Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Mordue
La Mordue  (Washi Washa)  mai 2012

Premier album et La Mordue fait déjà parler, d’elle – Caroline Varlet, de son groupe, de ses tournées. De nombreuses premières parties, des dates un peu partout en France et alentours, plusieurs festivals et concerts importants à venir, ont permis de lancer le groupe et d’annoncer la sortie de l’album, attendu par un public grandissant, rencontré lors des live.

La Mordue croque à coup d’accordéon le monde qui l’entoure, pour nous le donner à voir à travers son prisme personnel, acide, tendre parfois, sensible et drôle à la fois.  Ainsi vont se croiser "Mes Nénés", "Une copine moche", morceaux qui prêtent à sourire, et "Maman" ou "Petite femme", qui se veulent plus graves, tandis que "Les collocs", "Plus je prends des kilos" peignent les petits tracas du quotidien… Mais si La Mordue croque à gros traits des situations de tous les jours, elle mord aussi parfois à dents de loup : "Je suis une femme", "Les différences", "Du poil au menton"… Mais en jeune mordante, ses quenottes mordillent plus qu’elles n’entaillent et nous retiendrons au final davantage les situations cocasses du quotidien et les portraits portés en partitions.

Pourtant, nous pouvons légitimement nous demander si, entre une chanson aux problématiques mammaires et une au cul qui gonfle, le point d’équilibre ne se trouverait pas au niveau du nombril ? Travers répandu de la chanson française qui se raconte… Alors La Mordue, Bénabar à barrette… Benne à barrettes ou… bien à barrer ?

Allons, allons… pas si vite ! Ne jetons les textes, la voix, les arrangements, l’album, le live et le bébé avec l’eau du bain ! Si on peut être lassé de la chanson qui narre les tracas du quotidien, les amoureux du genre par contre vont ici y trouver leur compte, car l’album est plutôt de bonne facture. Quant aux autres, ils pourront malgré tout butiner un peu l’opus tant au final La Mordue intelligemment valse de personnage en personnage, incarnant plutôt une multitude féminine que sa propre condition de femme.  Et puis les beaux jours arrivent, nous avons besoin de musique à écouter gaiement en voiture, sous le soleil, entre deux pique-niques, pour se reposer la tête et les sens... Et justement, l’orchestration et la voix, sans transcender l’album portent les textes avec justesse et participent à une écoute agréable.

Un album à déguster cet été entre deux rosés et une brochette, sans se préoccuper de son cul qui devient rond, ou de son homme qui devient con…

 

En savoir plus :
Le Myspace de La Mordue
Le Facebook de La Mordue


Cyril Hortala         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=