Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'affaire Dussaert
Théâtre Le Ranelagh  (Paris)  avril 2012

Spectacle humoristique écrit et interprété par Jacques Mougenot.

Après avoir dévoilé sur scène le mystère de "La création du monde" et percé le secret du temps avec son opus littéraire intitulé "La machine à démonter le temps", Jacques Mougenot, comédien accompli, romancier et auteur dramatique à la plume qui manie le verbe avec autant de subtilité que d'humour, propose au spectateur d'explorer les arcanes d'un microcosme aussi fascinant que fermé au commun des mortels et parfois à l'entendement même, celui de l'art contemporain.

Pour ce spectacle qui, comme il l'annonce in limine, n'est pas un spectacle même s'il comporte des choses spectaculaires, il use de la forme de la conférence non pas de manière docte et didactique mais pragmatique par l'exemple.

Ainsi a-t-il choisi d'exposer à l'assistance ordinaire d'un théâtre, donc composée donc aussi bien de néophytes et d'amateurs éclairés que de férus d'art, les tenants et aboutissants d'une fameuse affaire, de surcroît exemplaire, "L'affaire Dussaert" - du nom du peintre chef de file et unique représentant du vacuisme - qui a, en son temps, défrayé la chronique non seulement culturelle mais politico-financière car quand il est question d'art il est souvent également question de gros sous.

Pour en restituer la substantifique moelle artistique et les rebondissements qui ont nourri une intrigue digne d'un polar culturel à la Iain Pears, le conférencier livre, avec un sens consommé du suspense, les résultats de l'enquête personnellement menée en empruntant les mocassins du Huron de Voltaire et la casquette de Rouletabille.

Le talent et le génie, la définition de l'oeuvre d'art, le vide et le rien, le concret et le philosophique, la démarche discursive et le geste artistique, la signifiance du non-signe, le marché de l'art, la politique culturelle des musées, autant de thèmes abordés dans ce spectacle impertinent et drôle à la trame ciselée dont le fil rouge est un humour à froid omniprésent manié par un conférencier malicieux.

Excellant dans le maniement de la prosodie comme dans l'impertinence de la narration et l'art du récit, qu'il livre de manière savoureuse et jubilatoire, Jacques Mougenot offre un intelligent divertissement satirique pour alimenter la réflexion sur la notion d'œuvre d'art sans se prendre trop au sérieux.

 

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=