Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Tinariwen
L'Aéronef  (Lille)  dimanche 29 avril 2012

Voir Tinariwen, c'est un peu débarquer avec un imaginaire bêta du désert, du vent, des 1001 nuits, et avoir l'oeil flatté par ces beaux musiciens avec leurs beaux habits colorés sur fond étoilé ; c'est s'attendre à vibrer d'un rythme entêtant et voir cette attente confortée. Mais pas seulement.

Voir Tinariwen, c'est aussi avoir la situation politique malienne à l'esprit, un peu. Ca l'est un peu plus quand on comprend que l'un des membres fondateurs du groupe, Ibrahim, est absent. "Parce qu'il y a des problèmes avec la frontière", nous dira-t-on. Ca l'est aussi quand apparaît le drapeau de l'Ajawad, dont ils réclament l'indépendance. Mais ils n'en disent rien. C'est là, c'est dur, mais c'est autour de rires sur le "Ca va ?" lancé entre chaque morceau qu'ils nous disent "On a tellement de choses à dire qu'on ne peut que demander si ça va".

Ecouter Tinariwen, ça commence par des titres assez semblables, répétitifs, avec rythme lancinant presque bancal mais complexe, qui pourraient tirer vers un ennui sympathique. Mais, effet d'une acclimatation ou chansons plus amples, plus denses, au détour d'un titre a cappella presque guttural, leur musique se déploie, se libère. Et on prend enfin un plaisir frais à ces textes au dialecte incompréhensible, ces voix singulières comme des "gueules", on se régale de ce bassiste et ces guitaristes qui se lancent dans des solos joueurs ; heureux d'être là et de nous faire partager leur bonheur.

Et cet homme qui danse et qui sourit. Ah que c'est bon de bousculer les académismes. Mais toujours quelque chose de mélancolique, dans la tessiture des voix, le son des guitares, enfin dans tout, mais offert comme dans une ronde folle et joyeuse où le corps danse pour l'âme chagrine. Alors elle lui sourit.

"Parce que la vie c'est comme ça, parce que la vie c'est comme ça".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Tinariwen en concert au Festival Microcosm 5
Tinariwen en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Tinariwen en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2007 (mercredi)
Tinariwen en concert au Festival Les Nuits Secrètes
Tinariwen en concert au Festival du Bout du Monde
Tinariwen en concert au Festival Art Rock 2013 - vendredi, samedi et dimanche
Tinariwen en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2014 - Vendredi
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017)
Tinariwen en concert au Festival Beauregard #9 (édition 2017) - Dimanche 9 juillet
L'interview de Tinariwen (avril 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Tinariwen
Le Myspace de Tinariwen


Marion Gleizes         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=