Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mardi Gras Brass Band
Nouveau Casino  (Paris)  16 septembre 2004

Nous avions découvert la fanfare de Mardi Gras Brass Band en concert en mars 2003 à la Boule Noire dans le cadre de Hazelwood party.

La surprise fût totale et le show à la hauteur. Nous attendions donc beaucoup de ce nouveau concert venant supporter le prochain album du groupe, 29 Moonglow sorti mi septembre en Allemagne, leur pays natal, mais qu'il faudra attendre encore quelques mois pour trouver dans les bacs de nos disquaires français.

Bref nous voilà prêt pour les attaques sonores de la fanfare la plus disjonctée de la planète et nous patientons avec un DJ set sympathique du DJ du groupe. Et puis les lumières s'éteignent sur un titre de ACDC et ... le groupe n'arrive pas par la salle, comme à son habitude, mais bien en rang serré sur la scène.

En effet, la scène du Nouveau Casino s'avère un peu étroite ce soir pour accueillir 6 cuivres, 2 percussionnistes, 1 DJ et le guitariste chanteur !

Ça démarre en trombe, et le toujours souriant et très séduisant Docteur Wenz, à la voix de braise et costume de mexicano, fait son show au chant.

Derrière s'activent trompettes, trombones, saxo et le célèbre et impressionnant soubassophone du Reverend Krug, rebaptisé le Révérend Holly Hook pour la soirée, impertubable dans son costume noir et ses santiags de lézard, jouant dans la zone des ultra basse et secouant toute l'assemblée qui n'aura aucun mal à se mettre en mouvement pour danser.

Les excellents musiciens maîtrisent bien tant leurs instruments que leur prestation.

Et tous prennent vraiment du plaisir à jouer de Monsieur Filou (Robert Solomon) au trombone à coulisse à la grosse caisse derrière laquelle le petit nouveau, dans tous les sens du terme, disparaît presque, ne laissant apparaître que d’exceptionnelles chaussures pied de coq blanc et rouge, en fond de scène avec Erwin Ditzner à la batterie et DJ Mahmut aux platines.

Concert éminement jubilatoire qu'un concert de Mardi Gras BB, qui met de coté ses morceaux les plus pop et calmes au profit des titres rentre-dedans et festifs comme l'incontournable "Kung fu fighting". Très peu de titres du tout nouvel album seront jouées au profit des désormais classiques provenant tant de Heat que de Zen Rodeo, leurs 2 albums précédents qui avaient révélé le groupe au public français.

Et puis pour terminer en beauté, on passera par l'incontournable hommage à Johnny Cash et une très belle reprise d'un titre des Giant Sand ! Mais avec Mardi Gras BB, rien ne finit tout à fait sur la scène et les musiciens investissent la salle pour le plaisir du public.

 

Final dans la salle pour une impro medley instrumental qui réjouit toujours autant le public à la fois heureux et admiratif.

Vous auriez dû venir...ça swinguait bien !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album My Private Hadron de Mardi Gras Brass Band
La chronique de l'album Von Humbolt Picnic de Mardi Gras Brass Band
Mardi Gras Brass Band en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2005
Mardi Gras Brass Band en concert au New Morning (13 octobre 2005)
Mardi Gras Brass Band en concert à Glazart (mardi 13 novembre 2012)
L'interview de Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mardi Gras Brass Band (25 février 2009)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=