… Sur les routes de Beirut, son enfance, la fuite de sa famille, la peur… Ibrahim nous confie : "j’écoutais du Led Zeppelin et cela a donné ce morceau" : "Beirut" dégage beaucoup d’émotions. Il semble nous raconter en détail l’ambiance dans les rues de la ville. Au cœur des âmes, tous les regards rivés sur le trompettiste trentenaire s’accordent à dire que l’homme est touchant.

Ah ! Sonnent les cloches de la salsa ! C’est bon ça ! A vrai dire, tout le génie de Maalouf fils est là : l’intelligence de ne pas se cantonner à un style de musique prédéfini. Manifestement, le public apprécie et offre aux six musiciens une standing ovation bien méritée.

Du jazz oui, mais pas seulement.

Cet océan multi ethnique dans lequel baigne sa musique, applique la citation de Charlie Parker dont Ibrahim aime faire référence : "La musique, c'est ta propre expérience, tes propres pensées, ta propre sagesse. Si tu ne la vis pas, elle ne sortira pas de ton instrument. On t’enseigne qu'il y a une frontière de la musique. Mais il n'y a pas de frontières dans l’art".

Amateurs de musique et peu importe la catégorie, les Supporters d’Artistes Good Vibes vous souhaitent d’assister en live aux expérimentations pertinentes et passionnantes d’Ibrahim Maalouf.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Red & Black Light / Kalthoum de Ibrahim Maalouf
Ibrahim Maalouf en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mercredi)
Ibrahim Maalouf en concert à Théâtre Sébastopol (lundi 13 octobre 2014)
Ibrahim Maalouf en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2016 - du vendredi au dimanche
Ibrahim Maalouf en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Ibrahim Maalouf en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - samedi 8 juillet
L'interview de Ibrahim Maalouf (dimanche 22 janvier 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Ibrahim Maalouf
Le Myspace de Ibrahim Maalouf

Crédits photos : Eric Ségelle (Retrouvez toute la série sur Taste of Indie)


Jenni Bik         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=