Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ridan
Madame la République  (PIAS)  avril 2012

Quelques semaines avant le grand "manège enchanté" électoral, sortait le dernier l’album de Ridan. Après trois albums, tous disques d’or et des centaines de milliers d’exemplaires vendus, adieu major, adieu business, l’artiste tire un trait sur ces relations commerciales et retrouve son indépendance. Bonjour l’indignation, bonjour les barricades, Ridan présente son manifeste !

Teinté de rouge, porté de coups de gueules, l’album déroule son programme en 12 titres, énumération de situations inacceptables pour le chanteur, de dénonciations, de prises de position. Surfant sur l’actualité, nous y retrouvons des grands thèmes de campagne : immigration, intégration, sans-papier, retraites, drague de l’extrême droite par les élites au pouvoir, grève générale, pouvoir du monde de la finance, peur de l’étrange étranger, port du voile, hallal… et oui tout ca en 12 titres ! Un album engagé ? Des "chansons engageantes et citoyennes" répond Ridan, qui souhaite en démordre avec la "consensualité ambiante", et de rajouter : "si la liberté est un droit inaliénable, je m’en fais un devoir". Rien que ça ! Alors évidemment, ça balance ! Pas le temps de mégoter, la révolution est en marche !

Et Ridan jongle ainsi, pendant quasi 35 minutes, avec les mots et les pavés. Mais les pavés sont toujours plus lourds et retombent bien vite, et pas toujours dans la mare… on se marre ? Pas souvent… Y’en a marre ? Parfois… Bien heureusement les arrangements souples, simples et agréables portent, avec enthousiasme parfois, l’album. Quelques textes lus viennent aérer, comme des respirations bien trouvées, l’album, introduisant à leur manière les morceaux suivants. Des exercices imposés, avec l’interpellation citoyenne ("Madame la République"), la chanson anti militariste ("La fleur au fusil") et "L’indigné", viennent rigidifier un peu le tableau, bien équilibrés par ailleurs par quelques trouvailles plus fluides, quelques pas de côté ouvrant d’autres perspectives, tel "Ali Baba" et ses CAC "40 valeurs", "Le petit malandrin".

Discours manichéen qui prend le pas sur l’artistique, posture lassante ou ras-le-bol d’une campagne d’entre deux tour nauséabonde ? Toujours est-il qu’assez vite la poésie et le plaisir des mots plient sous le poids du message à porter… "Ah Les Salauds !".

Evidemment quand on cherche à souffler après une indigestion électorale, cet opus est vite indigeste… Ridan chante en rouge tellement le monde est brun, certes. Mais les choses bougent et il est temps, à nouveau, de voir le monde en rose… au moins pour quelques jours… Il sera toujours temps, passés les lendemains qui chantent, de prévoir "un retour à la grève" et à l’album de Ridan et sa "Comédie Humaine".

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Ridan en concert au Festival Solidays 2005 (dimanche)

En savoir plus :
Le Myspace de Ridan


Cyril Hortala         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=