Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Birdy Nam Nam - Jackson & his computer band
L'Aéronef  (Lille)  mardi 20 mars 2012

C'est en terrain connu que Birdy Nam Nam a fait son show ce mardi ; les quatre DJs sont familiers de l'Aéronef, et leur public les attendait au tournant.

En est pour preuve l'excitation qui allait grandissante dans la salle que Jackson & his computer band chauffait en solo sur la scène, devant sa table de mixage. Un set classique qui aura très bien rempli sa fonction, mais les quatre platines vides à l'arrière narguaient bien trop les spectateurs : place au stade supérieur.

Installation de  Crazy B, Little Mike, DJ Need et DJ Pone sur le fond immense de leur dernière pochette d'album, Defiant Order, éclairée de lasers verts psychédéliques. Bien trop hâtif celui qui en conclura que le concert se résumera à une présentation promotionnelle, il s'agit plutôt d'une nouvelle pierre à l'édifice dont le groupe nous promet un tour complet.

"Notre nouveau live est un grand voyage", expliquait DJ Pone. Un voyage initiatique, pourrait-on dire. Là où le novice se sent déstabilisé d'un tel impact sonore, et le confirmé allume en hâte un joint, histoire de planer plus vite, plus fort.

Les quatre membres du groupe maîtrisent parfaitement leur affaire : c'est là du rythme électro torturé qu'ils proposent, dans sa manipulation la plus aboutie. Les samples de voix artificielles se fondent aux scratches torturés, toujours plus vite, toujours plus fort. Leur but ? Faire lâcher prise. Difficile en effet de résister à ce son puissance cent décibels, face auquel il ne peut être qu'évident de s'abandonner, de se laisser aller.

Au fur et à mesure du concert, l'électricité monte, le public s'anime, encouragé par les artistes : "Du bruit, Lille, du bruit !". Ca pogote, ça fume, ça gueule, ça se lâche oubliant l'espace d'une soirée qui on est, d'où on vient, ce qu'on fout là. Se laisser envahir par le bruit et planer, c'est tout ce qui compte à l'instant présent.

Les impros côtoient les hits, le tout sur une lumière synchronisée, agressive, épileptique : le visuel est en totale symbiose avec un rythme de plus en plus intense, toujours pour sublimer l'hypnose. De l'énergie à l'état pur, difficilement canalisée à l'issue du concert par un rappel qui, loin de calmer les âmes pour les redescendre sur terre, offrira au public un dernier envol.

"J'suis complètement défoncé", s'exclamait un spectateur à la sortie de la salle. Que ce soit par les hématomes, les vapeurs, les flashes ou les décibels, chacun aura eu sa dose, ne pensant qu'à une seule chose : à quand la prochaine ?

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Live in Paris de Birdy Nam Nam
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Trans 2005 (Samedi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival de Dour 2006 (jeudi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Rock Dans Tous ses Etats 2008
Birdy Nam Nam en concert au Festival Les Transmusicales 2008 (Vendredi)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2009 (samedi 29 août 2009)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Beauregard #3 (édition 2011) - Vendredi
Birdy Nam Nam en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
Birdy Nam Nam en concert au Festival Le Cabaret Vert #8 (vendredi 24 août 2012)
Birdy Nam Nam en concert au Festival Rock en Seine 2016 - Vendredi 26 août
Jackson and his computer band en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #25 (2013) - Samedi

En savoir plus :
Le site officiel de Birdy Nam Nam
Le Myspace de Jackson & his computer band


Léa S.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=