Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Syrano
Les cités d'émeraudes  (Les Doigts Dans l'Zen)  mars 2012

Certains disques sentiraient presque les effluves du métro parisien tellement on les devine inspirés par la Capitale, ses ébranlements vibrants de métropole et son esprit gavroche et ces utopies de solidarité et d'associations disparates.

Avec ce nouvel album de Syrano, on est davantage dans la dilatation et les voyages sans frontières, deux ans qu'il a passé sur les routes du vaste monde : de la Chine à l'Allemagne, de Porto Alegre à Tunis...

L'artiste originaire de Chartres dans l'Eure-et-Loir vit son rêve d'artiste à la convergence de toutes les traditions musicales. Ce n'est pas qu'il soit dans une quelconque posture politique, il active la corde des uns, le souffle des autres, le rebondi d'une peau tendue... Deux ans à capter des sons, à rencontrer des chanteurs, des musiciens, sans souci de leur histoire, de leur héritage autre que celle qui réjouit l'âme. Il est parti se perdre et revenir plus fort avec un disque qui mêle tous ces voyages, qui comme un carnet de dessins, fait partager une peu de cette vie sur le fil, extraordinaire et banale.

Syrano avait une matière riche et il a réussi à faire un disque qui résonne, qui touche. Le signe distinctif de Syrano reste cette exigence du texte, du mélange. Jamais il n'aura livré des réflexions si intimes, comme si ces voyages l'avaient ramené paradoxalement à une plus grande introspection, comme s'il recherche aujourd'hui à être au plus vrai de lui-même.

Le petit Sylvain pointe son nez sous le masque de Syrano. Ou comment obtenir un album de l'intime à partir d'un nombre de collaborations qui donne le vertige. Alors les styles se succèdent et sans se ressembler : des valses slaves, à la ritournelle qu'aurait salué Georges Brassens en passant par la chanson folk en anglais. Le parcours de Syrano est encore une fois pavé de surprises et de poésie, comme s'il donnait à l'artiste une mission sociale, investi dans le monde, architecte de passerelles inédites, se nourrissant d'exotisme pour mieux revenir à soi et le faire partager.

Les plus belles cités sont celles que l'on construit en rêve, juxtaposant le passé et le présent, l'éloignement et la proximité, les odeurs de pins et de café. Syrano nous offre son interprétation du monde et une visite dans Les cités d'émeraudes (c'est vrai que "Les Cités d'Or", c'était déjà pris...).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Syrano en concert au Festival A vos Zincs#11 (Tournée 2008)

En savoir plus :
Le site officiel de Syrano
Le carnet de voyage de Syrano


Sandrine Gaillard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=