Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Meltones - Ladylike Dragons
Le Cri'art  (Auch)  mardi 27 mars 2012

La vie d'un groupe de rock ne fait pas rêver tous les jours. La veille à Auxerre et le lendemain à Beauvais, c'est au Cri'art, "salle des musiques actuelles du Gers", à Auch qu'on allait assister au concert des Ladylike Dragons. Pour ceux qui auraient dormi pendant les cours de géographie, ça signifie que le groupe devait parcourir 1.450 km en deux jours pour assurer ses concerts aux quatre coins de l'hexagone.

Ceci explique que leur projet du moment sur le site participatif kisskissbankbank.com consiste en l'achat d'un véhicule pour défendre leur musique dans différentes salles de France, seule manière de faire pour les groupes indépendants lorsque les ondes des grosses radios leur sont fermées.

Mais revenons à Auch en ce vendredi soir. La salle, tout à fait agréable, bien équipée, a une contenance d'environ 200 personnes. Mais c'est devant environ une trentaine de spectateurs que les Meltones entament leur set. Dans la salle quasiment vide, le son résonne un peu durement. Mais les Meltones, dont le disque Nearly Colored produit par Philippe Zdar de Cassius est sorti en juin dernier, se lancent dans un concert bien péchu. La voix est bien placée, les guitares en avant. Moins raffinées que sur l'album, les chansons sont travaillées pour être plus directes sur scène, et ça fonctionne.

Après cette excellente entrée en matière vient le tour des Ladylike Dragons. La salle est toujours aussi désespérément vide malgré la belle affiche proposée ce soir-là. On imagine que c'est dur pour les groupes et les organisateurs, mais le public peut se targuer d'assister à un concert presque privé.

Dès leur entrée sur scène, Yann tape fort sur ses fûts et Seb fait crier les cordes des guitares. La puissance scénique des meldois n'est pas usurpée. La voix de Cindy est chaude et puissante. Le plaisir de jouer ensemble sur scène est évident. Le second album du groupe, Turn Them Into Gold, est interprété dans son intégralité. Quelques morceaux de Heart Burst viennent aussi s'intégrer dans une setlist bien équilibrée.

Pour le public présent, le phénomène d'identification marche à fond. Quatre jeunes types au premier rang sont face à Seb et regardent ses doigts glisser sur le manche de la guitare. Face à Cindy, une fan du groupe connaît les paroles de toutes les chansons.

C'est encore en nage, sortant tout juste de scène, qu'ils sont venus rencontrer le public d'Auch conquis par l'énergie du trio.

Le lendemain, une longue journée de route les attendait puisqu'ils devaient être à Beauvais à 17h pour les balances du prochain concert, de nouveau avec les Meltones en première partie.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Meltones parmi une sélection de singles (janvier 2011 )
La chronique de l'album Nearly Colored de Meltones
La chronique de l'album Turn Them Into Gold de Ladylike Dragons
Ladylike Dragons en concert au Centre Culturel Paul Baillart (jeudi 6 mai 2010)
L'interview de Ladylike Dragons (5 décembre 2011)

En savoir plus :
Le Myspace de Meltones
Le Myspace de Ladylike Dragons


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Ladylike Dragons (5 décembre 2011)
Ladylike Dragons (15 avril 2010)


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=