Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Pangée
Alexandre Grondeau  (Editions La Lune sur le toit)  mars 2012

D'un conte philosophique installé au Paradis et faisant de Dieu un protagoniste (presque) comme les autres, on aurait tendance à supposer qu'il militera pour l'athéisme. C'est la grande finesse de ce Pangée que de savoir rester nuancé, et de prendre à contre-pied le refus autant que le don de la foi, l'agnosticisme autant que l'espérance – et de dessiner de nos attitudes religieuses / métaphysiques / existentielles une carte détaillée et subtile.

Mais là où Werber entendait, en sous-texte de ses sortes de polars cosmogoniques, délivrer un message sur le sens même de l'existence (qui était finalement directement inspiré des paroles de sagesse de toutes les traditions religieuses), Grondeau se contente d'un roman léger, métaphysico-existentialiste sans prétention, qui vaut plus par les questions qu'il soulève que par les réponses qu'il ne donne pas (sur le bonheur, la responsabilité, la liberté, la solidarité – et leurs inverses). Un roman pertinent autant qu'impertinent, donc.

Car la véritable préoccupation de ce Pangée, premier roman de l'universitaire et DJ (?) Alexandre Grondeau, est bien celle-là : interroger la façon dont l'homme se tient face à ce monde qu'il habite, la création divine supposée.

On suit donc le séjour, étonné et poliment insoumis, d'un simple humain au Paradis, les fils légers d'une intrigue relâchée, mue perpétuellement par l'indécision. Et si le héros se prénomme Pangée ("toute la Terre") et se nomme Dolbach (du nom du Baron d'Holbach, père du matérialisme athée, c'est-à-dire d'une science sans Dieu), c'est que le roman regarde du côté de la fable plus encore que de celui d'une littérature prétentieuse s'imaginant pouvoir apporter sur la question de Dieu un éclairage inédit. Alexandre Grondeau se contente de rappeler des évidences qui vont sans dire – mais peut-être cela ira-t-il mieux encore en les disant...

 

En savoir plus :
Le site officiel d'Alexandre Grondeau
Le site officiel du livre Pangée


Cédric Chort         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=