Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mina Tindle
Taranta  (Believe)  mars 2012

Cela fait pas mal de temps que, malgré son jeune âge, Pauline de Lassus habite le personnage de Mina Tindle, à la fois one woman band et groupe polymorphe dans lequel on voit parfois l'ex Innocent, JP Nataf. Et de fait, on ne sera pas étonné de trouver JP Nataf dans l'entourage artistique de Mina Tindle. Comme pour lui, les mélodies de la jeune fille suivent de belles lignes claires, soulignées juste comme il faut d'un trait électrique et de quelques "boîtes à musique", permettant notamment de démultiplier la voix ou de donner plus de corps aux guitares, et inversement. Pas beaucoup plus étonnant que l'univers de Mina Tindle ait pu croiser celui de Beirut, le temps de quelques collaborations et concerts communs.

Paradoxalement, si bien entourée fut-elle, Taranta n'est que son premier album. Il y a bien eu quelques EP, beaucoup de concerts et une reconnaissance rapide au sein d'une certaine catégorie du microcosme artistique parisien (tendance mode et magazine féminin autant que pour un public plus pointu musicalement, fait rare que de concilier les deux) mais la demoiselle a pris son temps. Sans doute celui de trouver un label notamment.

Mais voici donc enfin l'album, fait par conséquent de quelques titres déjà entendu çà et là mais que l'on retrouve avec plaisir cotoyant enfin tout un tas de ses semblables. Même si sur la longueur on ressent un peu une impression de redite dans la conception des chansons, il faut admettre que les morceaux sont beaux et coulent dans nos oreilles comme une eau pure dans nos gorges assoiffées.

"Bells" et "To carry many small things" font partie de ces titres déjà connus (et à découvrir en Froggy's Session ici même) et leur présence en début d'album ressemble à un pari risqué (mais réussi) que de mettre deux des titres les plus marquants dès le départ. En effet, ceux qui connaissent déjà l'artiste n'y verront rien de nouveau tandis que les nouveaux venus à la musique de la demoiselle risquent de rester bloquer sur ces deux très belles chansons et laisser glisser le reste du disque dans une oreille déjà rêveuse.

Mais Mina Tindle réussit pourtant à garder le cap et l'auditeur avec, enchaînant notamment avec "Pan", charmante ballade en français qui fait la part belle à la sonorité des mots, apportant une élégance au chant en français trop rare dans la chanson francophone. Plus loin "Echo" fait justement écho à Heidi Berry, elle aussi spécialiste des voix atmosphériques et sensuelles. Ce titre apportant un peu d'épur, contrepoint aux couches de voix utilisées sur "Bells" par exemple.

L'album reste néanmoins très riche et très (bien) produit, ne laissant jamais longtemps une voix ou une guitare livrée à elle même. Au final, Tarenta est un premier disque élégant, soigné, tout en rondeur et en douceur, ce qui en fait autant ses qualités que ses défauts. Le manque d'aspérité pouvant avoir un effet lassant à la longue. Pour autant, Mina Tindle est une artiste talentueuse à suivre et à voir sur scène !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle parmi une sélection de singles (avril 2011)
Mina Tindle parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album Parades de Mina Tindle
Mina Tindle en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Mina Tindle en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
L'interview de Mina Tindle (14 mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Mina Tindle


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle (14 mars 2011)


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=