Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frigo
Teleportation  (Derniere bande / Wagram)  octobre 2003

Seulement 6 titres sur Teleportation, nouveau EP du groupe Frigo, signé sur le label qui monte, celui de Rodophe Burger, Dernière Bande.

Annoncé comme à la croisée de groupes aussi variés que Swell et Kraftwerk, c'est avec un brin de scepticisme que je mis ce disque sur la platine. Bien m'en a pris, il est quasi parfait.

6 titres avec une identité marquée, un son pas comme les autres, identifiable immédiatement (comme celui de Swell d'ailleurs).

Difficile de décrire la musique de Frigo, difficile de la comparer aussi, même si l'on trouve ça et là quelques traces de new wave, d'électronique toujours discrète derrière les guitares sombres à souhait.

"XYZ" le morceau d'ouverture entre tout de suite dans le vif du sujet, des guitares lourdes, quelques bricolages électroniques pour un morceau très dense auquel succède "Dressed to succeed where you always failed" qui introduit la voix du chanteur, elle aussi passé presque insensiblement à la moulinette électronique, un titre tubesque, à la fois entraînant et inquiétant qui n'est pas sans rappeler Air tandis que le refrain imparable nous fait penser au récent album de Lacquer, mélange parfait de pop, de post rock et d'électro.

"Maria Sabina" est du même acabit même si la rythmique et l'intro sonnent plutôt new wave (à la Depeche Mode) on revient vite dans des territoires plus actuels pour un morceau vraiment hypnotique qui pourrait bien s'avérer magistral en live. Sur "Half Duplex" c'est encore la voix qui a le beau rôle ; enrobé de nappes de guitares et de synthés le morceau monte en puissance petit à petit tout au long de ses 6 minutes.

Le disque se termine sur un "Friedrichstrasse" de toute beauté mêlant encore une fois à merveille le synthétique et le classique. Effets électroniques et ligne rythmique droite comme un I sur lesquels se posent les guitares. Maintenant vous pourrez vous vanter d'avoir un Frigo dont le bruit ne vous dérange plus, bien au contraire.

Attention cependant, ce cd est tiré à seulement 2000 exemplaires alors ne traînez pas trop, à moins qu'il soit rapidement réédité. De toute façon ne ratez pas l'album à venir courant 2004.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Funambul de frigo
Frigo en concert au Festival Art Rock 2004 (Jeudi)
Frigo en concert au Festival Les Rockeurs ont du coeur 2004
Frigo en concert au Jardin Moderne (7 avril 2005)


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 21 juillet 2019 : La folle histoire de l'espace

Ces jours-ci on célèbre les premiers pas de l'homme sur la lune, on ambitionne d'y retourner. En attendant, c'est les pieds sur terre que nous vous proposons notre petite sélection culturelle pour vous inviter à décoller un peu vous aussi du quotidien. C'est parti :

Du côté de la musique :

"Triple ripple" de Automatic City
"Jaws" de Condore
"480" de DBK Project
"Echo" de Marion Roch
"Bach & co" de Thibault Noally & Les Accents
"To be continued" de Tropical Mannschaft
Haiku Hands au festival Terre du Son #15
Sara Zinger égalment à Terre du Son, à retrouver en interview
interview de The Psychotic Monks toujours à Terre du Son
On vous parle du Festival de Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Samedi avec Beach Youth, Clara Luciani, Idles, The Hives, Mogwai...
Dimanche pour finir avec Bro Gunnar Jansson, Jeanne Added, Tears for Fears, Interpol...
et toujours :
"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...

Au théâtre :

"Iceberg" au Théâtre de la Reine Blanche
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Benalla, la vraie histoire" de Sophie Coignard
"Floride" de Laurent Groff
"Whitman" de Barlen Pyamootoo
et toujours :
"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"La traque du Bismarck" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=