Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Wedding Present
Valentina  (Scopitones)  mars 2012

Ne pas se précipiter : après 4 ans d'attente d'un nouvel album de The Wedding Present, ne pas aller trop vite en besogne, ne pas chroniquer trop vite, écouter, ré-écouter, découvrir, redécouvrir ces chansons qui, pour la majorité, ont déjà été jouées en live lors de la tournée Bizarro et sur quelques dates suivantes.

Quatre ans d'attente, quatre ans où David Gedge rivalisera d'astuces pour faire attendre et surtout ravir ses fans : création d'un club de souscripteurs de ce huitième album, bande dessinée, tee shirt de foot, de cyclisme, tournée anniversaire de Bizarro puis de Seamonsters, sessions, interviews, concerts. Quatre ans pour 40 minutes, 10 chansons et, sans surprise, une vraie réussite.

Dès la première écoute, on sent que l'on ne va pas être deçus. La plupart des titres ont déjà été entendus mais ce qui impressionne le plus vient de la cohérence de l'album, l'ordre impeccable des chansons, quasi enchaînées, riches en explosions et en distortion (très présente). Les écoutes suivantes ne feront que confirmer cette première opinion. Nous ne sommes pas dans le chef-d'oeuvre absolu de Seamonsters mais plutôt dans un retour vers l'époque du Hit Parade. Ni trop rapide, ni trop sombre, ni trop orchestré, juste un éventail de chansons sur l'amour et l'infidelité (qui eût cru que David Gedge changerait de sujet en 2012 ?) qui passent du percutant "You're Dead" et son phrasé à la Mark E. Smith, à la progression imparable de "Meet Cute", la bluette ultra rapide qu'est "Back a bit... stop" jusqu'à l'exceptionnelle montée en puissance de "Mystery Date" pour clore le disque.

Steve Albini n'est plus aux manettes de l'enregistrement mais le travail réalisé en deux temps par le studio français "Black Box" puis par le célèbre Andrew Scheps porte ses fruits et fait la part belle aux instrumentations rock habituelles du groupe, toutes guitares et batteries dehors. On sent évidemment l'influence de Graeme Ramsay, nouveau ex-guitariste du quatuor, dans les envolées distordues que l'on retrouve dans tous les titres et particulièrement dans le "The Girl from DDR", (hommage à Ash ?) avec une distortion fuzz toute soviétique.

David Gedge continue donc à fasciner ses fans, à mener son chemin dans le rock indépendant le plus bruyant, le plus intéressant qui soit. 25 ans plus tard, George Best est toujours un régal. 20 ans après, Seamonsters reste un monument du rock. Presque 10 ans après sa renaissance, le Wedding Present est toujours au meilleur de sa forme. On en profite.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Seamonsters de The Wedding Present
La chronique de l'album Hit Parade de The Wedding Present
La chronique de l'album Bizarro de The Wedding Present
La chronique de l'album Take fountain de The Wedding Present
La chronique de l'album Search for paradise de The Wedding Present
La chronique de l'album Live de The Wedding Present
Articles : The Wedding Present - Le retour
The Wedding Present en concert à La Maroquinerie (16 mars 2005)
The Wedding Present en concert au Festival International de Benicassim 2005 (dimanche)
The Wedding Present en concert au Festival La Route du Rock 2005 (vendredi)
The Wedding Present en concert au Trabendo (25 octobre 2005)
The Wedding Present en concert au Festival des Vieilles Charrues 2008
The Wedding Present en concert à L'Ubu (lundi 22 octobre 2012)
La conférence de presse de David Gedge - The Wedding Present (12 août 2005)

En savoir plus :
Le site officiel de The Wedding Present
Le Myspace de The Wedding Present


Fred         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=