Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Archie Bronson Outfit
Entretien  (Paris)  20 septembre 2004

Gros-gros son pour Fur, le premier cd des Archie Bronson Outfit, trio puissant et efficace qui ne fait pas dans la dentelle et qui donne envie de les entendre live.

Avant leur concert à Main d'Oeuvres, j’ai bénéficié d'une interview exclusive (en français, ça veut dire que les autres médias n’avaient pas daigné se déplacer).

Là, je vous avoue que c’est un peu décevant... Fatigués d’une tournée de deux mois qui les emmène de Croatie aux Pays-Bas en passant par la France, le groupe n’a pas grand chose à dire... Leur discours est un peu basic mais pas désagréable : nous sommes musiciens ; qu’est-ce qu’on pourrait dire de plus que notre musique ? Ils ont de braves têtes d’étudiants aux Beaux-Arts (ce qu’ils ont été… comme tous les musiciens anglais des années 60), tous les trois avec un petit collier de barbe propret ; ils sont polis, réservés, ils n’ont rien à voir avec les énergumènes qui malmèneront nos oreilles sur scène quelques minutes plus tard.

Bref, on est loin des Libertines, pas la moindre anecdote croustillante, pas la moindre couv de magazine branché en vue.

L’album a été enregistré presque live in the studio, même les voix ; très peu d’overdubs. On reste donc très près d’un disque de scène. Le but était de faire simple. Le producteur a, lui, énormément travaillé le son des guitares.

A propos du son très 70’s, le groupe ne voulait pas spécialement ressembler à qui que ce soit, ni que l’album n’ait l’air vieux ou moderne ; ils voulaient faire un album intemporel (allez, les gars, faites un effort, trouvez quelque chose à me raconter... vous n’avez jamais cambriolé votre guitariste pour acheter votre dope ?).

Le côté psychédélique du groupe ? Oui, c’est sur, ça nous influence. Le guitariste a beaucoup écouté le son des guitares des groupes garage américains. Les lyrics, très abstraits, sont écrits par le batteur.

Des influences ? pleins... (aidez-moi les enfants, vous êtes le cauchemar de l’interviewer !). On écoute beaucoup de choses, on en retient un peu, sans faire attention. Cream ? J’ai écouté ca quand j’avais 14 ans je crois… John Spencer ? Pourquoi pas... La plupart du temps, quand on nous compare à des groupes, on ne les connaît pas. On nous a dit que le dernier morceau ressemblait à du Black Sabbath joué par un groupe de folk. D’ailleurs, on est surtout branché folk. Folk ???

Des guitaristes qui t’ont influencé ? John Fahey. Fahey, le roi du flat picking folk acoustique ?? Pitié ! Leo Kotke aussi...

Et, pour finir, qui est Archie Branson ? Un personnage de Buffallo Bill.

Enfin, sachez que le groupe songe à quitter Londres pour s’installer à Paris.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Derdang Derdang de Archie Bronson Outfit
Archie Bronson Outfit parmi une sélection de singles (novembre 2006)
La chronique de l'album Coconut de Archie Bronson Outfit
Archie Bronson Outfit en concert à Main d'Oeuvres (20 septembre 2004)
Archie Bronson Outfit en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mercredi)
Archie Bronson Outfit en concert au Festival La Route du Rock 2010 (dimanche)
Archie Bronson Outfit en concert au Festival Radar 2010 (6ème édition)


PascalR         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=