Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Birdy Nam Nam - Jackson & his computer band
L'Aéronef  (Lille)  mardi 20 mars 2012

C'est en terrain connu que Birdy Nam Nam a fait son show ce mardi ; les quatre DJs sont familiers de l'Aéronef, et leur public les attendait au tournant.

En est pour preuve l'excitation qui allait grandissante dans la salle que Jackson & his computer band chauffait en solo sur la scène, devant sa table de mixage. Un set classique qui aura très bien rempli sa fonction, mais les quatre platines vides à l'arrière narguaient bien trop les spectateurs : place au stade supérieur.

Installation de  Crazy B, Little Mike, DJ Need et DJ Pone sur le fond immense de leur dernière pochette d'album, Defiant Order, éclairée de lasers verts psychédéliques. Bien trop hâtif celui qui en conclura que le concert se résumera à une présentation promotionnelle, il s'agit plutôt d'une nouvelle pierre à l'édifice dont le groupe nous promet un tour complet.

"Notre nouveau live est un grand voyage", expliquait DJ Pone. Un voyage initiatique, pourrait-on dire. Là où le novice se sent déstabilisé d'un tel impact sonore, et le confirmé allume en hâte un joint, histoire de planer plus vite, plus fort.

Les quatre membres du groupe maîtrisent parfaitement leur affaire : c'est là du rythme électro torturé qu'ils proposent, dans sa manipulation la plus aboutie. Les samples de voix artificielles se fondent aux scratches torturés, toujours plus vite, toujours plus fort. Leur but ? Faire lâcher prise. Difficile en effet de résister à ce son puissance cent décibels, face auquel il ne peut être qu'évident de s'abandonner, de se laisser aller.

Au fur et à mesure du concert, l'électricité monte, le public s'anime, encouragé par les artistes : "Du bruit, Lille, du bruit !". Ca pogote, ça fume, ça gueule, ça se lâche oubliant l'espace d'une soirée qui on est, d'où on vient, ce qu'on fout là. Se laisser envahir par le bruit et planer, c'est tout ce qui compte à l'instant présent.

Les impros côtoient les hits, le tout sur une lumière synchronisée, agressive, épileptique : le visuel est en totale symbiose avec un rythme de plus en plus intense, toujours pour sublimer l'hypnose. De l'énergie à l'état pur, difficilement canalisée à l'issue du concert par un rappel qui, loin de calmer les âmes pour les redescendre sur terre, offrira au public un dernier envol.

"J'suis complètement défoncé", s'exclamait un spectateur à la sortie de la salle. Que ce soit par les hématomes, les vapeurs, les flashes ou les décibels, chacun aura eu sa dose, ne pensant qu'à une seule chose : à quand la prochaine ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Live in Paris de Birdy Nam Nam
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Trans 2005 (Samedi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Vendredi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Birdy Nam Nam en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Vendredi 26 août
Jackson and his computer band en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Birdy Nam Nam
Le Myspace de Jackson & his computer band


Léa S.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=