Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mina Tindle
Taranta  (Believe)  mars 2012

Cela fait pas mal de temps que, malgré son jeune âge, Pauline de Lassus habite le personnage de Mina Tindle, à la fois one woman band et groupe polymorphe dans lequel on voit parfois l'ex Innocent, JP Nataf. Et de fait, on ne sera pas étonné de trouver JP Nataf dans l'entourage artistique de Mina Tindle. Comme pour lui, les mélodies de la jeune fille suivent de belles lignes claires, soulignées juste comme il faut d'un trait électrique et de quelques "boîtes à musique", permettant notamment de démultiplier la voix ou de donner plus de corps aux guitares, et inversement. Pas beaucoup plus étonnant que l'univers de Mina Tindle ait pu croiser celui de Beirut, le temps de quelques collaborations et concerts communs.

Paradoxalement, si bien entourée fut-elle, Taranta n'est que son premier album. Il y a bien eu quelques EP, beaucoup de concerts et une reconnaissance rapide au sein d'une certaine catégorie du microcosme artistique parisien (tendance mode et magazine féminin autant que pour un public plus pointu musicalement, fait rare que de concilier les deux) mais la demoiselle a pris son temps. Sans doute celui de trouver un label notamment.

Mais voici donc enfin l'album, fait par conséquent de quelques titres déjà entendu çà et là mais que l'on retrouve avec plaisir cotoyant enfin tout un tas de ses semblables. Même si sur la longueur on ressent un peu une impression de redite dans la conception des chansons, il faut admettre que les morceaux sont beaux et coulent dans nos oreilles comme une eau pure dans nos gorges assoiffées.

"Bells" et "To carry many small things" font partie de ces titres déjà connus (et à découvrir en Froggy's Session ici même) et leur présence en début d'album ressemble à un pari risqué (mais réussi) que de mettre deux des titres les plus marquants dès le départ. En effet, ceux qui connaissent déjà l'artiste n'y verront rien de nouveau tandis que les nouveaux venus à la musique de la demoiselle risquent de rester bloquer sur ces deux très belles chansons et laisser glisser le reste du disque dans une oreille déjà rêveuse.

Mais Mina Tindle réussit pourtant à garder le cap et l'auditeur avec, enchaînant notamment avec "Pan", charmante ballade en français qui fait la part belle à la sonorité des mots, apportant une élégance au chant en français trop rare dans la chanson francophone. Plus loin "Echo" fait justement écho à Heidi Berry, elle aussi spécialiste des voix atmosphériques et sensuelles. Ce titre apportant un peu d'épur, contrepoint aux couches de voix utilisées sur "Bells" par exemple.

L'album reste néanmoins très riche et très (bien) produit, ne laissant jamais longtemps une voix ou une guitare livrée à elle même. Au final, Tarenta est un premier disque élégant, soigné, tout en rondeur et en douceur, ce qui en fait autant ses qualités que ses défauts. Le manque d'aspérité pouvant avoir un effet lassant à la longue. Pour autant, Mina Tindle est une artiste talentueuse à suivre et à voir sur scène !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle parmi une sélection de singles (avril 2011)
Mina Tindle parmi une sélection de singles (octobre 2011)
La chronique de l'album Parades de Mina Tindle
Mina Tindle en concert au Festival Rock en Seine 2010 (dimanche 29 août 2010)
Mina Tindle en concert au Festival Les Eurockéennes de Belfort #27 (édition 2015) - Samedi 4
L'interview de Mina Tindle (14 mars 2011)

En savoir plus :
Le site officiel de Mina Tindle


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Mina Tindle (14 mars 2011)


# 14 octobe 2018 : L'Eclectisme n'est pas un gros mot

Du joyeux, du triste, du beau, du sombre, du symphonique, du dépouillement, de l'épique, de l'intimiste... Encore une semaine chargée en actualité et pleine d'éclectisme dans notre sélection culturelle à découvrir sans plus attendre.

