Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Je suis venu vous dire...
Pierre-Henry Salfati  (février 2012) 

Réalisé par Pierre-Henry Salfati. France. Documentaire. 1h 12. (Sortie 15 février 2012).

Au moment où disparaît Whitney Houston, revient dans nos vieilles

mémoires l’écho de l’émission de Michel Drucker, "Champs-Élysées", dans laquelle Serge Gainsbourg avait déclaré à la très jolie"afro-américaine : "I want to fuck you", entraînant cette traduction sublime de l’animateur préféré des grands-mères post-soixante-huitardes : "Il dit qu’il vous trouve très jolie"...

C’était l’époque où Gainsbourg se noyait dans l’alcool désespéré de Gainsbarre. Triste époque qui paraît aujourd’hui une époque merveilleuse que le documentaire de Pierre-Henry Salfati a le vertu de faire resurgir comme une madeleine commune à tout le monde.

D’emblée, on ne cachera pas que "Je suis venu vous dire..." n’est pas un modèle de travail rigoureux, que le montage des documents utilisés laisse parfois perplexe et que l’on regrette bien des digressions hors du propos. Mais, pour une fois, la forme importe peu tant le fond gainsbourien l’emporte.

Sans doute, et ce n’est pas un méchant défaut, Salfati a été submergé par son mauvais sujet chantant. Défilent sous nos yeux nostalgiques un presque demi-siècle de ce que la France a fait de mieux... Et Lucien Ginzburg, dit Serge Gainsbourg, ne cesse d’en être le centre et l’épicentre.

De sa belle voix chuchoto-balbutiante, il déplie sa vie née sous l’astre du désastre et continuée sous de bien meilleurs étoiles.

On revoit Piaf et Brigitte Bardot, Charlotte enfant et Jane à vingt ans. À peine traversée le temps de la pop que résonnent déjà les tempos reggae. Les images inédites ou cent fois revues s’empilent, les scopitones voisinent avec les interviews. Le billet de cinq cents balles brûle et le petit poing en colère s’élève contre les parachutistes.

Rive Gauche à Paris, pas loin du Pont des Arts plastiques, Gainsbourg rongeait son génie au profit de la chansonnette. Fier d’être rastaquouère, dandy d’honneur triste d’être arrivé là bien après Apollinaire et Érik Satie, il aurait aimé faire beaucoup mieux que la facilité des rimes compliquées et des allitérations virtuoses.

Gainsbourg était un passeur désespéré qu’il n’y ait plus rien à passer que quelques lalalas. Volontairement ou pas, mais résoudre la question n’a aucun intérêt, le film de Pierre-Henry Salfati retranscrit très justement cette vie qui ne fut finalement qu’une survie.

L’émotion gagnera peu à peu le spectateur quand il aura reconstitué le titre complet du film : "Je suis venu vous dire que j’étais un faux cynique et un vrai amoureux du genre humain".

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 novembre 2014 : Voyage Voyages

Quand on y pense, à force de vous parler de groupes américains, de films italiens, sud-coréens ou américains ou du théâtre français et d'ailleurs, on voyage pas mal avec les chroniques de Froggy's. Delight. Cette semaine encore vous pourrez vous balader dans la Taiga de Zola Jesus ou l'Amérique de Woody Guthrie, la Chine du jeune jazzman A B, ou la Grèce antique et les couleurs de l'abstraction. Voici le sommaire :

Sur les platines :

"Struggle" par Seb Martel, Dorothée Munyaneza et David Catman Taieb
"Volume X" de Trans Am
"Taiga" de Zola Jesus
"Spirits" de French For Rabbits
"88 tones of black and white" de A Bu Trio
"Broke with expensive taste" de Azealia Banks
Laetitia Sadier en interview autour de son album "Something shines" agrémentée de 8 titres live au Walrus
"Kykeon" de Rhyton
"Rock Band" de La Tchoucrav'
La solidité des choses de Gérald Kurdian live au 104

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"George Dandin" au Théâtre du Vieux Colombier
"La Danse du Diable" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Novecento" au Théâtre du Rond-Point
"Comment vous racontez la partie" au Théâtre du Rond-Point
"Trente-six nulles de salon" au Théâtre du Rond-Point
"Sirènes" au Théâtre du Rond-Point
"Les Troyennes" au Théâtre 13/Seine
"Les Coquelicots des Tranchées" au Théâtre 14
"Le journal d'un fou" au Théâtre Le Guichet Montparnasse
"La maison de Bernarda Alba" au Théâtre de Ménilmontant
"Ce que l'histoire ne dit pas" à La Loge
"A tes souhaits" à La Loge
"Teruel" au Théâtre Laboratoire Elizabeth Czerczuk
"Lady Raymonde" au Vingtième Théâtre
et des reprises à ne pas rater :
"Faire danser des alligators sur la flûte de Pan" au Théâtre de l'Oeuvre
"Dieu qu'ils étaient lourds" au Théâtre de la Reine Blanche
"La chair de l'homme - Diagonale 1" au Théâtre de la Reine Blanche
"Une année sans été" au Théâtre Paris Villette
"Les Fâcheux" à l'Aktéon Théâtre

Exposition avec :

"Sonia Delaunay - Les couleurs de l'abstraction" au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris
"Jacques-André Boiffard - La parenthèse surréaliste" au Centre Pompidou

Lecture avec :

"Maudits" de Joyce Carol Oates

Cinéma avec :
la sélection de la semaine :
"In the family" de Patrick Wang
"Les Opportunistes" de Paolo Virzi
"A girl at my door" de July Jung
à l'affiche, entre autres :
"Travailleuses" du Collectif Images-en-Transit

"'71" de Yann Demange
"Steak (R)évolution" de Franck Ribière
"Gone Girl" de David Fincher
"Fils de" de HPG
"Magic in the Moonlight" de Woody Allen
"Lili Rose" de Bruno Ballouard
"Chante ton bac d'abord" de David André
"Lilting ou la délicatesse" de Hong Khaou
"Le Sel de la terre" de Wim Wenders et Juliano Ribeiro Salgado
"Mommy" de Xavier Dolan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=