Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le démon de Debarmaalo
Théâtre de l'Opprimé  (Paris)  mars 2012

Comédie burlesque de Goran Stefanovski, mise en scène de Dominique Dolmieu, avec Fabrice Clément, Michel Fouquet, Laurent Grappe, Nouche Jouglet-Marcus, Franck Lacroix, Aurélie Morel, Barnabé Perrotey, Nathalie Pivain, Christophe Sigognault Tristan Soler et Federico Uguccioni.

La Macédoine est une république des Balkans qui se situe au nord de la Grèce est au sud de la Serbie et du Kosovo. C'est dans ce pays, qui a traversé plusieurs conflits et connu de fortes tensions internes que se déroule l'action de "Le démon de Debarmaalo".

Ce démon, c'est Koce, un barbier récemment libéré qui éliminera au rasoir à tous ceux qui l'ont injustement mené vers la prison et ceux qui participent au chaos qui règne dans le pays au moment de sa sortie. Il se débarrasse ensuite de la viande avec la complicité de sa maîtresse, Mara, vendeuse de kebabs, et du reste des cadavres dans la fosse aux lions du zoo de Skopje.

Cette fable, inspirée par le même fait-divers que celui qui fut à l'origine de "Sweeney Todd", prend ici une forme plus politique et interroge le spectateur sur l'avenir d'une nation qui, au sortir de la guerre, connaît une grande expansion capitaliste mais est gangrenée par la corruption. Cette pièce permet de découvrir un théâtre peu connu, qui trouve sa position entre Orient et Occident.

Le texte de Goran Stefanovski, l'auteur d'"Hôtel Europa", a un rythme plus lent que celui auquel on pourrait s'attendre pour traiter ce type de sujet, ce qui désarçonne un peu le spectateur au début de la pièce.

Cependant la mise en scène de Dominique Dolmieu, et la scénographie inventive d'Arben Selimi, parviennent à dynamiser l'ensemble en mettant les acteurs au coeur de leur dispositif, et en distillant toute au long de la pièce de la musique comme un symbole de vie.

La qualité de jeu des acteurs est une des clés de la réussite de cette pièce. En premier lieu, bien entendu, de, Fabrice Clément et Nathalie Pivain dans les rôles pivots de Koce et Mara, mais aussi la belle présence de Franck Lacroix qui apparaît dans divers rôles charnières, comme celui du Président en fin de pièce, la composition intense de Christophe Sigogneaux, ou encore les interventions parfois fragiles, parfois charmantes d'Aurélie Morel.

Au-delà de la fable, "Le démon de Debarmaalo" de Goran Stephanovski raconte donc la vie d'un peuple désorienté, en créant un univers baroque peuplé de personnages sans tabous, et en maniant l'humour noir et le burlesque.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=