Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 49 Swimming Pools
The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo  (ELAP / Differ-Ant)  septembre 2011

Le deuxième album de 49 Swimming Pools décrit la vie d’un Américain du XIXe siècle. Dommage que ces chansons soient en anglais, comme si c’était une règle que la langue privilégiée de la pop fût nécessairement l’anglais.

Pourtant, Emmanuel Tellier a montré lui-même, dans les années 90 avec le groupe Chelsea, les effets que pouvait produire le français. A cette époque, les albums de Chelsea entretenaient une certaine relation avec le style des Smiths : même élégance mélodique, même dérision, même air frondeur. On peut le penser encore aujourd’hui ; et s’il est possible de mesurer le chemin parcouru depuis l’important Tramway de Chelsea (la production des 49 SP est plus aboutie, et le son meilleur), on regrette toutefois que l’influence des Smiths ait été remplacée par celle d’Arcade Fire. Ceci dit la voix de Tellier, elle, est restée intacte, ce qui n’a manqué de m’étonner à un de ses récents concerts. C’est toujours réconfortant d’apprécier la constance de certains chanteurs : peut-être s’agit-il d’un signe de jeunesse (c’est bien beau de vieillir, mais nous n’avons pas que ça à faire).

Parmi les quatorze titres du double album qu’est The Violent Life and Death of Tim Lester Zimbo, on peut relever les deux sommets que sont "Giants" et "Cities" : pivots de chaque disque confirmant une certaine tradition de la pop des dix dernières années.

A l’époque où Tellier était aux Inrockuptibles, il y avait encore quelque chose à sauver de ce magazine. Maintenant que la maison est en feu, Tellier a eu le bon sens stratégique de sauvegarder sa carrière de journaliste (à Télérama, bien plus respectable que les Inrocks − et je n’aurais jamais imaginé dire un jour cela en 1993, année où Tellier lui-même a écrit la plus belle chronique d’album qui soit, concernant l’album Drift des Apartments), tout en continuant dignement sa carrière musicale.

Son groupe mérite d’être soutenu sans restrictions.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Songs Of Popular Appeal de 49 Swimming Pools
49 Swimming Pools en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (lundi 3 décembre 2012)
49 Swimming Pools en concert à La Gaîté Lyrique (mercredi 23 septembre 2015)
49 Swimming Pools en concert au Grand Mix (mardi 22 septembre 2015)
La chronique de l'album La disparition d'Everett Ruess de Emmanuel Tellier

En savoir plus :
Le site officiel de 49 Swimming Pools
Le Soundcloud de 49 Swimming Pools
Le Bandcamp de 49 Swimming Pools
Le Facebook de 49 Swimming Pools


David Falkowicz         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 19 mai 2019 : Préparez vos cadeaux

On ne va pas couper à la Fête des mères, alors autant offrir des chouettes cadeaux. Voici une sélection de disques, spectacles, livres et même jeux vidéo pour vos mamans. C'est parti !

Du côté de la musique :

Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'une session acoustique avec le groupe au complet
"Chostakovitch" de Artemis Quartet
"Marilou" de Equipe de Foot
"Le fil d'ariane" de Marianne Piketty & Le Concert idéal
"Trois frères de l'orage : Quatuors de Schulhoff, Haas, Thèmes et variations de Krasa" de Quatuor Béla
"Saisons" de Quintette Aquilon
Jean Pierre Kalfon et Jad Wio aux Rendez vous d'ailleurs
et toujours :
"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Happy Child" au Théâtre de la Bastille
"True Copy" au Centquatre
"Cataract Valley" aux Ateliers Berthier
"Folie" au Théâtre du Rond-Point
"Dans la solitude des champs de coton" à la Grande Halle de La Villette
"Logiquim-pertubable-dufou" au Théâtre du Rond-Point
"The importance of being earnest" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Amours, mode d'emploi" au Théâtre des Mathurins
"Déshonorée" au Théâtre de l'Opprimé
"Jacob, Jacob" au Théâtre-Sénart
"Qui croire " à la Comédie de Reims
les reprises :
"Roses" au Théâtre de la Bastille
"Fin de partie" au Théâtre Essaion
"La Mate" au Théâtre du Rond-Point
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma :

Oldies but Goodies avec "Divorce à l'italienne" de Pietro Germi
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A la droite d'Hitler" de Nicolaus Von Below
"Des hommes en noir" de Santiago Gamboa
"Honorer la fureur" de Rodolphe Barry
"Les anges de Babylone" de Ghislain Gilberti
"Sa majesté des ombres" de Ghislain Gilberti
"Travelling" de Christian Garcin & Tanguy Viel
et toujours :
"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors

Froggeek's Delight :

"A plage tale : Innocence" de Asobo / Focus sur PS4, XBOX et PC

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=