Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Band Of Skulls
Sweet Sour  (PIAS Recordings)  février 2012

Baby darling doll face honey, le premier album de Band Of Skulls sorti en 2009 était déjà vraiment pas mal et avait reçu beaucoup de bonnes critiques. Pour le difficile passage du deuxième album, les anglais n’y sont pas allés de main morte pour nous livrer 10 morceaux d’un très bon niveau.

On est dès le début pris entre un blues un peu vicieux et une ambiance rock sudiste 60’s. Mais il n’y a pas que des gros riffs de guitare cradingue, c'est aussi une avalanche de mélodie subtile et efficace. Ils avaient déjà, dans le précédent album, distillé nombre de ballades et ils remettent ça avec Sweet Sour.

Pour les allergiques aux grosses envolées garage, il y a beaucoup de passages mélodiques et doux. "Bruises" alterne entre le calme des couplets et les guitares tranchantes du refrain. "Lay My Head Down" est une ballade mélancolique à deux voix qui vous filent des frissons. "Navigate" et "Hometowns" sont aussi tout en douceur, rendant cet album parfois un peu trop calme. Car le groupe n’est jamais aussi bon que quand il nous fait du rentre-dedans en envoyant bien la sauce.

Le disque est doucement subtil mais heureusement, il reste puissamment rock notamment grâce à la batterie musclée de Matt Hayward. Mais que les passionnés de rock bluesy lancinant se rassurent, un bon tiers de l’album est rempli de bon riffs garage bien énergiques. "Bruises" cité  plus haut n’est pas à plaindre en quantité de grosses guitares qui balancent. "The Devil Takes Care of His Own" est très brut de décoffrage, avec un riff bien gras qui renvoie au gimmick de "20th Century Boys" de T-Rex.

Band Of Skulls n’est pas sans rappeler The Dead Weather de Jack White et Alison Mosshart, pour le côté bluesy mais surtout pour les harmonies entre Emma Richardson et Russell Marsden, même si sur ce disque Emma a tendance à prendre un peu le dessus. Le groupe fait aussi furieusement penser aux très tendance Black Keys, ce n’est d’ailleurs pas pour rien que le trio de Southampton joue souvent en première partie du duo américain.

Un bon album, un brin trop calme mais qui délivre quand même assez d’énergie et nous assène des riffs dévastateurs de bon aloi.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Baby darling doll face honey de Band Of Skulls
Band Of Skulls en concert au Festival Art Rock 2010
Band Of Skulls en concert au Festival Pukkelpop 2010 (jeudi 19 août 2010)
Band Of Skulls en concert au Grand Mix (vendredi 18 mai 2012)

En savoir plus :
Le site officiel de Band Of Skulls
Le Myspace de Band Of Skulls


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=