Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mina Tindle
Taranta  (Believe)  mars 2012

Cela fait pas mal de temps que, malgré son jeune âge, Pauline de Lassus habite le personnage de Mina Tindle, à la fois one woman band et groupe polymorphe dans lequel on voit parfois l'ex Innocent, JP Nataf. Et de fait, on ne sera pas étonné de trouver JP Nataf dans l'entourage artistique de Mina Tindle. Comme pour lui, les mélodies de la jeune fille suivent de belles lignes claires, soulignées juste comme il faut d'un trait électrique et de quelques "boîtes à musique", permettant notamment de démultiplier la voix ou de donner plus de corps aux guitares, et inversement. Pas beaucoup plus étonnant que l'univers de Mina Tindle ait pu croiser celui de Beirut, le temps de quelques collaborations et concerts communs.

Paradoxalement, si bien entourée fut-elle, Taranta n'est que son premier album. Il y a bien eu quelques EP, beaucoup de concerts et une reconnaissance rapide au sein d'une certaine catégorie du microcosme artistique parisien (tendance mode et magazine féminin autant que pour un public plus pointu musicalement, fait rare que de concilier les deux) mais la demoiselle a pris son temps. Sans doute celui de trouver un label notamment.

Mais voici donc enfin l'album, fait par conséquent de quelques titres déjà entendu çà et là mais que l'on retrouve avec plaisir cotoyant enfin tout un tas de ses semblables. Même si sur la longueur on ressent un peu une impression de redite dans la conception des chansons, il faut admettre que les morceaux sont beaux et coulent dans nos oreilles comme une eau pure dans nos gorges assoiffées.

"Bells" et "To carry many small things" font partie de ces titres déjà connus (et à découvrir en Froggy's Session ici même) et leur présence en début d'album ressemble à un pari risqué (mais réussi) que de mettre deux des titres les plus marquants dès le départ. En effet, ceux qui connaissent déjà l'artiste n'y verront rien de nouveau tandis que les nouveaux venus à la musique de la demoiselle risquent de rester bloquer sur ces deux très belles chansons et laisser glisser le reste du disque dans une oreille déjà rêveuse.

Mais Mina Tindle réussit pourtant à garder le cap et l'auditeur avec, enchaînant notamment avec "Pan", charmante ballade en français qui fait la part belle à la sonorité des mots, apportant une élégance au chant en français trop rare dans la chanson francophone. Plus loin "Echo" fait justement écho à Heidi Berry, elle aussi spécialiste des voix atmosphériques et sensuelles. Ce titre apportant un peu d'épur, contrepoint aux couches de voix utilisées sur "Bells" par exemple.

L'album reste néanmoins très riche et très (bien) produit, ne laissant jamais longtemps une voix ou une guitare livrée à elle même. Au final, Tarenta est un premier disque élégant, soigné, tout en rondeur et en douceur, ce qui en fait autant ses qualités que ses défauts. Le manque d'aspérité pouvant avoir un effet lassant à la longue. Pour autant, Mina Tindle est une artiste talentueuse à suivre et à voir sur scène !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle parmi une sélection de singles (avril 2011)
Mina Tindle parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album Parades de Mina Tindle
Mina Tindle en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Mina Tindle en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
L'interview de Mina Tindle (14 mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Mina Tindle


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle (14 mars 2011)


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
"Penché dans le vent!" de Thomas Riedelsheimer
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=