Du côté de la musique :

"Wanderer" de Cat Power
"I Am As You Are" de Sol Seppy
"Dag Wiren : Sinfonietta in C major, Serenade, Synphony N3 & Divertimento" de Rumon Gamba & Iceland Symphony Orchestra
"Une issue" de Samuel Cajal
"Comme un ours" de Alexis HK
"Antilles méchant bateau" par divers artistes
"Blow" de Donny McCaslin
Rencontre avec Gontard! et son nouveau clip "Arcade Fire" à découvrir
"Weapons of mass percussion" des Tambours du Bronx
"Houdini" de San Carol
"Vendredi soir EP" de Céline Tolosa
et toujours :
"La fragilité" de Dominique A
"Il Francese" de Jean Louis Murat
"Pink air" de Elysian Fields
Qu'en Pense Gertrude ? en interview accompagnée d'une session acoustique dans une cave à vins
"Certaine ruines" de Cyril Cyril
"Northern chaos gods" de Immortal
"Feel" Invigo
"La gueule de l'emploi" de Lénine Renaud
"Si c'était à refaire" de Septembre
"Voodoo magic" de Spiral Deluxe
"Midnight in an moonless dream" de The Buttertones

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Banquet" au Théâtre du Rond-Point
"Le Pouvoir" au Théâtre de Ménilmontant
"La Nostalgie du futur" au Théâtre national de Bordeaux
"La Cantate à trois voix" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Queen Mary" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Laïka" au Théâtre du Rond-Point
"Oscar et la Dame rose" à la Comédie Bastille
"Jean-François Derec - Le jour où j'ai appris que j'étais juif" au Théâtre L'Archipel
les reprises :
"Tous mes rêves partent de la gare d'Austerlitz" au Théâtre 13/Seine
"Camille contre Claudel" au Théâtre du Roi René
"Deux mensonges et une vérité" au Théâtre Rive-Gauche
"Le Potentiel érotique de ma femme" au Théâtre des Mathurins
"Ma cantate à Barbara" au Théâtre des Variétés
"K Surprise" au Théâtre Les Déchargeurs
"Clouée au sol" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Gloire de mon père" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"J'ai mangé du Jacques" au Théâtre Les Déchargeurs
et la chronique des autres spectacles d'octobre

Exposition avec :

"Caravage à Rome - Amis et Ennemis" au Musée Jacquemart-André
"Giacometti - Entre Tradition et Avant-garde" au Musée Maillol

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Guantanamera" de omas Gutierrez Alea et Juan Carlos Tabio
"Wine Calling" de Bruno Sauvard
Ciné en bref avec :
"A Star is born" de Bradley Cooper
"Climax" de Gaspar Noé
"L'Ombre d'Emily" de Paul Feig
"Frères ennemis" de David Oelhoffen
"The Little stranger" de Lenny Abrahamson
"Voyez comme on danse" de Michel Blanc
la chronique des films de septembre
et la chronique des autres sorties d'octobre

Lecture avec :

"Bandidos" de Marc Fernandez
"Commode, l'empereur gladiateur" de Eric Teyssier
"La mort selon Turner" de Tim Willocks
"La riposte" de Philippe Meirieu
"Reporter criminel" de James Ellroy
"Un gentleman à Moscou" de Amor Towles
et toujours :
"Sympathie pour le démon" de Bernardo Carvalho
"Réelle" de Guillaume Sire
"Personne n'est obligé de me croire" de Juan Pablo Villalobos
"Les illusions" de Jane Robins
"Les exilés meurent aussi d'amour" de Abnousse Shalmani
"L'autre siècle" de Xavier Delacroix

Froggeek's Delight :

"Shadow of the Tomb Raider" sur PS4, XBOXONE et PC
"Kingdom Come : Delivrance" sur PC, PS4 et XBOX

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=