Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Airship
Stuck In This Ocean  (PIAS)  octobre 2011

Même si être originaire de Manchester n’est pas forcément un atout, cela est rarement un inconvénient. Stuck In This Ocean, le premier album des quatre jeunes mancuniens de Airship, est sorti il y a déjà quelques mois et a encore un bel horizon dégagé devant lui.

Formé en 2008, Airship a de nombreuses premières parties dans ses cales et un EP sorti il y a deux ans en Angleterre dans sa besace. Les anglais ont pris le temps, emmagasiné de l’expérience et finalement fait appel au producteur de Doves, Dan Austin, pour prendre la barre de l’enregistrement de leur album. Ce dernier, bouclé en deux semaines au Rockfield Studios qui a vu passer entre ses murs Oasis ou Kasabian, révèle 52 minutes de rock retrouvé, nerveux souvent, planant parfois et légèrement polissé.

L’album s’ouvre sur "Algebra" qui trompe son monde pendant 40 secondes avant d’exploser et de donner la tonalité de l’album. L’aventure se fait toutes voiles dehors, les guitares saturées sont affutées et le riff glorieux. Les rythmiques ne font pas dans la demi-mesure et l’on mesure alors l’aisance du groupe. Les 5 premiers titres remportent l’unanimité. Vif, mélodique, tendu par moment, du rock anglais, certes pas révolutionnaire mais indéniablement efficace. Le chant d’Elliott Williams arrive à donner des mélodies accrocheuses avec cependant le sentiment d’un Starsailor caché en embuscade. Mais qu’importe, des arpèges nerveux de "Kids" au riff entêtant de "Spirit party" qui se laisse chantonner sans réflexion, en passant par le rythme martelé de "Invertebrate", l’efficacité semble être le maître mot. Pourtant, à partir de la moitié du disque, avec "Organ" le bien nommé, les guitares prennent un peu le large et les nappes de synthé occupent sans honte la proue du navire.On les retrouve alors par la suite sur le presque heighties "This is hell" ou sur le titre éponyme et final de l’album, "Stuck in this ocean".

Avec Stuck In This Ocean, Airship tient le cap et donne 11 titres de rock indie. Diablement efficaces, les mélodies touchent au but. On peut percevoir des influences légèrement trop présentes, un petit air de déjà entendu, mais il serait incongru de reprocher au groupe de fournir un bon album rock sans avoir intégré des années de rock anglais.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Airship parmi une sélection de singles (février 2011 )
Airship en concert au Grand Mix (mardi 27 avril 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de Airship
Le Myspace de Airship
Le Facebook de Airship


Big Ben         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=