Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Haïm - A la lumière d'un violon
Vingtième Théâtre  (Paris)  février 2012

Spectacle de théâtre musical écrit et mis en scène par Gérald Garutti, avec Anouk Grinberg accompagnée par les musiciens Naaman Sluchin, Dana Ciocarlie, Alexis Küne et Samuel Maquin.

Longtemps après avoir quitté le Vingtième Théâtre résonnent chez le spectateur les échos du violon de Naaman Sluchin, du piano de Dana Ciocarlie et du duo accordéon-clarinette d’Alexis Kune et Samuel Maquin, interprètes de cette musique klezmer qui ressuscite la joie du Yiddishland avant les terribles épreuves de l’ère nazie.

Cette fusion musicale, toujours harmonieuse, jamais chaotique, comprend un dernier instrument : la voix d’Anouk Grinberg, vibrante d’émotion naïve et porteuse d’une colère tempérée par une intense espérance. La comédienne lit la vie d’Haïm Lipsky, enfant de Lodz saisi par la musique et sauvé miraculeusement par elle.

Le texte de Gérald Garutti cherche la simplicité sans effets mélodramatiques. En quelques mots, appuyés par les musiques et quelquefois par des chants, il illustre la vérité d’Haïm Lipsky, un homme comme les autres, mais avec un trésor en plus : son violon.

Cet autodidacte n’aura jamais gagné sa vie avec sa musique. Et pourtant, il l’aura servi mieux qu’un virtuose en adoucissant les peines des siens, d’abord dans le ghetto de Lodz, puis à Auschwitz où il intégra l’"orchestre” du camp. Obligé d’interpréter des airs populaires, toujours les mêmes, pour accompagner les déportés vers leur supplice, il mit tout son cœur et toute son âme de grand musicien pour que ses quelques notes soient plus fortes que l’inhumanité.

Mais "Haïm" est synonyme de "vie" et la vie est là, bien vivante sur scène, puisque Naaman Sluchin est le propre petit-fils de Haïm Lipsky, désormais patriarche d’une dynastie de musiciens. Il a survécu et mieux encore il a transmis sa passion.

En entendant Naaman Sluchin interpréter divinement Mendelssohn, ce compositeur que d’aucuns traitaient de "dégénéré", on aura compris que le spectacle de Gérald Garutti n’est pas qu’un simple spectacle musical : c’est un éloge à l’art, à sa beauté, à la puissance de l’esprit qui la crée.

Quant à son fil conducteur, dénoué chaleureusement par Anouk Grinberg, sa leçon d’humanité ne peut que toucher profondément.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=